Saisie attribution après dépot de 2 chèques sans provisions [Résolu]

angel-lik 1 Messages postés mercredi 7 septembre 2016Date d'inscription 7 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 12:52 - Dernière réponse :  kainette
- 7 sept. 2016 à 21:31
en déposant 2 chèques d'une même personne dont l'un était représenté une deuxième fois
la banque a-t-elle le droit dés le lendemain du dépôt de pratiquer une saisie opposition sans même vérifier qu'il n'y ai pas de rejets des chèques?
la banque peut-elle demandée de couvrir le compte?
quel recours existe -il si les chèques sont sans provisions?
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

sleepy00 12288 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 13:27
0
Merci
déjà bonjour
quand on veut des réponses c'est mieux un peu de politesse

une saisie opposition ?
c'est à dire ?
en plus dans le titre vous indiquez saisie attribution, ça c'est un huissier qui le fait pas une banque

expliquez un peu plus le problème
kainette 7 sept. 2016 à 14:37
Bonjour..... toutes mes excuses pour ce manque de politesse.
Après avoir déposé 2 chèques qui sont certainement sans provisions un étant représenté une deuxième fois, dès le lendemain la somme a été bloquée pour une étude (huissiers).que se passe t-il si les chèque sont rejetés?
Merci de votre attention.
Commenter la réponse de sleepy00
0
Merci
Bonjour..... toutes mes excuses pour ce manque de politesse.
Après avoir déposé 2 chèques qui sont certainement sans provisions un étant représenté une deuxième fois, dès le lendemain la somme a été bloquée pour une étude (huissiers).que se passe t-il si les chèque sont rejetés?
Merci de votre attention.
sleepy00 12288 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 20:42
la banque a 15 jours pour prévenir l'huissier d'un eventuel changement
dont un rejet de cheque
Commenter la réponse de kainette
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une