Bijou cassé réclammation

Signaler
-
 Baguecassée -
Bonjour,
Mon ami a acheté une bague chez un bijoutier à Paris.
Je l'ai portée 1 journée et la monture de la bague s'est cassée laissant tomber le diamant monté dessus.
Mon ami possède seulement un justificatif de paiement par Carte Bleu.
Quels sont mes droits?
Puis-je demander une expertise pour montrer que la monture était défectueuse? un remplacement de la bague? Un avoir?

Merci

1 réponse

Bonjour,
dejà avec votre carte bleue vous avez peut etre une assurance pour vos achats il faut les contacter ou votre banque.

Ensuite, il faut envoyer une lettre recommandee AR au bijoutier pour expliquer le probleme et demander reparation, soit un remboursement soit la remise en etat .

Il faut rencontrer le bijoutier avec l'objet. Le " diamant" ( vous etes sur que c'etait un vrai diamant ? ) est il perdu ou toujours en votre possession ?

Vous avez peut etre aussi une protection juridique avec votre assurance habitation qui peut vous aider !

Bonjour,

Merci pour votre réponse.J'irai rencontrer le bijoutier samedi pour demander une remise en état.

Je n'ai plus la pierre en question. J'ai seulement l'anneau cassé.
Je n'ai aucune information sur la pierre, apart la parole du vendeur qui assure que c'est un diamant. Selon moi les diamants devaient être fournis avec une tracabilité d'origine. Mais c'est peut être du à la taille ou au prix (600 euros).
Pourriez-vous m'informer sur ce sujet?

Je suis dans une situation ou on pourrait croire que c'est moi qui a cassé la bague pour garder le diamant... chose que je ne vois pas l'intêret de faire surtout si c'est ma bague de demande en mariage.
Je demanderai aussi aux assurances que vous avez cité.

Merci
oui, si c'etait un diamant et pas du zirconium, il y a un certificat d'authenticité avec la couleur la provenance le carat et sa qualification sur l'echelle des diamants...

Mais il a peut etre d'autres bagues identiques en magasin envoyez donc une amie pour voir et verifier le coup du "diam " authentique avant votre visite !

Merci, au moins je ne me ferai pas avoir la prochaine fois.
Dossier à la une