Irresponsabilité, conditions de travail déplorables...

- - Dernière réponse :  Le limier - 20 juil. 2016 à 14:14
Bonjour,

Je ne sais plus quoi faire. Voilà bientôt 4 ans que je travaille pour une petite entreprise qui jongle dans l'illégalité la plus totale.

Lorsque je suis arrivé, l'entreprise comprenait 2 personnes : le patron et un "salarié" freelance qui bossait plus de 35h par semaines. On m'a proposé de travailler au "black" pendant 1 an afin de justifier une embauche en CDI par la suite, ce qui a été fait.

Depuis mon arrivée, l'entreprise s'est énormément développée : de plus grands locaux, de plus en plus de marchandises, de plus en plus de ventes...

Je suis actuellement en CDI, déclaré au 35h.

- Je travaille 8h par jour, sans pause déjeuner (voulu par moi-même pour finir plus tôt)
- Je suis désormais responsable de tous les postes de l'entreprise (celui de mon collègue et celui de mon patron)
-Mon patron et mon collègue sont de moins en moins présents la journée, toutes les tâches me sont donc léguées.
-En été, le local n'a pas de point d'eau, aucune climatisation, le thermomètre est monté jusqu'à plus de 35 degrés
-En hiver, la première année, mon patron n'a pas voulu mettre le chauffage, j'ai dû travailler en doudoune à 4 degrés

A cela, j'ajoute que mon patron sous-traite beaucoup de personnes en Freelance, sa société n'est pas à son nom mais celui de sa conjointe (non mariés), il a déjà fait faillite et est interdit bancaire, ce que nous vendons n'est pas dans la légalité à 100% (contre façons...).

Je ne peux plus travailler dans cette ambiance, surtout au salaire auquel je suis payé. Le problème étant qu'il est très difficile de trouver un job de nos jours. Je suis papa et doit pouvoir assumer une partie des revenus, je ne peux pas me permettre de quitter mon travail sur un coup de tête.

Quelles solutions s'offrent à moi ?
La délation pourrait-elle m'offrir des indemnités ?
Que suis-je en mesure de demander si jamais je venais à quitter l'entreprise ?
L'unique solution est-elle de subir et se taire ?

Oubliez les syndicats et autres RH. Nous ne sommes que 3 à travailler ici, et personne ne m'aidera dans mes démarches.

Merci à tous,
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
9089
Date d'inscription
jeudi 18 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mai 2018
2485
0
Merci
joindre votre inspecteur du travail.
il est là pour cela

Merci de votre réponse.

Qu'est-ce que cela pourrait changer pour moi ? Sachant que je travaille avec mon patron tous les jours et que je le vois toute la journée, même si mes conditions de travail venaient à s'améliorer, il y aurait forcément une dégradation de nos relations qui pourraient entraîner un licenciement rapide.
Commenter la réponse de jfqld
Messages postés
18550
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
3274
0
Merci
La délation pourrait-elle m'offrir des indemnités ?

grâce au ciel on paie pas encore les dénonciateurs en France!!!

et venant de quelqu'un qui a travaillé en toute illégalité pendant un an, c'est fort de café!
Quand ça fait plusieurs années que vous êtes au RSA, qu'on vous refuse prêt de 500 offres d'emploi, qu'on refuse de vous prendre caissier à Carrefour parce que vous êtes "sur-diplômé", vous acceptez ce qu'on vous donne.

Je ne l'ai pas fait de gaité de coeur, j'ai accepté uniquement parce que c'était la seule chance de m'en sortir financièrement, mon patron en a sûrement bien plus profité que moi à tous les niveaux.

Alors ce genre de discours...
DorisOups
Messages postés
18550
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
3274 > Le limier -
je n'ai pas dit que vous l'aviez fait de gaieté de coeur
mais demander de l’argent pour dénoncer, c’est plutot malsain
surtout qu'on aurait pu faire de même envers vous et vous vous retrouviez en prison avec votre employeur
Je ne vois pas qui aurait gagner à me dénoncer. Je n'ai profité de personne, je me suis même fait grandement exploité financièrement durant cette période. J'aurais préféré être embauché et cotiser si on m'avait laissé le choix.

Alors que dans le cas présent, je pense représenter environ 50% du succès et de la croissance de l'entreprise. Le chiffre d'affaire à quadruplé depuis mon arrivée, notamment grâce à toutes les tâches que j'ai effectué.

La seule chose que fait mon patron, c'est dépenser tout l'argent de la société dans des marchandises qui stagnent et qu'on ne vend pas pour nous dire "désolé, on n'a pas d'argent pour ton augmentation". En revanche, mes tâches et responsabilités, elles, augmentent sans cesse.
Commenter la réponse de DorisOups
Messages postés
18709
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 août 2019
5194
0
Merci
Sincèrement, cherchez du boulot ailleurs et quittez cette boite sans regarder derrière vous.
C'est le plus simple et le plus sain.

La délation pourrait-elle m'offrir des indemnités ?
Le chantage auprès de votre employeur pourrait surement vous permettre d'obtenir une rupture conventionnelle Mais bon, comme vous n'êtes pas irréprochable non plus... ça doit rester du bluff.

vous acceptez ce qu'on vous donne
PLEASE*...
Travailler au black, à vendre des contrefaçons...
Faut faire attention à accepter n'importe quoi.
Parce que ça sert à rien de gagner un peu d'argent tous les mois si au bout de 2 ans, vous vous retrouver à devoir rembourser non seulement l'équivalent de ce que vous avez gagné, mais en plus vous prenez des amendes parce que vous avez eu le malheur de signer un document, et que vous êtes le seul joignable.

*Provide Legal Exculpation and Sign Everything
Merci pour votre réponse,

Si il était aussi facile de trouver du travail, je l'aurais fait depuis longtemps. J'envoie depuis plusieurs mois des CV et lettres de motivation, mais je n'ai que des retours négatifs. Pour ceux qui penseraient que cela provient de mon CV ou de mes lettres, j'ai de solides expériences dans de grosses boîtes et, je pense m'exprimer correctement lorsque je fais un document manuscrit.

Nous ne vendons pas des contre façons depuis longtemps, ce n'était pas le cas quand je suis arrivé. Comme je vous l'ai dit, j'ai pris ce que l'on me proposait. Le CDI a la clé a été un critère déterminant dans mes choix.
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une