Cambriolage quel recours pour le vol de clefs dans le domicile?

Koji-wan Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 2 octobre 2014 Statut Membre Dernière intervention 3 octobre 2014 - 2 oct. 2014 à 11:49
aie mac Messages postés 5184 Date d'inscription vendredi 20 février 2009 Statut Membre Dernière intervention 3 avril 2016 - 4 oct. 2014 à 09:34
Suite au cambriolage de notre domicile fin août, nous avons été victimes du vol d un certains nombre d affaires mais le plus ennuyeux est que les voleurs ont pris les clefs et les doubles de clefs de notre voiture. L expert mandaté par l'assureur à constaté le vol et a émis son rapport en nous demandant de faire chiffrer chez le concessionnaire la remplacement des clefs et serrures.
Le devis s élève à 800 euros pour commander 2 clefs codées, changer les barillets de portes et de neiman ainsi que la ré programmation du complet, pour un délai moyen de 6 a 10 jours pour récupérer l usage du véhicule...
L assurance auto se décharge de l'affaire car le véhicule n a subi aucune degradation, ni aucun sinistre seules les clés sont manquantes et ayant été volées dans l habitation l'assurance auto ne couvre pas.
L assurance habitation est encore 30 jours après le sinistre en attente des éléments d'expertise afin de procéder à la prise en charge des frais et autres remboursements. Cependant elle semble nous expliquer que le vol des clefs de véhicule est difficile à couvrir et que la compagnie se renseigne comment faire dans ce cas de figure.
En attendant nous sommes depuis 30 jours en attente avec un véhicule immobilisé et inquiets quand aux suites si nous devons nous même payer les réparations dues au sinistre...
Quel recours avons nous car étants victimes du cambriolage nous sommes d autant plus pénalisés et victimes de nos assurances respectives qui ne nous débloquent pas la situation...

Tout aide sera la bienvenue car c'est déjà pénible de subir un cambriolage mais quoi dire lorsque votre vie quotidienne toute entière s en trouve altérée parce que des voleurs vous ont volés vos clefs de maison, de voitures, de scooter, et de garages.... Et que votre assurance traine pour rembourser ou même prendre en charge.

4 réponses

aie mac Messages postés 5184 Date d'inscription vendredi 20 février 2009 Statut Membre Dernière intervention 3 avril 2016 1 303
2 oct. 2014 à 21:02
je vous assure qu un mois après le sinistre, nous avons lu,relus et bien relus le contrat (merci de ne pas me prendre pour ce que je ne suis pas)
ça va mieux en le disant (ça aussi).

Les conditions générales sont floues et garantissent la valeur des mobiliers clefs y compris sans précision sur les montants ou les limites, des lors ils affichent en clair valeur selon les dires de l expert. 
il n'y a donc pas de flou: vous est due la valeur des clés à dire d'expert. point.
ce qui veut dire que ne vous est du que cela, et non le remplacement des barillets ni la reprogrammation (comme déjà répondu).
que la gestionnaire aille demander à sa hiérarchie n'est pas forcément étonnant, si le sinistre est traité par une plateforme où le turn over peut être important (et donc la formation pas toujours pointue). et il faut bien de toutes façons débuter et/ou être confronté à une situation inconnue.

Il semble que l expert soit maître des décisions finales, cependant lorsque nous le contactons il laisse l appréciation de son rapport à l'assurance dans le cadre de ses conditions sur les garanties, pas de problème pour les réparations des ouvrants et les biens mobiliers sur facture mais pour les clefs c est indéterminé. 
non.
l'expert n'est pas décisionnaire: il chiffre un dommage, que celui-ci soit garanti ou pas.
l'assureur applique les garanties au chiffrage.
ce qui peut faire hésiter l'expert est la disparité des contrats sur ce sujet; certains prennent tout, d'autres rien.
entre les deux, tout est possible, y compris une prise en charge indue contractuellement.
et ce qui pose question concerne les barillets et la programmation.

A force d être dans l incertain, nous nous préparons à la conclusion d avoir à régler le remplacement des clefs 
avez-vous d'autre choix?

car accepter de l'assurance le remplacement de la clef sans modifier les serrures et les codes revient à jouer à la roulette russe avec la question "est ce que demain mon véhicule sera toujours la?"
Pour information suite à ce sinistre l'assurance auto ne couvre pas le vol du véhicule du moment que les voleurs auront les clefs pour ouvrir et démarrer .... Hum

on est bien d'accord, mais vous conviendrez sans doute que ce n'est pas le problème de votre MRH que de se soucier d'un véhicule qui ne la concerne pas (qui plus est si c'est chez un autre assureur).
un des cas que je connais où la MRH rembourse clés et tout le reste est celui où l'assureur MRH garantit aussi le (s) véhicule(s). et il le fait parce qu'il est bien sûr intéressé au premier chef par le vol potentiel du véhicule.

Mais mon but initial est de savoir s il existe un recours légal ou si nous pouvons réclamer réparation et à qui.... 
un recours à quel sujet?
si c'est pour l'application du contrat, c'est service réclamation et médiateur.
si c'est pour remboursement de votre préjudice restant, c'est CIVI, mais je doute, d'après vos informations suivantes, que vous répondiez aux critères d'indemnisation.

(Au passage Mr aie mac, tout le monde ne sort pas 800 euros de plus que son budget comme vous semblez pouvoir le faire...
moi pas plus qu'un autre.
mais la question ne se pose pas en ces termes; c'est "devez-vous ou pas".
si vous devez faire, vous faites.
le prix est accessoire devant l'impératif, même s'il est douloureux ou difficilement supportable par un budget.
mais comme vous me le rappelez, c'est une évidence.

Nous ne sommes pas dans le besoin non plus et il y'a plus grave que notre cas... 
certes.
je suis assez bien placé pour le savoir.

Je pensais que çe forum servait à obtenir des conseils plus avisés que l'évidence de çe que vous nous dites
rappeler ces évidences est aussi nécessaire.
surtout quand elles semblent (sont) oubliées dans l'énoncé des questions.
comme d'autres.

et j'insiste pour vous remercier du temps que vous avez pris pour me répondre ...)
c'était un plaisir.
1