Heure de recuperation

flomaya - 8 juin 2010 à 02:07 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 9 juin 2010 à 09:04
Bonjour,

ma convention collective prévoit 10% de temps de travail en moins par nuit travaillée a compter du 1er jour du troisième mois de grossesse... (aide soignante)
la comptable m'a informé de cet article a mon 6 mois de grossesse... après calcul j'ai pu posser 48h00(travailléés) de recuperation ce qui equivaut a 4 nuits....
a la remise de ma fiche de paie il est bien stipulé les 4 nuits de recuperations mais elles n'ont pas été payée
Est ce normale ? et quel est mon recours

merci pour vos reponses
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 8 juin 2010 à 08:20
0
Utile
vous avez travaillé ou non ces 4 nuits ??

ils vous ont retiré de l'argent sur votre salaire correspondant à ces 4 nuits ?

pas très explicite votre question !!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
bonsoir

en fait j'aurai du travailler 1h06 en moins par nuit travailler.
cette information m'a été communiquée a mon 6 mois de grossesse
donc après calcul il s'avere que j'ai travaillé 48 h en trop entre le 1er jour de mon 3 mois de grossesse a mon 6 mois. c'est 48h n'aurait pas du etre travaillé mais payées soit une nuit de 12h payé pour 11h de travail
donc nous avons fait un cumu de ces 48h00l en nuit de recup ce qui convient de penser que ces nuits que je recupere devriaent etre payées
sur ma fiche de paie elles apparaissent en recup non renumérée
Commenter la réponse de flomaya
S H 205 Messages postés samedi 5 juin 2010Date d'inscription 3 octobre 2010 Dernière intervention - 9 juin 2010 à 00:31
0
Utile
Ces heures peuvent être soit rémunérées soit payées.

Pour savoir s'il existe une obligation de l'employeur sur le paiement, consultez la convention collective !!

A défaut, elles doivent vous ,etre payées !
Commenter la réponse de S H
Utilisateur anonyme - 9 juin 2010 à 09:04
0
Utile
donc votre salaire a baissé de ces 48 heures ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une