Offre d'achat retractation du vendeur

- - Dernière réponse :  bulou - 22 oct. 2011 à 17:28
Bonjour,
j'ai signé une offre d'achat par l'intermediaire d'un agence le 29 septembre, accepté et signé par le vendeur le même jour. Nous avions jusqu'au 8 octobre pour nous rétracter.
Rendez vous avait été pris pour signer un compromis devant notaire pour le 21 octobre, or au matin de ce jour le notaire m'a informé que le vendeur se rétractait pour une offre plus alléchante. Quel est mon recours ?
Merci
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
3409
0
Merci
Bonjour



Une offre d'achat signée par les 2 parties, engage le vendeur plus que l'acheteur (ce dernier pouvant se rétracter pendant un certain délai - loi SRU). Dans la mesure où, l'offre est signée et datée. Une offre signée par les deux parties, représente un accord sur la chose et le prix : la vente est donc réputée "parfaite".

or au matin de ce jour le notaire m'a informé que le vendeur se rétractait pour une offre plus alléchante.
C'est illégal.

++
Je suis entrée dans CCM, La cigarette dans une main,
Les © Tongs © dans l'autre main
Les ***** nus sous la chemise
Salut Top ... Ne sois pas trop loin
Commenter la réponse de ^^Marie^^
Messages postés
24640
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 novembre 2019
7474
0
Merci
Normalement l'offre d'achat est irrévocable et le notaire le sait trés bien.
Comme son nom l'indique, l'offre d'achat traduit la volonté de l'acquéreur potentiel d'acheter le bien concerné au prix indiqué. Elle est en quelque sorte le pendant de la traditionnelle promesse de vente. A ceci près qu'elle est moins encadrée sur le plan juridique et peut donc poser quelques problèmes si la vente ne se réalise pas.


En effet, d'après le Code civil, « la vente est parfaite (...) dès que l'on est convenu de la chose et du prix ». Conséquence : si le vendeur répond par écrit qu'il accepte le prix proposé, la vente est en théorie légalement conclue. Alors même que l'acquéreur potentiel ne pensait pas s'être engagé de façon aussi ferme et que d'éventuelles zones d'ombre peuvent encore subsister (coût de travaux de remise en état, existence de servitudes, délai de libération des lieux, montant des charges, etc.).


Si l'acheteur hésite à donner suite à sa proposition, alors que le vendeur l'a acceptée, ce dernier peut théoriquement lui demander de tenir ses engagements et à défaut, exiger des dommages et intérêts.
si l'acheteur change d'avis il signe le compromis et se rétracte dans les 7 jours et il ne doit rien à personne .le vendeur lui ne peut pas se rétracter .
Commenter la réponse de feloxe
Messages postés
20253
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2019
4179
-1
Merci
Bonjour,

Tout dépend de la rédaction de l'offre d'achat : si c'est un bout de papier avec le prix, vos noms et une signature, elle n'est pas valable.

Si c'est une promesse d'achat correctement rédigée avec les mentions légales, clauses, etc. elle peut valoir compromis de vente.

Cdlt
^^Marie^^
Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
3409 -
Faux.

Tu peux très bien signer une offre d'achat sur le coin d'une nappe, sans article de lois. Tant que les mentions nécessaires sont notifiées et signées par les 2 parties.
Valenchantée
Messages postés
20253
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2019
4179 -
Voici ce qui fait la validité d'une offre :

Pour qu'elle soit valable la promesse d'achat doit comprendre :
- les identités complètes de l'acquéreur (noms, personne physique ou moral, état civil, adresse, ...), de l'intermédiaire, du vendeur, du notaire chargé de l'acte authentique et l'adresse du bien à vendre,
- le numéro du mandat de vente,
- la durée de validité de l'offre (entre 48 h et 8 jours selon les cas)
- la faculté de rétractation si le vendeur ne répond pas dans les délais impartis prévu par l'article L271-1 du CCH
- si elle est soumise à une offre de prêt (condition suspensive)
- lieu de l'offre, date, heure de dépôt de l'offre d'achat et signature (l'acquéreur écrira : "offre faite à X heure", le vendeur écrira :"offre acceptée" et signera)
^^Marie^^
Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
3409 -
Tssss !! Tssss !!!!!!!
Valenchantée
Messages postés
20253
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2019
4179 -
oui, je sais, il y a une marge entre ce qui se fait ... et ce qui doit être fait ...
Commenter la réponse de Valenchantée
Dossier à la une