Cloture du compte CCP pour un découvert de 31,62€ !!!

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016
-
Messages postés
20810
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 mai 2021
-
Bonjour et merci par avance de l’attention que vous me porterez.

Voilà presque 3 ans que j’ai ouvert un compte CCP à la banque postale ; j’y est déposé des sommes significatives d’argent (+ de 50 000€), mais ayant perdu mon emploi depuis le mois de novembre 2015, j’y ai puisé de quoi assuré mon quotidien jusqu’au 25 juillet de cette année, date à laquelle j’ai atteint le solde critique proche de 0 €. Je précise que j’ai toujours refusé une autorisation de découvert afin d’éviter les différents frais inhérents à cette situation ; et que je ne dispose d’aucune aide ni indemnité quel quelle soit comme revenu de substitution.

Le 30 août 2016, soit 45 jours sans qu’il y est eu le moindre mouvement bancaire de ma part, j’ai reçu par simple courrier une mise en demeure afin de combler un découvert à hauteur de 31,62€ ; dans ce courrier menaçant, il m’est informé que sans régularisation sous 7 jours, la banque Postale procèderait à la clôture de mon compte et au recouvrement de ma dette par toutes voies de droit, ainsi que d’une inscription FICP.

Considérant ma qualité de client, j’ai immédiatement contacté mon conseiller qui, À MON GRAND ÉTONNEMENT, m'a signifié que je n’avait plus de conseillé attitré. J’ai malgré tout pu m’entretenir avec lui et son air soucieux ; il m’a vivement recommandé de combler immédiatement mon découvert, (ce que j’ai fait).
Il s’est également justifié en revendiquant quelques petites lignes inscrites dans le contrat signé à l’ouverture de ce compte voilà 3 ans, légitimment leur action ; il m’a également proposé un « formulaire réclamation bancaire » à adresser au médiateur de la banque postale.

Je précise que cette ENORME somme de découvert correspond en grande partie à leurs frais bancaires (44€/trimestre).

Aujourd’hui, et sans la moindre tentative d’alerte à mon intention les semaines précédentes, je me retrouve dans une situation encore plus précaire car sans préavis : la banque a annulé tout mes moyens de paiement. Il m’est donc encore plus difficile de rebondir en cette période économique sombre.

Cela arrive de surcroit à un moment très compliqué de ma vie et je vis cette attitude de la banque Postale comme de la traitrise (pour un découvert de 31,62€).

En cette période de crise économique générée par le système bancaire, la démission de leur rôle de partenaire me parait d’autant plus abjecte !

Quelle est selon vous l’attitude à tenir ? Peut-être même pourrais-je les assigner en justice afin de me faire dédommager de leur négligence de conseil ?

Serais je victime d’abus de pouvoir et d’une politique d’épuration des clients en difficulté ?


Mille merci pour vos conseils éclairés.

2 réponses

Bonjour,

En résumé, car votre texte est bien trop long pour le problème rencontré :
-Vous refusez de payer pour avoir accès à un découvert non autorisé (Ok, c'est un choix)
-Vous vous retrouvez en découvert (non autorisé, donc)
-Vous ne comprenez pas pourquoi vous ne pouvez plus utiliser vos moyens de paiement, puisque vous êtes en découvert.

Je ne trouve rien d'anormal ?
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016

Monsieur, merci pour votre attention, et pardonnez moi d'essayer d'être le plus précis possible. Mais je crois que vous avez mal compris la situation :

1/ je refuse une autorisation de découvert afin d'éviter l'engrenage des frais inhérents à la dette (ayant régulièrement un solde positif, il s'agît d'une précaution)

2/ je n'utilise plus mes moyens de paiements puisque je sais que j'approche de zéro (je fais là des sacrifices pour ne pas être dans le rouge bancaire)
Mais des frais, notamment bancaires, me sont imputés, et sont les causes de mon découvert.

3/ Je comprend parfaitement que ma CB ne fonctionne plus au DAB, mais pas que la banque la supprime !

Trouvez vous normal que malgré les frais bancaires dont je m'acquitte chaque trimestre depuis 3 ans, je ne dispose plus d'un conseillé référent ?

Pensez vous normal qu'après avoir profité de mon argent, désormais il m'est offert 7 jours pour régulariser 32€ de découvert avant d'en être répudié ?

On parle de la banque postale, monsieur, et elle s'implique sans aucuns égards à m'enfoncer dans une précarité certaine.
>
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016

il m'est offert 7 jours pour régulariser 32€ de découvert avant d'en être répudié Encore une fois, et je ne voit pas pourquoi vous vous entêtez à ne pas comprendre : vous n'avez pas souscrit un découvert autorisé (peu importe la raison). Donc si vous êtes au dessous de 0 (zéro), vous devez rembourser rapidement cette dette (ici, 7 jours). Que vous soyez jésus, Hollande ou Gainsbourg, c'est pareil !

Rassurez-vous, si vos 50 000 euros étaient sur votre CCP, personne d'autre que vous n'a profité de ceux-ci.
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016
> Komar
In fine Mr Komar, je doute fortement que Hollande soit traité comme tel, et je suis convaincu que le sens du conseil et du service bancaire était bien plus satisfaisant à l'époque de feu Gainsbourg. Dois je précisé que Jésus quand à lui, vivait à une époque des plus barbares, votre parallèle est à l'évidence incongru.

Le système bancaire s'est réformé afin d'assujettir les plus faibles et le phénomène s'amplifie jour après jour, tristement.
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016

Je ne me prends pas pour jésus, je ne suis pas mégalo, et encore moins causette, mais précisons qu'à 1 jour près, je n'aurais pas eu connaissance de cette mise en demeure à temps (7 jours à compté du 30 août), et j'aurais été définitivement dans une situation précaire, parce que plus personne dans cette banque n'a le soucis de ma situation.
Un mail ou un appel de mon conseillé m'aurait évité bien des turpitudes, mais le service pour lequel je paie est à la hauteur de mon niveau de découvert (-32 en dessous du niveau de la mer)
!

J'accepte sans sourciller à honorer mes dettes, mais un peu moins à me retrouver dans une telle situation en raison de nouveaux frais bancaires.

Je n'ai vraiment pas l'impression que vous répondiez à mes questions, mais merci quand même.

PS : je n'ai jamais insinué que la banque avait consommé la somme dont elle était dépositaire, mais elle participe au solde qui garantie leurs investissement sur les marchés financiers ; c'est une goutte d'eau certes, mais ce n'est pas une raison de le minimiser. Mon capital leur a fait gagner de l'argent (ou perdre s'il était mal placé).
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 1 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2019
185
bonjour,
Je me suis efforcé d'être clair et précis dans mes propos.
Je pense qu'on peut clore le dossier. il n'y a plus rien à dire.
Le fait de se plaindre sur le forum ne changera pas votre situation à la banque postale.
Si vous souhaitez une solution financière, adressez vous à cette banque ou à son médiateur.
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 1 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2019
185
bonjour,

La réaction de votre banque n'est pas une question de montant mais une question de principes et de réglementation.
1) à partir du moment où vous indiquez à votre banque que vous ne souhaitez pas de découvert autorisé, il faut accepter le principe de ne pas être à découvert.
2) la banque n'a pas l'obligation d'accepter une demande de découvert autorisé, elle doit faire l'étude de solvabilité. Ce service n'est pas gratuit.
3) votre compte n'a pas été mouvementé pendant 45 jours, cela veut dire qu'il n'y a pas de revenus pour alimenter ce compte. Cela conforte la banque à ne pas autoriser de découvert.
4) sans mouvement créditeur pendant plus de 45 jours, la banque est endroit de penser que vos revenus, aides ou subsides sont versés dans une autre banque.
5) les services bancaires ne sont pas gratuits, aussi, si vous avez eu pour 44€ de frais, ils sont certainement justifiés par une tarification mise à disposition des clients. Si vous les trouvez abusifs, vous pouvez écrire à votre banque en motivant votre demande.
6) Sans mouvement créditeur sur votre compte et sans réaction de votre part, la banque a l'obligation de vous informer sur votre situation financière.
7) si votre compte ne fonctionne plus de façon créditrice, la banque est en droit de supprimer les moyens de paiement sans préavis (ils sont la propriété exclusive de la banque qu'elle met à votre disposition). Elle se protège d'une détérioration de la situation.

Espérant avoir répondu à vos questions.
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016

En substance, la banque postale m'impose ses règles, ses tarifs, et exécute ses menaces sous 7 jours sans même prendre l'initiative de me contacter en amont, alors que voilà 3 ans que le fonctionnement leur convenait. Il me semble qu'elle était beaucoup plus attentionnée lorsqu'il s'agissait de me vendre son livret A, son PEL et autre produit financier.

N'a t elle pas l'obligation de me consacrer un conseillé de clientèle ? Selon vos dire, zéro fautes, zéro abus. J'en prends acte !

Elle a tout les droits, mais n'exerce en rien son rôle de conseil, cela est inacceptable et je présume qu'avec l'installation généralisée des automates en agences, les ressources humaines seront de moins en moins prompt à s'occuper de leur clients en difficulté.

Il n'y a pas si longtemps, mon activité générait des richesses et je les intéressais. Aujourd'hui, je suis cantonné au rang des parias pour un découvert de 32€ dut à leur simple frais !

Je vous rappel que nous parlons de la banque postale, banque dont la clientèle est la plus modeste.

Une mise en demeure sous 7 jours est un acte violent qu'il vous en déplaise ; le monde se déshumanise... En gros : marche ou crève !
Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2020
833 >
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016

Blablabla !!!!!

C'est bon, on est calmé !!!!!

Allez vous plaindre au médiateur.....ou au président.....
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 9 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2016
>
Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2020

Louvanne,

Votre commentaire est déplacé et n'apporte aucun élément de compréhension.

et encore une fois, je demande pourquoi personne n'a pris la peine de m'informer de ce qui me pendait au nez. Je n'ai pas vécu au crochet d'une ligne de crédit de ma banque. Je suis client et j'ai respecté mes obligations, mais ce sont les frais bancaires (sans aucunes contrepartie en terme de service puisque même pas de conseillé référent), qui ont fait que je me suis retrouvé dans le rouge.

J'observe par ailleurs que les intervenants sur ce topic sont des fervents défenseurs du fonctionnement bancaire. Mais rassurez vous, j'ai abandonné l'idée de me battre contre des moulins à vents.
Messages postés
20810
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 mai 2021
8 669
mais ce sont les frais bancaires qui ont fait que je me suis retrouvé dans le rouge.
Vous répétez cette phrase au moins à chaque message...
Vous savez à quoi ça me fait penser...
A cette histoire drole :
C'est un fou qui suit un programme de réhabilitation ou il est chauffeur routier, avec un accompagnateur qui le surveille.
Par accident il s'engage sous un pont un peut trop bas, et le camion se retrouve coincé.
L'accompagnateur lui dit 'on a qu'a dégonfler les pneus, on devrait pouvoir se débloquer'
et le fou de répondre: "vous êtes idiot.... c'est en haut que ça coince, pas en bas..."


Le rapport avec votre situation ?
les frais on peut-être déclenché le passage en négatif, mais ce n'est pas de leur faute si vous êtes dans le rouge aujourd'hui.
C'est à cause de toutes vos dépenses depuis votre perte d'emploi...
C'est un tout.
C'est aussi à cause de votre gestion de budget, au fait d'avoir 'oublié' (comme tout le monde) que vous avez des frais bancaires qui tombent annuellement ou trimestriellement.
Vous pleurez que votre conseillé n'a pas géré votre compte à votre place... Mais c'est quand même à vous de gérer votre compte en premier lieu, et d'assumer les manquements à cet egards.

Si ça n'avait pas été les frais bancaires, ça aurait été une cotisation d'assurance, ou autres.
Quand on a pas d’autorisation de découverts, et qu'on a moins de 10 euros sur un compte courant, on surveille tous les jours, ou on met des alertes...
les 44 euros ne sont pas dans le vent... vous avez (aviez) accès à des moyens de paiements, à des services, des options. etc...

Enfin bref, je sais pas pourquoi je perds mon temps, vous refuserez de toute façon de comprendre la situation, d'écouter nos arguments, et vous êtes persuadé d'être dans votre droit.
Votre conseiller lui même vous a donné la solution à votre problème, avec le formulaire de réclamation.
Est-ce que vous pouvez les assigner en justice, bien sur, est-ce que vous aurez un dédommagement... aucune chance, comme indiqué la banque respecte son contrat que vous avez signé sans lire... par contre, vous risquez d'être condamnés à payer tous les frais.

Vous n'êtes pas content de la banque postale... prenez les à leur propre jeu.. ne les laissez pas clôturer votre compte, clôturez le vous même, et allez ailleurs...
Mais si vous espérez qu'une autre banque aurait agit différemment, vous vous trompez gravement.
Oh et n'oubliez pas que les banques n'ont aucune obligation de vous accepter en tant que client (surtout si vous n'avez aucun revenus depuis bientôt un an).