Problème d'humidité en location

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2011
-
 espoir111 -
Bonjour,
nous avons emménagé moi et ma compagne,dans notre appartement au mois de novembre 2010,dans un petit appartement,qui à première vue,ne laissait pas apparaître quelconque problème,d'humidité ou autre.Or au bout de quelques semaines,de l'humidité est apparue,principalement dans la salle de bain mais aussi dans la chambre,se caractérisant par des taches sur les murs,mais aussi de la moisissure sur les vêtement et autres.Notre propriétaire nous répondu que visiblement le problème venait de nous puisque nous aérions pas assez,mais ce n'est pas le cas,au contraire.Que pouvons nous faire,quel son nos recours et droits?

5 réponses

bonjour : ce logement doit être un peu ancien dans une copropriété. Et je parie qu'il y a une chaudière à gaz, et donc pas de VMC, mais simplement une ventilation naturelle ???

Me trompe-je ???

Si c'est le cas, il faut gérer l'hygrométrie en la contrôlant avec un bon hygromètre.

On ne referme jamais complétement une salle de bain après la douche sinon on confine l'humidité et tout pourrit.
On ouvre la fenêtre s'il y en a une et on fait courant d'air pendant 5 bonnes minutes en ouvrant une autre fenêtre. S'il n'y a pas de fenêtre, laisser la porte ouverte, en en profiter pour aérer un peu les autres pièces.

Il y aurait la solution de placer un petit extracteur sur l'aération naturelle et de le faire fonctionner pendant et après le douche pendant au moins 15 mn pour assainir.

N'y a-t-ii pas des fenêtres double vitrage placées récemment et sans la moindre aération dans le haut. Si oui, dans un logement non isolé, c'est la cata. Il faut aussi qu'il y ait un passage sous les portes intérieures de 15 mm minimum pour permettre une ventilation naturelle à défaut de VMC;

Ce qui se produit, c'est de la condensation : l'humidité contenue dans l'air, se condense sur les murs froids et les ponts thermiques.

j'espère que vous n'utilisez pas de chauffage sans évacuation genre po^êle à pétrole, gaz ou éthanol, car ça dégage beaucoup d'humidité.

Bon racontez-nous un peu plus...

Bonjour

Vérifiez si la SdB comporte une grille d'aération
et si la fenêtre de la chambre également.

Quant au reste , à part de déménager , je ne vois pas .
bonjour
vous indiquez aérer convenablement votre logement; quels sont les dipositifs existants qui vous permettent cette opération?
répondent-ils aux exigences de l'article 2-5 du décret 2002-120 relatif aux caractéristiques pour un logement décent?

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000005632175/2011-01-23/
vous devez porter l'affaire devant "la défense des locataires" , c'est très grave de vivre dans de telles conditions, car, votre santé peut en subir de graves conséquences, la maladie du "saturnisme" par exemple. Vous pouvez également contacter votre Maire, et faire constater par le "SERVICE D'HYGIENE ET DE SECURITE" l'état des lieux malsains, insalubres, au besoin prenez des photos sur votre portable, ou autre appareil, pour mettre ces pièces à conviction au dossier. Avertissez également votre propriétaire que si des travaux ne sont pas faits, pour l'étanchéïté des lieux, vous allez porter plainte contre lui. Mais avant de contacter votre propriétaire, voyez en urgence votre Mairie , car, ils sont très efficaces. Ne vous laissez pas faire, il y va de votre santé.
Bonjour,

Tout d'abord avant tout recours il faut déterminer la cause de l'humidité.

Le proprietaire vous a t-il fournis le DPE? ( obligatoire et trés important pour connaitre l'isolation de l'appartement)
quels qont les types de fenetre?
le logement posséde des aération ( VMC)?
Type de chauffage?
les ancien locataire ont il eu le même problem?
Ensuite faut voir vos habitudes? ( temps d'ouverture des fenetre, chauffage)?
Mais les problem d'humidité sont toujours trés dur à prouver et tous propriétaire ne veulent pas faire les travaux.

Bonne journée