Revente particuliers de produits neufs plus chers que prix achat [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 17 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012
-
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 17 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012
-
Bonjour,

je viens de faire l'acquisition d'un produit culturel (en état neuf) sur une plateforme de vente en ligne d'une grande enseigne de produits culturels, produit vendu par un particulier. A la réception du produit, celui-ci présentait encore le prix initial de vente par cette même grande enseigne. Entre le prix de vente pratiqué par le particulier et celui d'achat initial par ce particulier, un rapport du simple au double. Je voulais de ce fait savoir quels étaient les obligations en matière de vente pour des particuliers notamment en termes de prix. Si le vendeur dispose d'une liberté dans la fixation du prix, en tant que particulier, la revente supérieur au prix d'achat initial est-elle cependant légale ? Y-a-t-il, a minima, une obligation d'information quant au produit, obligation devant inclure le prix d'achat initial ?

merci pour vos commentaires et réactions

2 réponses

bonsoir

a mon avis un particulier peut revendre ce qu'il veux au prix qu'il veux, a partir du moment ou la description ou l'annonce correspond en tout point au produit.

si le prix est trop élevé, il fallait aller voir ailleurs.
7
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 17 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012
1
En un certain sens le produit ne correspond pas en tout point à l'annonce car la valeur du produit est bien inférieure à son prix de vente par le particulier, valeur attribuée par le prix de vente initial, prix qui n'est pas indiqué dans l'annonce. Par ailleurs, ne découvrant ce prix de vente initial qu'à la réception, la comparaison avec tout autre produit est faussée. En quelque sorte, il n'était pas possible de savoir que le prix était trop élevé.
je ne comprend pas, cette personne ne vous a pas vendu "un prix" mais bien un objet, de votre coté vous deviez bien savoir ce que vous achetiez, et a ce moment la il était possible de comparer les prix.
ou est-ce quelque chose de plus rare ?
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 17 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2012
1
Je savais ce que j'achetais en effet et l'objet en tant que tel n'est pas en cause. La seule chose en cause ici est que j'ai acheté l'objet en question à 62 euros alors que le vendeur en avait fait l'acquisition lui-même à 37 euros, comme l'atteste l'étiquette du prix qu'il a laissée, prix que j'ignorais au moment de l'achat. Dans un système marchand, le prix est censé refléter la valeur de l'objet. Or en ayant, à quelques semaines d'intervalles considérablement changé le prix (il ne s'agit pas d'un produit ancien revendu aujourd'hui), l'adéquation entre le prix et la valeur n'existe plus. Le problème est notamment de ne pas avoir pu avoir connaissance de ce prix initial. Sur cette même plateforme, le même produit était d'ailleurs vendu à d'autres tarifs, bien plus élevés, me permettant la comparaison entre ces produits, comparaison que j'ai effectué en achetant, de ce fait, le moins cher. Mais la comparaison n'était donc pas permise avec le "réel" prix, celui d'achat initial, qui date donc de quelques semaines (on ne peut à ce titre parler de bien rare ou ancien, prenant une valeur avec le temps).
Dossier à la une