Cumul AAH et pension d'invalidité

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mars 2014
-
 Elisabeth -
Bonjour,
Agé de 53 ans, Je suis déclaré Handicapé de catégorie C ; j'ai travaillé pendant plusieurs année dans un atelier protégé ; il y a 10 ans, j'ai été déclaré inapte au travail et perçois depuis une pension d'invalidité à hauteur de 370 E / mois . Je touche une AAH d'un montant 430 E pour arriver au seuil dit de pauvreté ; j'ai n'ai aucun autre revenu.
La CAF vient de m'écrire m'annocant qu'elle va stopper l'AAH pour motif que l'on ne peut pas cumuler AAH et pension d'invalidité alors que je perçois les deux depuis plusieurs années.
Elle me donne trois mois pour faire une demande d'allocation supplémentaire invalidité.
que dois-je faire ? ( car avec moins de 400 E / mois cela être difficile
merci

3 réponses

Messages postés
10531
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 avril 2020
4 888
Bonjour,

Faites la demande allocation supplémentaire invalidité comme ils vous le disent.

Avec la pension d'invalidité que vous percevez vous êtes dans la seconde tranche.

Vous aurez donc pension d'invalidité : 370€
allocation supplémentaire invalidité : 327€

Il devrait y avoir une baisse mais vous n'allez pas avoir moins de 400€ par mois. Courage.
Merci beaucoup pour votre aide et vos encouragement. Ce ne sont deja pas des situations faciles a vivre physiquement, psychologiquement alors si en plus il faut subir la précarité dû à l'handicap...
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mars 2014
2
Merci pour cette info : je bénéficie de l aah avec un accord jusqu en novembre 2014 date de renouvellement ' je ne comprends pas que l on veuille me suspendre mes droits . Il n'y a aucune raison que je sois obligé de demander l asi en remplacement de l aah . Il n y a pas d incompatibilité entre l aah et la pension d invalidité . Y a t il une jurisprudence sur ce type de cas ?
zoulou33
Messages postés
35804
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2005
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 avril 2020
3 154
Bonsoir
Si je ne me trompes pas l'AAH s'arrêtes à 60 ans.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mars 2014
2
Le problème est que j ai une maison en indivision avec mes frères ' il se peut qu après mon décès l état demande le remboursement de cette allocation
doris33
Messages postés
39911
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mars 2020
11 365
L'AAH n'est pas récupérable sur la succession.

https://www.dossierfamilial.com/famille/succession/les-aides-recuperees-sur-lheritage-346907

extrait
"Les aides non-récupérables

Ne sont pas récupérées les aides consenties au titre de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou de l'aide ménagère à domicile des caisses de retraite."

Cordialement
Ysabe_l
Messages postés
10531
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 avril 2020
4 888
Oui mais l'allocation supplémentaire invalidité qu'ils lui disent de demander si : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16940

Extrait
"Récupération sur succession
Les sommes versées au titre de l'Asi sont récupérables au décès de l'allocataire sur sa succession, si l'actif net de la succession dépasse 39 000 €.

La récupération s'exerce dans la limite d'un montant fixé par année en fonction de la composition du foyer :

6 087,41 € pour une personne seule,

7 947,72 € pour un couple de bénéficiaires."

Malheureusement si vous avez droit à l'ASI et pas à l'AAH vous ne pouvez pas choisir.

Pour la maison, voyez avec un notaire s'il y a des possibilités étant donné qu'elle n'est pas entièrement à vous.
doris33
Messages postés
39911
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mars 2020
11 365
Ok, merci d'Ysabe_1, c'est vrai j'ai répondu à propos de l'AAH, à tort.
Dossier à la une