Aidez-moi.. Arrêt pour dépression et harcèlement moral (CDD)

Signaler
-
Messages postés
10
Date d'inscription
lundi 15 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2015
-
Bonjour, Bonsoir,

Je me permets de faire appel à vos lumières car je suis actuellement dans une situation que je ne sais comment délier et qui me porte, à ce jour, quotidiennement préjudice.

Je suis embauchée depuis mi-Mars de cette année dans un commerce. Voilà maintenant un mois qu'une nouvelle employée a été recrutée et son arrivée a fait passer le schéma des journées de mes collègues et moi-même de "sympathique journée de travail" à "cauchemar moral et enfer quotidien". Dès ses premiers jours dans l'entreprise, elle a su se mettre la moitié de l'équipe à dos à renfort de provocations gratuites et autres critiques négatives répétées et moqueries. Je crains de ne pas pouvoir retranscrire à l'écrit l'étendue des dégâts que son arrivée a causé sur le moral individuel de mes équipiers. Seulement, alors que deux de mes collègues sont au bord de la dépression nerveuse, cette jeune femme est protégée par le responsable de magasin. La raison est simple et ill ne s'agit pas de suppositions mais d'un fait avéré, le responsable et cette employée ont des relations sexuelles.

D'un point de vue personnel, personne dans l'équipe n'a quoi que ce soit à redire. En revanche, d'un point de vue professionnel nous en sommes tous grandement affectés : Depuis l'arrivée de cette employée les relations entre le responsable et l'équipe se détériorent davantage de jour en jour, cette femme nous manquait déjà grandement de respect (sous les yeux du responsable sans jamais aucune remarque faire de sa part) mais aujourd'hui c'est également le responsable lui-même qui a changé sa façon de nous parler au point de devenir froid et agressif. Nous sommes également sujets à de fausses accusations de la part de cette nouvelle employée. Certains sont victimes d'agressions verbales. Ce fut mon cas aujourd'hui même, sous les yeux du responsable qui restait littéralement les bras croisés derrière elle en souriant face à une situation qui dégénérait complètement.

J'écourte un petit peu le propos qui tend à s'étaler pour en venir aux faits.
Je suis actuellement en CDD pour une durée d'encore 3 mois mais je suis aujourd'hui arrêtée pour dépression, comme quelques uns de mes collègues tendent à le faire. Ne pouvant plus me rendre sur mon lieu de travail sans subir l'irresponsabilité de mon supérieur et le harcèlement quotidien de cette femme, je souhaite écourter mon contrat de travail. Cependant je ne peux me permettre de faire une croix sur les allocations de chômage, j'ai comme tout le monde un loyer et des dépenses mensuelles.. quelles options s'offrent à moi dans ce genre de cas ? Une démission est-elle justifiée dans un cas comme celui-ci et m'ouvre-t-elle les droits au chômage ? Est-ce que je continue de cotiser durant mon arrêt ?

Je ne sais plus vraiment quoi faire... Quoi que je fasse remonter à la direction, chacune de mes paroles passe a la trappe et a des retombées.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
98
Date d'inscription
lundi 25 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2015
3
Allez voir la médecine du travail.

Elle a un devoir de saisine de l employeur qui a une obligation de prévention a l égard de ses salariés (obligation de résultats).
Votre dossier médical vous permettra éventuellement, si la situation empire, de bénéficier d une prise en charge au titre d une maladie professionnelle.
N écourtez pas votre contrat.

Enfin portez plainte : l accuse a la charge de la preuve.
Merci infiniment pour votre réponse rapide et très claire.
Ainsi, je prendrai rendez-vous dès demain auprès de la médecine du travail et prendrai soin de me renseigner à propos des démarches à exécuter pour déposer une plainte si ma prochaine entreprise de discussion n'apporte rien.

Je vous remercie encore et vous souhaite une excellente soirée
Messages postés
40193
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2020
12 844
Bonjour,

lisez le lien suivant qui correspond en partie à votre situation :

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-6782692-demission-d-un-cdd

Cordialement
Messages postés
10
Date d'inscription
lundi 15 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2015
18
Bonjour surtout ne rompez pas votre contrat de travail, premier point important pour sauvegarder vos droits et oui prenez un rendez vous avec le medecin du travail pendant votre arrêt, le prix de la consultation est à la charge de l'employeur. Par ce biais, votre employeur sera au courant que vous consultez le medecin du travail et si vous êtes plusieurs salariés à le faire, l'attitude de votre responsable risque de changer favorablement pour vous et vos collègues. Portez plainte pour harcélement morale est malheuresement pas encore dans les moeurs et très dur de prouver sauf si vous etes une grande majorité à le faire.
Bon couage.
Dossier à la une