Suspension du paiement d'indemnités journalières

Signaler
-
Messages postés
5093
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
-
Madame Monsieur Bonjour,

J'ai été suspendu de mes indemnités journalières depuis le 26 juillet 2015 car je ne me suis pas présenté à une convocation du médecin conseil du CREUSOT 71. Je n'ai donc plus aucun revenu depuis cette date et je suis donc dans un vide juridique. Je dépends de la CPAM 71 MACON

1. Pour des pb de facilités de soins je me fais soigner en région parisienne ou je reste
2. Tous mes arrêts de travail mentionnent bien cet état de fait
3. Une fois l'arrêt de travail ne mentionnait pas que j'étais visitable en RP et j'avais été convoqué au CREUSOT 71. Mon rhumatologue avait appelé la médecin conseil et j'avais envoyé un mail au médecin conseil qui m'avait fait convoquer comme habituellement par un médecin conseil de BOULOGNE 92
4. Je suis sous couvert d'un arrêt de travail AT mentionnant bien que je suis visitable en RP.
5. Pourtant j'ai été convoqué au CREUSOT- 71 le 22 JUILLET 2015 et j'ai pris connaissance de la lettre que la veille le 21 JUILLET la lettre a été postée le mercredi 15 JUILLET en courrier écologique et j'ai eu la convocation que le 21
6. Mon médecin traitant était en vacances ainsi que le rhumato qui avait signé mon arrêt de travail et je n'ai pas pu prendre leurs conseils ni les faire appeler.
7. J'ai donc appelé le centre de MACON puis le médecin-conseil pour les aviser de ma problématique d'autant que le trajet est long et qu'il fallait demander un accord préalable. Il m'a été dit que je serais rappelé ce qui n'a pas été fait aussi de MACON que du CREUSOT
8 J'ai envoyé un mail sur la messagerie professionnelle mais nominative du médecin conseil du CREUSOT le 21 juillet à 14H25 en expliquant la situation. Mais je n'ai pas eu de réponse.
9.Le 30 JUILLET j'ai reçu une lettre recommandée de la CPAM de MACON m'avisant de la suspension du paiement des I.J. avec CRA possible
10. J'ai effectué un CRA mais sans réponse au bout d'un mois.
11. La CPAM de MACON 71 m'a précisé par un mail du 13 AOUT 15 que tant que je n'aurais pas vu un médecin conseil ET tant que la CRA n'aura pas statué je serais tjrs dans ce vide juridique
12 Je n'ai jamais été depuis convoqué par un médecin conseil ni au CREUSOT ni à BOULOGNE
13.Je n'ai plus un centime de revenu depuis 50 jours avec une épouse sans emploi et non indemnisée et une fille mineure à charge.
14. Je suis dans un vide juridique car je ne peux pas retravailler sans visite chez le médecin conseil, je ne peux pas toucher d'allocation sans une visite chez le médecin conseil, je ne peux pas percevoir d'indemnités de chomage, je ne peux pas prendre ma retraite.
15 Comment est il possible de laisser sans aucun revenu d'aucune sorte un citoyen français qui a cotisé au travail toute sa vie ?

Merci de votre aide

Salutations
DEPONNAT

2 réponses

Messages postés
6309
Date d'inscription
dimanche 31 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017
2 172
Bonjour,

Voir avec l'association la FNATH ils règlent les problèmes liés à la CPAM.

Voir la permanence prés de chez vous sur le lien.
https://www.fnath.org/
Bonsoir, Merci j'ai contacté l'association par mail. J'ai exposé ma problématique pour savoir si mon cas pouvait faire partie de leur champ d'action. Je vous tiendrais informé. Salutations.
Messages postés
5093
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
3 001
Bonjour,
Vous pouvez bien entendu comme vous le conseille MICHA1 contacter la FNATH;
Mais compte tenu de l'urgence de la situation je vous suggère de vous mettre en relation avec le conciliateur de la CPAM. Rendez vous à l'accueil, faites peu le forcing pour qu'il vous reçoive très rapidement, faites des mails.....manifestez vous par tous les moyens (légaux....) et tenez nous au courant.
Bonsoir Merci. J'ai appelé la CPAM de MACON qui n'a pas voulu me passer la conciliatrice mais qui m'a informé qu'elle serait avisée et qu'elle me rappellerait. Ce qui n'a pas été le cas jusqu'à présent. En effet étant en Région Parisienne et compte tenu de mon état de santé il m'est impossible de me rendre physiquement à la CPAM de MACON. J'ai donc fait un mail sur le site d'AMELI et j'ai eu la réponse ci-dessous. Malheureusement en allant sur mon site AMELI je n'ai pas trouvé du tout les informations de la marche à suivre mentionnée dans cette réponse. Sur le site je n'ai trouvé aucune rubrique correspondant à ce qui m'a été mentionné. Si vous savez comment atteindre ces informations merci encore de votre aide.
DEBUT DE CITATION

Bonjour,


En réponse à votre message du 10.09.2015,vous trouverez- ci dessous la procédure . Comment saisir le conciliateur ? Faites votre réclamation par écrit, sur papier libre (reportez-vous au modèle de lettre proposé sur ameli.fr en téléchargement dans la rubrique Accueil Droits et démarches Réclamations et voies de recours Comment faire une réclamation) et adressez la au conciliateur de votre caisse d'Assurance Maladie.

À noter : votre caisse d'Assurance Maladie peut, éventuellement, vous proposer d'adresser votre réclamation au conciliateur par e-mail ; elle peut aussi prévoir un accueil téléphonique ou sur rendez-vous. Renseignez vous auprès d'elle.

Un accusé de réception vous sera renvoyé. Il vous rappellera, s'il y a lieu, les autres voies de recours possibles et les délais encore à votre disposition.

FIN DE CITATION du mail de l'agent de la CPAM.
Messages postés
5093
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
3 001
Bonjour,
Vive la paperasse!!!!
Compte tenu de la réponse qui vous a été faite vous n'avez pas le choix, il faut écrire au conciliateur.....Vous trouverez un modèle de lettre (pas terrible!!!) sur AMELI onglet droits et démarches: réclamation.
Mais je vous suggère aussi de tenter d'entrer en relation avec la direction conciliation de la CNAMTS au n° suivant 01 72 60 10 00 en leur demandant d'intervenir pour vous auprès de la CPAM compte tenu de l'urgence ( la CNAMTS exerce une tutelle sur les CPAM)
merci de nous tenir au courant
Cordialement