Quels sont les droit d'une seconde épouse sur l'héritage?

Signaler
-
Messages postés
36883
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2021
-
Bonjour,
je vais faire bref, mon père c'est re marié avec une femme de nationalité étrangère qui est venu vivre chez nous depuis. pour moi c'est un mariage d'argent.
étant 3 enfants, je voudrais savoir si mon père pouvait nous déshériter pour tout léger a sa nouvelle femme, ou si elle peut prendre des droits sur les biens de mon père(terrain, maison etc. acquiert avant le mariage)?comment s'effectue le partage svp je suis un peu perdue et inquiète.
merci d'avance

4 réponses

Messages postés
40883
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2021
14 459
Bonjour,

non, votre père ne peut pas vous déshériter et ne pourra pas léguer (par testament) tous ses biens à sa femme.

Mais il est tout à fait libre de dépenser l'intégralité de son argent et de disposer de ses biens, les vendre et tout dépenser d'ici là. Tant qu'il est en vie, il fait ce qu'il veut.

Au décès de votre père, vous aurez au minimum les 3/4 des biens de votre père à vous partager en 3.

Cordialement
Messages postés
36883
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2021
16 515
si elle peut prendre des droits sur les biens de mon père(terrain, maison etc. acquiert avant le mariage)?
En l'absence de testament en sa faveur ou de donation au dernier vivant,la Loi lui accorde automatiquement un quart en pleine propriété de l'ensemble des biens qui composeront la succession de votre père.
Il vous serait conseillé de suggérer à votre père de limiter les droits de son épouse à l'usufruit ou au droit d'usage et d''habitation de la maison aux termes d'un testament au lieu du quart en pleine propriété sur la totalité de sa succession future que prévoit la législation.
Elle ne serait pas dépourvue d'une sécurité matérielle et essentielle de pouvoir vivre dans les lieux jusqu'à la fin de ses jours, car son usufruit s'éteignant à son décès vous reviendrait par les seuls effets de la Loi.
Cette décision lui appartient et vous ne pouvez l'y contraindre.
Simple suggestion afin d'éviter des rapports difficiles dans le futur.
Il vous serait conseillé de suggérer à votre père de limiter les droits de son épouse à l'usufruit ou au droit d'usage et d''habitation de la maison aux termes d'un testament au lieu du quart en pleine propriété sur la totalité de sa succession future que prévoit la législation.
Je suis mitigée sur votre avis dans le cas où l'épouse serait jeune car dans cette éventualité, les 3 enfants attendront probablement longtemps de pouvoir toucher un centime.
merci pour vos réponse,
effectivement cette nouvelle épouse est très jeune, elle a 5ans d'écart avec moi qui es 23 ans.
il refusera de limiter les droit à l'usufruit ou au droit d'usage et d'habitation de la maison,car depuis le mariage elle le monte la tete et arrive a faire et avoir absolument tout ce qu'elle veut. mon père est totalment aveuglé....
actuellement elle essaie de nous mettre a la porte, ceux qui n'est pas loin d'arrivé.
Messages postés
36883
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2021
16 515
les 3 enfants attendront probablement longtemps.....
......et l'auront sur les bras et ce n'est pas un cadeau !

il refusera de limiter les droit à l'usufruit ou au droit d'usage et d'habitation de la maison
S'il ne fait rien de plus, elle aura un quart en pleine propriété.
L'indivision s'étant installée entre vous, vous pourrez lui proposer d'acquérir vos droits ce qu'elle ne voudra pas, mais ce refus vous permettra d'engager une procédure devant un tribunal pour faire cesser cette indivision.

mon père est totalement aveuglé....
On dit pourtant que l'amour est aveugle et que le mariage lui rend la vue.
Apparemment votre père à besoin de changer de lunettes.
Aucune issue ne semble possible en présence de l'entêtement de votre père.

Bonjour,

Votre père a le droit de léguer 1/4 de sa succession à qui il veut.
Il a le droit de faire une donation au dernier vivant à son épouse, afin qu'elle puisse jouir de l'usufruit de ses biens jusqu'à son décès.

Cdlt