Commande de voiture sans permis débridée

Signaler
-
 Vv -
Bonjour,
mon ami et moi souhaitons acheter une voiture sans permis nous avons donc signé un bon de commande auprès d'un garage et donné un chèque d'acompte de 500€. Jusque là rien d'anormal. Mais maintenant que c'est signé le vendeur nous annonce qu'en fait le véhicule est débridé et monte à 70/75km/h sans problème selon lui je ne pourrai donc pas l'utiliser car je risquerai une forte amende et même de ne pas être couverte par l'assurance en cas d'accident. J'ai donc demandé au garagiste d'annuler cette vente et de me rendre mon chèque d'acompte ce qu'il a refusé de faire, ni même toute autre démarche d'ailleurs ! il accepte d'annuler la vente mais à condition d'encaisser le chèque de 500€ ce que je trouve inadmissible car ce n'est pas un désistement classique il me serait interdit de circuler avec ce véhicule ! ! ! Pour le moment elle est encore en sa possession mais mercredi soit j'achète la voiture (qui ne me servira à rien) soit je perd 500€ il ne veut rien entendre que puis je faire ? Merci d'avance pour vos réponses. Cordialement. Sophie

7 réponses

Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 229
Bonjour,

Vous lui demandez de bien vouloir reconsidérer la question et qu'en vertue de la loi n° 2006-10 du 5 janvier 2006 relative à la sécurité et au développement des transports Article 11


* I. - Les chapitres I et II de l'article L. 317-5 du code de la route sont ainsi rédigés :
« I. - Le fait pour un professionnel de fabriquer, d'importer, d'exporter, d'exposer, d'offrir, de mettre en vente, de vendre, de proposer à la location ou d'inciter à acheter ou à utiliser un dispositif ayant pour objet de dépasser les limites réglementaires fixées en matière de vitesse, de cylindrée ou de puissance maximale du moteur d'un cyclomoteur, d'une motocyclette ou d'un quadricycle à moteur est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende.
« II. - Le fait pour un professionnel de réaliser, sur un cyclomoteur, une motocyclette ou un quadricycle à moteur, des transformations ayant pour effet de dépasser les limites réglementaires fixées en matière de vitesse, de cylindrée ou de puissance maximale du moteur est puni des mêmes peines. »


Donc il serait préférable qu'il revienne à une discussion amiable sur le sujet
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 229
S'il ne bouge pas, vous allez gentiment expliquer votre problème au commissariat. En précisant que vous ne voulez surtout pas vous mettre en défaut dans cette affaire et que vu les indications du vendeur il n'est plus envisageable d'acquérir ce véhicule sans permis.
merci pour votre réponse mais je lui ai déjà dit qu'il risquait 30 000€ d'amende et 2 ans d'emprisonnement et que je le mettrai au tribunal s'il le fallait il m'a répondu que ce serait mon temps et mon argent que je perdrai il refuse d'entendre quoi que ce soit
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 229
Je vous mets la suite

* II. - Après le 2° de l'article L. 317-7 du même code, il est inséré un 3° ainsi rédigé :
« 3° L'interdiction, suivant les modalités prévues par l'article 131-27 du code pénal, d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise, pour une durée de cinq ans au plus. »



* III. - Dans le chapitre Ier du titre II du livre III du même code, sont insérés quatre articles L. 321-1 à L. 321-4 ainsi rédigés :
« Art. L. 321-1. - Le fait d'importer, d'exposer, d'offrir, de mettre en vente, de vendre, de proposer à la location ou d'inciter à acheter ou à utiliser un cyclomoteur, une motocyclette ou un quadricycle à moteur qui n'a pas fait l'objet d'une réception ou qui n'est plus conforme à celle-ci est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende. Le véhicule peut être saisi.
« Un décret détermine les conditions dans lesquelles il peut être dérogé aux dispositions du présent article pour tout véhicule destiné à participer à une course ou épreuve sportive.
« Art. L. 321-2. - La tentative des délits prévus par l'article L. 321-1 est punie des mêmes peines.
« Art. L. 321-3. - Les personnes physiques coupables des infractions prévues par l'article L. 321-1 encourent également les peines complémentaires suivantes :
« 1° La suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire ;
« 2° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction, ou de la chose qui en est le produit ;
« 3° L'interdiction, suivant les modalités prévues par l'article 131-27 du code pénal, d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise, pour une durée de cinq ans au plus.
« Art. L. 321-4. - Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121- 2 du code pénal, des infractions définies à l'article L. 321-1 du présent code. Les peines encourues par les personnes morales sont :
« 1° L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-38 du code pénal ;
« 2° Les peines mentionnées aux 4°, 5°, 6°, 8° et 9° de l'article 131-39 du même code. »
le seul hic c'est que je l'ai menacé il s'en fiche complétement et me raccroche au nez
quelles démarches puis-je faire ? j'avais pensé à faire passer un expert automobile tant qu'elle est encore en sa possession mais ça va me coûter cher
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 229
Vous savez un coup de fil ne vaut pas un écrit.

Vous lui adressez un courrier recommandé avec AR
et s'il ne bouge pas quelles démarches entreprendre ? pour le moment elle est en sa possession mais je me dis que si j'en prend possession il dira que c'est moi qui l'ai débridée
merci pour votre aide je vais lui envoyer une lettre av AR cette après-midi et si d'ici mercredi il n'entend pas raison j'irai au commissariat leur expliquer ma situation.
Bonjour retournes-y avec quelqu'un qui s'y connaît en voiture si ce n'est pas le cas pour toi il fait comprendre au garagiste que tu porteras plainte et que ça pourrait aller jusqu'au tribunal car il n'a pas le droit de vendre des voitures debrider qui sont censés aller à 45 km heure
Dossier à la une