Clause de mobilité et refus de changer de sit

Signaler
-
 BINGO911 -
Bonjour, je suis employée dans un salon de coiffure , mon patron possède plusieurs salons , le contrat que j ai signé stipule une clause de mobilité , étant en arrêt maladie depuis deux mois , je viens d apprendre par une collègue que je ne retrouverais pas mon poste et que j étais muté dans un autre salon a l opposé de mon domicile, si je refuse quels sont les risques que j encourt ? a savoir que j ai déjà été muté une fois peu de temps après mon embauche , il prend un malin plaisir a faire tourner ses salaries sur les différents salons , sans compter les horaires qu il nous impose cela devient infernal merci de me dire ce que je peux faire

2 réponses

Messages postés
3823
Date d'inscription
lundi 27 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2017
1 585
Vous risquez un licenciement en cas de refus.
Si la clause de mobilité indiquée sur le contrat de travail n'indique pas précisément une zone géographique précise (ville ou département ou région) et non pas tout établissement détenu sur la France entière (!!!!!) , cette clause de mobilité n'est pas valable.