Visa court séjour [Résolu]

Signaler
-
 sacha -
Bonjour,

Ma mère aimerait faire venir sa soeur de Russie pour un séjour de trois mois. Jusqu'à présent, lorsqu'elle invitait sa soeur, elle la prenait en charge entièrement dans le cadre d'une visite familiale et privée. Or on nous a fait savoir que la visite familiale et privée était désormais limitée au seul bénéfice de la ligne directe - conjoint, parents, enfants. Ma tante doit donc demander son visa en tant que touriste. Or, pour prétendre venir en France, elle doit justifier d'un revenu minimum de 75 euros par jour - soit plus de 2000 euros par mois - qu'elle ne possède pas et dont elle n'a nul besoin puisqu'elle est hébergée chez sa soeur.
Je précise que ma mère est française et retraitée, que sa soeur a 70 ans, qu'elle nous rendu visite à plusieurs reprises en France, qu'elle est toujours repartie en Russie. J'ajoute que vivent en Russie son époux, ses enfants et petits-enfants, bref qu'elle n'a aucune raison - et aucune envie! - de quitter la Russie définitivement.
Ma mère vient de perdre son époux - mon père - le 16 juin, après plus de quarante ans de mariage. Elle a tout simplement besoin d'avoir sa soeur auprès d'elle en ce moment.
Que pouvons-nous faire? Même sous le régime soviétique nous n'avons jamais rencontré un tel mur. Qu'en est-il de la liberté d'aller et venir? Est-ce à dire, selon la France, que ce droit n'est désormais réservé qu'aux comptes en banque bien fournis?

3 réponses

Messages postés
12272
Date d'inscription
jeudi 15 mai 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 mai 2020
98
Bonjour,
Je crois que vous faites une erreur d'interprétation (à moins que vous ayez des infos directement de l'ambassade...). Voici ce que je lis dans les doc à fournir pour l'obtention d'un visa court séjour :
Visite familiale ou privée : Original et photocopie de l'Attestation d'accueil dans le cas d'invitation d'un citoyen français ou original et photocopie de la lettre d'invitation manuscrite* du ressortissant russe résidant légalement en France (au moins 3 mois) au seul bénéfice de son conjoint, de ses enfants,
parents, grands parents ou petits enfants + photocopies des documents prouvant le lien de parenté.

Par conséquent, ceque vous dites : la visite familiale et privée était désormais limitée au seul bénéfice de la ligne directe - conjoint, parents, enfants ne concerne que les ressortissants russes souhaitant inviter leur famille. Votre mère n'est pas concernée puisque Française...
De plus :
Justificatif de moyens d'existence suffisants pour la durée du séjour :
- minimum 50 euros par jour (hébergé à l'hôtel) ou 25 euros par jour pour les titulaires d'une attestation d'accueil (bordereau de change en euros ou chèques de voyage ou carte bancaire internationale accompagnée des 3 derniers relevés de compte bancaires) ou prise en charge établie par le garant financier qui devra justifier de ses revenus (dernier avis d'imposition sur les revenus, 3 derniers bulletins de salaire et 3 derniers relevés bancaires).
[en gras ce qui vous concerne]
D'abord merci, vraiment, d'avoir pris le temps de me répondre. J'ai en effet sous les yeux la liste de vérification pour un visa court séjour fournie par le Ministère des affaires étrangères. Et je vous rejoins en tous points. Mais le discours du Consulat de France à Moscou est malheureusement différent. A dire vrai, nous ne parvenons pas à être mis directement en relation avec le Consulat. Il faut désormais passer par des agences accréditées auprès du Consulat de France à Moscou. Ma tante s'est déplacée en personne, je les ai appelés trois fois et nous avons toujours eu la même réponse: ressortissant russe ou citoyen français, le traitement est le même pour tous. J'ai pourtant précisé, en insistant, que ma mère était française depuis 1978, rien à faire. Ma tante ne peut venir qu'en qualité de touriste. J'ignore si l'on peut faire confiance à ces agences, mais elles sont nos seules interlocuteurs. Il paraît impossible de joindre directement le Consulat. Nous avons bien pensé écrire au Consul général, nous déplacer au Ministère des affaires étrangères pour expliquer qu'il y a sans doute erreur puisque la liste à laquelle nous nous référons vous et moi est sans ambiguïté. A moins que la loi n'ait changé? J'avoue que je commence à désespérer. Quoiqu'il en soit, merci encore de votre réponse.
Cordialement.
Messages postés
12272
Date d'inscription
jeudi 15 mai 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 mai 2020
98
Tu peux sans doute te tourner vers l'ambassade de Russie à Paris. Voici leurs coordonnées complètes : tél, adresse et mail
Ou alors poser ta question ici, même s'il n'y a pas beaucoup d'activité sur ce forum...
Ou alors, mais là je n'y crois pas un instant... : Consortium France-CEI leurs coordonnées téléphoniques en tout bas de page
Encore merci pour ces conseils. Je vais me tourner vers l'ambassade de Russie en effet.
Bien cordialement à toi.
Dossier à la une