Pierre et Vacances, l'Etat français et le non dit général [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 27 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2015
- - Dernière réponse : ginto5
Messages postés
9030
Date d'inscription
mercredi 4 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2019
- 27 juil. 2015 à 09:29
Bonjour,
Dans notre beau pays où les niches fiscales sont légion, on a poussé des milliers d'épargnants à investir dans la pierre pour revitaliser des zones rurales (ZRR). Sans leur expliquer ce qu'est un bail commercial...
Aujourd'hui, on constate que ces propriétaires se retrouvent coincés avec des biens qui valent la moitié au mieux de l'investissement initial et l'obligation de signer avec l'exploitant un renouvellement de bail sauf à devoir reverser la TVA.
Ce dernier en profite allègrement pour passer des baisses de loyers de 50 à 70 % auprès de propriétaires incrédules et qui découvrent qu'il n'existe guère d'alternative...
Comment nos gouvernants peuvent il laisser faire à ce point, c'est un grand mystère, sans parler des tribunaux (P et V a été condamné récemment mais la décision a été cassée en appel) ?
Ne serait il pas possible d'introduire un critère de santé économique ou de transparence financière, qui permettrait de vérifier que la baisse des loyers est bien liée à un problème de rentabilité de l'établissement ?
Sur un plan protection des consommateurs, où sont les associations alors qu'il s'agit d'un groupe coté qui devrait craindre les dommages collatéraux pour son image ?
Mystère de nouveau.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
9030
Date d'inscription
mercredi 4 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2019
2978
0
Merci
Bonjour,

"Stratégie commerciale" vous répondront les dirigeants de P et V.....

Un exemple : ce qui s'est passé à Avoriaz :
Lors de la création, il y a environ 50 ans, les appartements ont été vendus fort cher, une grande partie a été vendue en multi-propriété.
Au fil des années, les frais de maintenance et remise en état des immeubles ont fortement augmentés, certains propriétaires disparus, les héritiers pas intéressés, les charges sont devenues incontrôlées et incontrôlables.....
Il y a quelques années P et V rachète à vil prix les appartements, les reconditionne en les agrandissant......et revend maintenant au prix fort !!!
Commenter la réponse de ginto5
Dossier à la une