Pas de donation au dernier vivant ? [Résolu]

Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 22 février 2016
Dernière intervention
14 juin 2016
- - Dernière réponse : condorcet
Messages postés
28711
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
- 1 avril 2016 à 13:19
Bonjour,

Ma mère est décédée en 2013, et le notaire m'a informée qu'elle n'avait jamais régularisé la situation depuis le décès de mon père en 1983. Il a donc rectifié le tir, mais comment ça se passe au niveau de la succession ?

Merci de vos réponses !
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
28711
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
11636
0
Merci
Il a donc rectifié le tir, mais comment ça se passe au niveau de la succession ?
En 1983, en l'absence de dispositions de dernières volontés ou de donation au dernier vivant, le conjoint survivant ne recueillait que le 1/4 en usufruit.
Votre mère étant depuis décédée ses droits en usufruit se sont éteints naturellement à son décès vous rejoindre la nue-propriété.
Les 2 successions seront liquidées dans l'ordre chronologique des décès chacune avec ses biens propres et sa part de communauté, (l'ensemble en pleine propriété), et ses ayants droit................ comme d'habitude.
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 22 février 2016
Dernière intervention
14 juin 2016
0
Merci
Merci ! si je comprends bien, ma mère est donc l'entière héritière de la maison. Nous sommes 3 héritiers, donc cette maison est partagée en 3 ?
condorcet
Messages postés
28711
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
11636 -
si je comprends bien......
.......que vous n'avez pas compris.
Votre mère n'a rien d'autre à transmettre à ses enfants que sa part de communauté puisqu'elle n'a rien obtenu en pleine propriété dans la succession de votre père.
Conclusion : -les enfants détiennent la moitié des biens de la communauté obtenue dans la succession du père et l'autre moitié dans celle de la mère.
Conclusion qui rejoint la vôtre : "donc cette maison est partagée en 3 ?"
en partant d'un raisonnement juridique erroné.
choucasdestours
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 22 février 2016
Dernière intervention
14 juin 2016
> condorcet
Messages postés
28711
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
-
merci Condorcet ! à ma décharge je ne suis pas spécialiste en matière successorale, et le notaire donne ses infos au compte goutte, pourquoi ai-je toujours l'impression de le déranger ? et comme beaucoup sur ce forum, je suis désemparé !
condorcet
Messages postés
28711
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
11636 > choucasdestours
Messages postés
17
Date d'inscription
lundi 22 février 2016
Dernière intervention
14 juin 2016
-
à ma décharge je ne suis pas spécialiste en matière successorale,
On l'avait compris.
Votre équation est simple:
-1-votre mère n'a rien obtenu en pleine propriété dans la succession de votre père, il lui restait sa part de moitié dans la communauté ;
-2- au décès de votre mère, vous recueillez sa part de moitié dans communauté ;
-3 - une moitié + une moitié = un entier, propriété actuelle des héritiers.
Commenter la réponse de choucasdestours
Dossier à la une