Problèmes de succession avec la Caisse d'Epargne [Résolu]

dvandenbrule 2 Messages postés mercredi 29 juin 2016Date d'inscription 29 juin 2016 Dernière intervention - 29 juin 2016 à 21:53 - Dernière réponse : dvandenbrule 2 Messages postés mercredi 29 juin 2016Date d'inscription 29 juin 2016 Dernière intervention
- 29 juin 2016 à 23:22
Bonjour,
Suite au décès de notre mère, mon frère (vivant en France) et moi (vivant au Guatemala) avons transmis tous les documents nécessaires à la Caisse d'Epargne afin de débloquer ses comptes et réclamer le montant de son assurance-vie.
Cela fait plus de 2 mois et aux demandes de mon frére, on ne fait que lui dire qu'ils aviseront le département concerné.
Que peut-on faire?
Y a-t'il un délai maximum?
Que sont nos droits?
Merci d'avance pour votre aide.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
condorcet 25700 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 15 mai 2018 Dernière intervention - 29 juin 2016 à 22:57
0
Utile
1
Y a-t'il un délai maximum?
Non, c'est la raison pour laquelle ces organismes d'épargne et d'assurances-vie (surtout) font ce qu'ils veulent, bien que le code des assurances prévoit un délai d'un mois, au-delà duquel l'intérêt légal est dû dont ils se fichent complètement puisque votre argent est placé à un taux supérieur.
http://patrimoine.lesechos.fr/assurance/assurance-vie/0204155571486-assurance-vie-et-droits-de-succession-delais-beneficiaire-ce-quil-faut-savoir-1093062.php

Que peut-on faire?
Sommation par voie d'huissier avant poursuites judiciaires.
Seul le bâton fait avancer l'âne !
dvandenbrule 2 Messages postés mercredi 29 juin 2016Date d'inscription 29 juin 2016 Dernière intervention - 29 juin 2016 à 23:22
Merci, c’est bien ce que j’avais compris en lisant les commentaires.
Je pense donc suggérer à mon frère :
-prendre contact avec le médiateur de la CNP qui semble être l’assureur avec qui travaille la CE
-harceler la CE
-puis sommation par voie d'huissier
Merci encore.
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une