Désistement de plainte pour coups et blessure [Résolu/Fermé]

bibi - 20 oct. 2011 à 13:24 - Dernière réponse :  bibi5921
- 27 oct. 2011 à 11:28
Bonjour,ayant récemment porter plainte contre mon ex petit ami pour coups et blessures,aujourd'hui je regrette et me rend compte qu'une simple main courante aurait finalement suffit.M'étant entretenu avec lui il y a peu,il s'était excusé et j'ai bien compris qu'il ne recommencerait plus.le commissariat où j'ai déposer plainte ne pouvant plus la retirer,je dois alors écrire une lettre au procureur.Je souhaiterai qu'il comprenne que je veux retirer ma plainte et que je voudrais qu'il ne donne aucune suite à l'affaire,qu'il n'y ait aucune poursuite puisque mon ex ayant déjà eu des problèmes avec la justice,risque à cause de cette affaire une peine d'emprisonnement,ce que je ne souhaite pas du tout! Comment dois-je alors formuler cette lettre?merci
Afficher la suite 

10 réponses

Meilleure réponse
8
Merci
Bonjour.

Sachez tout de même, qu'en raison du grand nombre
de femmes battues, qui, par la suite changent d'avis,
parce que d'un coup, il est gentil, attentionné, aimant,
les Procureurs, de plus en plus, même avec un retrait
de plainte, continuent la procédure jusqu'au bout.


On a tous appris un jour, on ne devrait jamais l'oublier...

Merci Utilisateur anonyme 8

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13644 internautes ce mois-ci

3
Merci
bonjour,alors voilà,l'affaire a été classée sans suite,il n'y a pas eu de confrontation.Je n'ai pas non plus envoyé de lettre au procureur. Tout est enfin terminé!! merci à vous de m'avoir répondu.
1
Merci
Bonjour,

Vous êtes en droit de retirer votre plainte et de ne pas vous constituer partie civile, mais sachez qu'à partir du moment où la plainte est déposée c'est le Procureur qui a, ce qu'on appelle, l'opportunité des poursuites.

C'est à dire que même si vous n'avez pas la maîtrise de la procédure. Que contre votre avis, il peut décider d'un placement en garde à vue, d'un renvoi devant le Tribunal Correctionnel ou bien d'une procédure simplifiée (CRPC ou compo pénale).

Je rejoins l'avis du dessus qui est généralement partagé par le Parquet mais également par la plupart des juges siégeant au sein d'une juridiction correctionnelle.

De plus vous indiquez que votre ex compagnon a déjà eu des problèmes avec la justice et si je comprends bien a une peine de sursis au dessus de la tête.
Restes à savoir qu'elle était l'infraction pour laquelle il risque une peine d'emprisonnement: violences sur concubine (ou pas d'ailleurs) ou une infraction qui n'a strictement rien à voir (vol, stup, infractions code de la route...).

Si l'hypothétique peine concerne des violences, il peut commencer à s'inquiéter surtout si ca peut s'apparenter à une récidive. Dans le cas contraire, il y a de fortes probabilités qu'une nouvelle peine de sursis soit prononcée......si le Procureur décide de le poursuivre bien entendu.
il se pourrait donc qu'il n'ait qu'une simple peine de sursis en plus?
petites précisions:ça s'est passée lundi dernier,j'ai été directement chez mon medecin pour faire constater les coups,il m'a mis 1jr d'ITT.j'ai porté plainte le lendemain.jeudi j'ai dû aller à l'hopital afin qu'un medecin légiste constate également les coups.de plus il est agé de 21ans et moi de 19.
Dtepu 2588 Messages postés lundi 10 octobre 2011Date d'inscription 14 janvier 2012 Dernière intervention - 22 oct. 2011 à 21:38
et avec tout ça vous voulez retirer votre plainte ????
je suis consciente qu'on peut ne pas me comprendre sur le fait que je souhaite retirer ma plainte et lui éviter toute poursuite,mais le fait est là!! pour revenir à mon pb,qu'est-ce que je risque si je ment lors de la confrontation? comment puis-je réduire au maximum sa peine? qu'est ce que je peux dire dans la lettre que je souhaite adresser au procureur?!!
trebuhcs 224 Messages postés mardi 14 août 2007Date d'inscription 18 août 2012 Dernière intervention - 22 oct. 2011 à 22:51
-1
Merci
Bonsoir,

Exposez-lui tout simplement les raisons qui font que vous voulez retirer votre plainte

Dossier à la une