Medecine du travail poseur de fenetres [Résolu]

seuil67 2 Messages postés vendredi 24 mars 2017Date d'inscription 24 mars 2017 Dernière intervention - 24 mars 2017 à 04:33 - Dernière réponse : seuil67 2 Messages postés vendredi 24 mars 2017Date d'inscription 24 mars 2017 Dernière intervention
- 24 mars 2017 à 06:59
suite a un arret maladie de 2 mois suite a une hernie discale restriction de la medecine du travail max 20 kilos a revoir dans 3 semaines 01.03.2017
suite a différents fait jai dit au patron que je les apliquerais a la lettre max 20 kilos signaler par telephone le 10.03.2017
mis a pied conservatoire remis en main propres pour soi disant menace ouvertement le bon fonctionement de la societé document pas signé le 13.03.2017 donc en recommandé, j'avais deja recu mon courier de convocation en vue d'une sanction disciplinaire en n'excluant pas le licenciement pour soi disant divulgation des salaires
22.03.2017 15h30 entretien fais reprochées divulgation des salaires a qui je c pas et mauvais comportement sur 2 chantiers le 1 er datant du 26.10.2016 et le 2 eme 9 et 10 .03.2017 "le 2 eme meilleur ami du patron sur 2 jours je l'ai vu 2 fois 5 minutes mensonge
23.03.2017 je telephone a la medecine du travail pour demande si mon rdv etais maintenu qui logiquement aurais etais le 22.03.2017 j'avais deja appelez la semaine d'avant pour leurs informer le non respect des restrictions medical
reponse de la medecine du travail la patronne a telephonner le semaine derniere pour annulé votre rdv vu que vous etes licencie et que vous faite plus parti de l'entreprise quelle surprise elle le savais deja 1 semaine avant
15.03.2017 nouveau nom d'ouvrier sur le planning deja evoquer le 13.02.2017 qui pourrais eventuelement me remplacer mais que en cdi selon les dire de la patronne
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
Bonjour,

Quelle est votre question ?
seuil67 2 Messages postés vendredi 24 mars 2017Date d'inscription 24 mars 2017 Dernière intervention - 24 mars 2017 à 06:59
c legal?
Commenter la réponse de Komar
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une