Contrat de Mariage ou Non ?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2013
-
 Cfc -
Bonjour,

Ma fille se marie dans quelques mois. Après 17 ans de concubinage avec son copain.

Lui, divorcé et 2 enfants de son précédent mariage.....et vient bizarrement demander le mariage, après le décès de son ex 1ere femme : il y à seulement 1 mois ? Ces 2 garçons adultes sont souvent sans travail ou travail précaire. ... (nous les voyons jamais) ou des ragots de leurs bêtises d'adultes patachons.

Ma fille, divorcée et 1 enfant de son précédent mariage.

De leur vie de couple, aucun bien immobilier d'acquis, ni d'argent en épargne même modique.

Du côté du futur marié : aucun bien, aucune fortune de quelque montant que cela soit. (parents décédés pas d'héritage).

Du côté de ma fille, nous ses parents possédons un pavillon, assurance vie, diverses épargnes... Nous sommes des Jeunes retraités (moi suis une personne handicapée.)

Faut-il lui demander ou non de faire un contrat de mariage ? pour la protéger et mettre un non droit sur nos biens. Et de part ce contrat, elle garde ou succède les biens familiaux à son fils, (petit fils unique) et s'ils venaient à avoir un bien, ils feraient leurs affaires avec leurs enfants respectifs, pas sur les nôtres.

car nous voulons que cela soit que nos 2 filles et ce petit fils (de 23ans), qui soient sur notre succession ou ayant droit. Sur une vie de travail réalisée par mon époux et moi-même.

Ou simplement de notre part, un testament ?

Merci de me répondre... Très cordialement. Pierrette.

2 réponses

Messages postés
32
Date d'inscription
vendredi 14 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2014

bonjour
L'assurance vie est nominative donc vous choisissez vos bénéficiaires par contre le pavillon si vous décédez il reviendra à votre fille mais après reste à savoir ce qu'elle va en faire !le vendre le garder, partager l'argent avec son époux ect ect...noisette
A défaut de contrat de mariage, les futurs époux seront mariés sous le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts. Sous ce régime, comme sous les autres, les biens acquis par succession restent des biens propres de l'époux. Mais aucun régime matrimonial ne prévoit que les biens acquis par succession reviennent à ses propres enfants à l'exclusion du conjoint.

Ce type de disposition ne se prévoit pas dans un contrat de mariage mais dans un testament ou un pacte successoral.

Prenez rendez-vous avec un notaire. Il devrait pouvoir vous conseiller au mieux.
Dossier à la une