Un professeur a "tapé" mon enfant... [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 30 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2012
-
 chis -
Bonsoir,

Je viens sur ce forum pour avoir des avis voire des conseils. Je suis perdue!!!
Mon enfant (en primaire), a eu une tape avec son professeur car son travail ne satisfaisait pas celui-ci. Je le crois en plus il a maintenu ses dires devant le directeur & autres.
J'en ai parlé au directeur qui a mis la pression sur mon enfant qui lui a pourtant expliqué le motif & le professeur l'a fait passer pour un fou menteur. Je connais d'autres parents dont les enfants ont subi la même chose mais apparemment je ne pourrais pas compter sur leur "soutien".
Que faire? Vers qui me tourner? Comment réagir?
VOus remerciant par avance pour vos conseils.
Cordialement,
Une mère dépitée

3 réponses

Messages postés
13896
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
5 381
Bonjour,

Tout châtiment corporel quel qu'il soit est strictement interdit à l'école. Même si parfois il y a des claques qui se perdent (et bien souvent les premiers à blâmer ne sont pas les enfants mais... leurs parents), la loi est claire.

Informez donc par courrier reco A/R le directeur de l'établissement, en lui faisant un petit récapitulatif, que si cette situation se reproduit, vous seriez amenée à contacter l'inspection académique et à porter plainte, étant donné que d'autres parents ont vécu la même chose.

Rassurez votre enfant sur le fait que vous vous occupez de la situation, et qu'il ne doit pas hésiter à vous en parler si cela se reproduit... mais qu'il a tout intérêt à dire la vérité et à ne pas fabuler s'il veut garder votre confiance.
61
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

BOnsoir,
Merci pour vos conseil. & oui surtout s'assurer qu'il dit vrai & le rassurer sur la suite.
Pas d'accord du tout avec les personnes qui vous ont répondu.

On ne tape pas un enfant parce-qu'il ne réussit pas son travail. On ne le fait pas passer pour un menteur lorsqu'il ne ment pas !

Oui, il en verra d'autre mais en attendant, il doit pouvoir avoir confiance dans les adultes et là, c'est le contraire qui va se passer. Comment s'expliquer avec ces professeurs et directeurs s'ils nient ? Ca n'est pas en acceptant l'injustice que l'on devient un gagnant.

J'admets juste qu'il ne faut pas en faire tout un plat devant l'enfant, car c'est souvent l'inquiétude des parents qui inquiète également l'enfant.
Bonsoir,
Je lui ai dit qu'il aura à faire à des adultes menteurs qui essayeront de le faire passer pour ce qu'il n'est pas mais que s'il dit vrai il verra qu'il y a aussi des adultes sur lesquels il pourra compter & qui l'épauleront. & c'est clair que je ne lui montre pas mon inquiétude face à cette situation.
Messages postés
76567
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
1 617
Bonjour,

"Je lui ai dit qu'il aura à faire à des adultes menteurs"

Ce n'est pas forcément le discours idéal pour que l'enfant reprenne confiance dans les adultes.
Messages postés
13896
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
5 381
C'est un discours honnête. C'est ce qui est le mieux pour les enfants.
Il est en primaire, donc au moins 6 ans : en âge de comprendre que tous les adultes ne sont pas des héros.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 30 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2012

Bonsoir,
DCI, en fait j'ai juste pris ce cas précis où le prof ment...
BarbieTM, oui il a 9 ans & 5 mois (il y tient à ces 5 mois) & oui mais en tout cas lui ai dit que j'étais très contente de voir qu'il ait eu le courage de le dire & refaire le geste devant le directeur.
Messages postés
76567
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
1 617
Attention, à cet âge là, les enfants sont le plus souvent sans nuances : c'est bien ou mal, super ou nul. Si l'on commence à jeter la suspicion sur certains adultes il y a tout de même un risque d'amalgame sur l'ensemble de adultes.

Un exemple récent : un gamin de 11 ans s'est fait rappeler à l'ordre pour la énième fois par un surveillant au collège avec une sanction à la clé (pour la première fois...). Les parents l'ont "mal pris" et le père a qualifié le surveillant de "batard". Depuis, pour le gamin, tous les surveillant sont de la race des "batards" et ont droit à ses manifestations de mépris, y compris ceux qui n'ont jamais eu à le réprimander.
Ce n'est pas bien mais d'après votre description il n'y a rien de vraiment criminel...
Une tape, c'est une tape.
Il faut lui apprendre qu'il en verra d'autres dans la vie, sinon vous allez en faire un perdant, de votre fils.
Dites seulement au professeur et au directeur que cette méthode pédagogique ne vous paraît pas la meilleure, et n'en faites pas un plat devant votre fils.
Et à votre fils qu'il doit mieux travailler.
Autrefois quand on rentrait à la maison après une remontrance, punition, ou autre, on ne s'en plaignait pas sinon on avait droit à la 2e tournée.
Cdlt,
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 10 mars 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 février 2013

On peut proposer un code de bonne conduite applicable tant aux enfants qu'aux adultes. La violence apparaît légitime à trois conditions :
qu'elle intervienne dans une position d'autodéfense
qu'elle soit proportionnée à l'agression subie
qu'elle respecte un équilibre de force chez les protagonistes.
À l'aune de ces critères -- pour autant qu'on les accepte -- la violence de l'adulte à l'encontre de l'enfant n'est à aucun moment légitime.
Messages postés
76567
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
1 617
C'est bien de s'insurger... Mais avec plus d'1 an de retard ! ;)
Mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire....
Professeur ou pas, voilà l'exemple qu'il peut donner à un enfant...
Quand je lis avant on nous faisait cela et cela ... vous pensez sincerement que c'était la bonne solution? Avant au moindre conflit on se servait de la guillotine...enfin
Moi je trouve facile de voir un adulte lever la main sur un enfant si un de mes fils devait subir cela, je vous jure que j'irais voir le dit professeur et irait le vvoir en tete à tete lui éduquer à sa facon mon mécontentement.
Comme le dit mon père: Y a pas que les bonbons qui font tomber les dents
Messages postés
76567
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
1 617
Mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire...!
" j'irais voir le dit professeur et irait le vvoir en tete à tete lui éduquer à sa facon mon mécontentement.
Comme le dit mon père: Y a pas que les bonbons qui font tomber les dents"


Et lorsque vous aurez "fais tomber les dents" du prof, vous irez expliquer à votre fils que la violence ne mène à rien !
Pas très intelligent comme modèle d'éducation.
N'importe quoi une reponsse pareille

Chis