Vote des copropriétaires

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 18 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mars 2014
-
Messages postés
12142
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
-
-Pouvez-vous m'informer sur la majorité nécessaire en assemblée pour des travaux privatifs
qui touchent un mur porteur ?
-Le vote négatif des copropriétaires est-il susceptible de recours ?

Merci de votre aide.
expert14

2 réponses

majorité 25 (avec passerelle 25.1 vers l'article 24 : majorité des présents et représentés) ou en cas de refus recours article 30 (pour travaux d'amélioration visés au premier alinéa de l'article 30 et financés à titre privatif : s'ils étaient financés en commun ils seraient à voter à l'article 26 : il s'agit par exemple d'installation d'ascenseur, d'antenne satellite etc...)..
Pour un mur porteur du moment que vous ne portez pas atteinte aux droits des autres copropriétaires ni à la destination de l'immeuble l'assemblée ne peut vous refuser l'autorisation sous peine d'exposer le syndicat à des poursuites de votre part pour "abus de droit"

Article 9

Modifié par LOI n°2009-526 du 12 mai 2009 - art. 7
Chaque copropriétaire dispose des parties privatives comprises dans son lot ; il use et jouit librement des parties privatives et des parties communes sous la condition de ne porter atteinte ni aux droits des autres copropriétaires ni à la destination de l'immeuble.


Article 24

Modifié par loi 2003-590 2003-07-02 art. 93 1° JORF 3 juillet 2003

Les décisions de l'assemblée générale sont prises à la majorité des voix exprimées des copropriétaires présents ou représentés, s'il n'en est autrement ordonné par la loi

Article 25

Modifié par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 23
Ne sont adoptées qu'à la majorité des voix de tous les copropriétaires les décisions concernant :
a) Toute délégation du pouvoir de prendre l'une des décisions visées à l'article 24 ;
b) L'autorisation donnée à certains copropriétaires d'effectuer à leurs frais des travaux affectant les parties communes ou l'aspect extérieur de l'immeuble, et conformes à la destination de celui-ci

Article 25-1

Créé par Loi n°2000-1208 du 13 décembre 2000 - art. 81

Lorsque l'assemblée générale des copropriétaires n'a pas décidé à la majorité prévue à l'article précédent mais que le projet a recueilli au moins le tiers des voix de tous les copropriétaires composant le syndicat, la même assemblée peut décider à la majorité prévue à l'article 24 en procédant immédiatement à un second vote.


Lorsque le projet n'a pas recueilli au moins le tiers des voix de tous les copropriétaires, une nouvelle assemblée générale, si elle est convoquée dans le délai maximal de trois mois, peut statuer à la majorité de l'article 24.


Article 30


L'assemblée générale des copropriétaires, statuant à la double majorité prévue à l'article 26, peut, à condition qu'elle soit conforme à la destination de l'immeuble, décider toute amélioration, telle que la transformation d'un ou de plusieurs éléments d'équipement existants, l'adjonction d'éléments nouveaux, l'aménagement de locaux affectés à l'usage commun ou la création de tels locaux.

...Lorsque l'assemblée générale refuse l'autorisation prévue à l'article 25 b, tout copropriétaire ou groupe de copropriétaires peut être autorisé par le tribunal de grande instance à exécuter, aux conditions fixées par le tribunal, tous travaux d'amélioration visés à l'alinéa 1er ci-dessus ; le tribunal fixe en outre les conditions dans lesquelles les autres copropriétaires pourront utiliser les installations ainsi réalisées. Lorsqu'il est possible d'en réserver l'usage à ceux des copropriétaires qui les ont exécutées, les autres copropriétaires ne pourront être autorisés à les utiliser qu'en versant leur quote-part du coût de ces installations, évalué à la date où cette faculté est exercée
Messages postés
12142
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
5 250
Bonsoir,

la majorité nécessaire en assemblée pour des travaux privatifs
qui touchent un mur porteur ?


Qu'entendez-vous par "toucher un mur porteur " ? Si vous devez intervenir sur un mur porteur, non seulement vous devez avoir l'autorisation du syndicat mais un architecte doit donner un avis de faisabilité. Les frais occasionnés par cette prestation seront à votre charge.

-Le vote négatif des copropriétaires est-il susceptible de recours ?

Le syndicat reste souverain dans ce domaine et aucun recours n'est possible.

Cdlt.