Donation au dernier vivant : quelles sont les modalités ? [Résolu]

Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
J'ai hérité d'une maison lors du décès de mon papa, en 1995 (la maison etait en indivision, j'ai rachete la part a mes freres, maman âgée de 83 ans en possède l'usufruit ) .je me suis mariée en 1997(mariage sous la communaute) , nous avons 2 enfants nées en 1986 et 1993 . J'aimerais savoir , afin de protéger mon mari , si je dois faire une donation au dernier vivant , quels sont les frais liés à cet acte , qui évalue le prix de la maison (nous avons fait un prêt pour rénover cette maison qui se termine e en 2023)
Un grand merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
28301
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
11 décembre 2018
1
Merci
J'aimerais savoir , afin de protéger mon mari , si je dois faire une donation au dernier vivant.
Réponse affirmative.
Quand bien-même vous décéderiez avant votre mère, lorsqu'elle même décédera, l'usufruit reviendra à votre conjoint en application des dispositions de la donation au dernier vivant.
La question ne se pose pas dans les mêmes termes si l'ordre des choses est respecté.
Si votre mère décède avant vous, son usufruit vous reviendra automatiquement,sans frais, ni droits de succession.
Tout naturellement, votre conjoint l'obtiendrait dans l'hypothèse de votre prédécés, du fait de cette donation au dernier vivant (notamment).

Il vous reste à prendre une décision vis à vis de vos droits actuels portant uniquement sur la nue-propriété, à savoir si vous avez une descendance à laquelle ces droits reviendraient.

Merci condorcet 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14557 internautes ce mois-ci

Kikounette789
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
J'ai bien été éclairée par votre réponse
Nous avons 2 filles majeures
Concernant les droits de mon mari(si je décédé avant) , si j'ai bien compris, si je en fais rien, il n'aura droit qu'a l'usufruit (1 an ?)
Si je fais un cont rat au dernier vivant, dois je préciser qu'il bénéficie de la nue-propriété également ?
Ce q ue j'aimerais , c'est qu'a mon décès, mon mari n'ait pas de problèmes , qu'il puisse rester jusqu'a la fin dans cette maison sans avoir de frais , comme si j'étais toujours la
Est ce possible ?
Merci
condorcet
Messages postés
28301
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
11 décembre 2018
> Kikounette789
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
si j'ai bien compris, si je en fais rien, il n'aura droit qu'a l'usufruit (1 an ?)
Non,non,non, ce n'est pas cela.
Si vous ne faites rien, la loi prend le relais .

Que dit la Loi ?
Que le conjoint survivant, choisi entre l'usufruit sur la totalité de la succession de son conjoint ou,1/4 en pleine propriété.
L'usufruit n'est pas pour 1 an, mais pour toujours.
Enfin, jusqu'à son décès !
De plus, le conjoint survivant bénéficie d'un droit d'usage et d'habitation viager sous réserve qu'il le revendique dans l'année de la disparition de son conjoint.
Il est donc archi-protégé.

Si je fais un contrat au dernier vivant, dois je préciser qu'il bénéficie de la nue-propriété également ?
La donation au dernier vivant laisse au survivant le choix entre :
-l'usufruit sur la totalité de la succession ;
-1/4 en pleine propriété + l'usufruit sur les trois autres quarts ;
-la quotité disponible,en présence de 2 enfants qualifiées d'héritiers "réservataires", cette quotité est d'un tiers en pleine propriété.
Cela peut vous paraître complexe ?
En réalité, lorsque la donation au dernier vivant est signée, l'on ne peut à l'avance connaître ce que sera la situation au décès du premier mourant des époux. D'où cette disposition du code civil de le laisser choisir entre les 3 possibilités.
Généralement, en présence d'enfants communs, le conjoint survivant se satisfait de l'usufruit.

Ce que j'aimerais , c'est qu'a mon décès, mon mari n'ait pas de problèmes , qu'il puisse rester jusqu'a la fin dans cette maison sans avoir de frais , comme si j'étais toujours là
Est ce possible ?
Une seule recette : -la donation au dernier vivant.
Ce n'est pas plus compliqué !
Rencontrez votre notaire.
Il vous apportera la réponse aux questions que vous vous poserez.

Enfin pour répondre à une question que vous n'avez pas posée, le conjoint est exonéré de droits de succession.
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
A qui appartenait la maison avant le décès de votre père ?
A votre père seul ou était-ce un bien de communauté de vos parents ?
Kikounette789
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
La'maison appartenait à mes grands parents paternels et mes parents étaient mariés sous le régime de la communaute
si je dois faire une donation au dernier vivant
Après le décès de votre mère, vous aurez la pleine propriété de la maison. Avec ou sans donation au dernier vivant, votre époux aura la possibilité d'opter pour l'usufruit de vos biens.
La question se pose surtout si vous décédiez avant votre mère, donc avant d'avoir recueilli l'usufruit.

qui évalue le prix de la maison

Les héritiers, les vendeurs, selon le cas, en faisant ou non appel à un professionnel (notaire, agent immobilier...) sous leur entière responsabilité.

nous avons fait un prêt pour rénover cette maison qui se termine e en 2023

Votre époux effectue donc des paiements pour un bien qui vous appartient, au moins pour partie actuellement. Il est donc votre créancier et cette créance sera prise en compte au jour de la liquidation de la communauté (changement de régime matrimonial, divorce, décès).
Kikounette789
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
Tout d'abord , merci pour ces renseignements
J'ai d'autres questions, si ça ne vous dérange pas
1) si je décédé avant ma mère , qu'advient t-il de mon mari, quels sont ses droits ?
2) est t-il conseille de faire une donation au dernier vivant afin que mon mari bénéficie de l'usufruit jusqu'a son décès et également lui donner ma part
3) qu'elle est la meilleuresolution pour payer le moins de droit de succession tout en préservant mon mari
Depuis le décès de mon père en 1993, nous payons les taxes foncières et d'habitation ,assurances, entretien , le prêt pour les travaux ...
Maman loue un appartement à Lyon et n'à jamais rien payé pour notre maison
Nous sommes en très bons termes et elle vient quand elle veut
Merci d'avance
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
0
Merci
La maison appartenait à mes grands parents paternels, mes parents étaient mariés sous le régime de la communauté
Commenter la réponse de Kikounette789
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 26 décembre 2015
Dernière intervention
27 décembre 2015
0
Merci
Merci beaucoup pour tous ces renseignements, je vais donc suite à votre conseil contacter le notaire . En tous les cas, vous m'avez fait gagner du temps et je vais utiliser vos réponses pour mon rendez vous, en sachant ce qu je vais lui demander .
Bon dimanche
Cordialement
Commenter la réponse de Kikounette789
Dossier à la une