Obligation des 3 bulletins de paie ? [Résolu]

Arkadia - 15 nov. 2009 à 15:25 - Dernière réponse :  Virginie
- 10 juil. 2018 à 10:34
Bonjour,
je suis en train de rechercher un appartement et il est dit sur des sites web qu'il faut les 3 derniers bulletins de salaire.

J'étais étudiant jusqu'à fin mai et j'ai eu un CDD de juin a juillet avec un très bon salaire (2000€ net)et au chômage d'aout à mi novembre où je touchais les assedics. Or depuis j'ai décroché un CDI de responsable et mon salaire est aussi élevé.
Ma question se pose sur ces trois derniers bulletins de salaire, dois je attendre encore trois mois pour décrocher une location ? ou est il possible avec mon contrat de travail, le bulletin de paie de novembre et celui de décembre (je cherche un appart pour janvier 2010) ainsi que mes anciens bulletins, de constituer un dossier ? car je ne peux attendre encore plus longtemps pour me trouver un logement.
Afficher la suite 

Votre réponse

13 réponses

Utilisateur anonyme - 15 nov. 2009 à 15:34
0
Merci
les bulletins de salaires c'est un minimum pour un bailleur , mais les gens en font des faux..

si les locataires etaient moins vicieux et payaient leur loyer vous n'en seriez pas là!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
alors je reformule ma question, si j'avais trouvé un job à 800 km de chez mes parents, et qu'il me faille un logement à ce moment là, comment je ferais ? car là aussi sans les trois bulletins de paie je me retrouve à la rue...????? car pour mon cas il ne s'agit pas d'un manque d'argent, ni de garants pour le loyer mais bel et bien ces trois DERNIERS bulletins de paie qui bloqueraient une location ? (absurde)
Commenter la réponse de Arkadia
GERDAN 2305 Messages postés mercredi 26 août 2009Date d'inscription 29 juin 2018 Dernière intervention - 15 nov. 2009 à 15:54
0
Merci
Dans votre situation, Vous pouvez présenter que ce que vous avez en votre possession, donc votre contrat de travail et les derniers bulletins de salaire de ce nouvel emploi. Pour le reste c'est le propriétaire qui décide de vous faire confiance ou pas.
Commenter la réponse de GERDAN
0
Merci
Merci pour cette réponse, donc pour le coup tout est possible et tout est du cas par cas si j'ai bien compris. C'est compréhensible de la part du propriétaire de réclamer des garanties mais en même temps plus ça va, et plus ils reclament tout et n'importe quoi. Certains ont meme peur de LocaPass alors que c'est plus fiable et rassurant que des garants physiques je trouve !
Commenter la réponse de Arkadia
Qu'est-ce à dire - 15 nov. 2009 à 16:15
0
Merci
En réalité ce n'est pas du droit. Aucune loi ne dit qu'il faut 3 bulletins de salaire ni gagner 3 fois le loyer.

Ce sont les bailleurs qui ont pris des dispositions. Vous trouverez bon nombre de personnes pour le soutenir avec des sempiternels : nia nia nia !

Vous pouvez tenter, cela ne coûte rien, voire fournir de faut bulletin de salaire, car ce n’est pas une administrations, donc pas un délit. Il faudrait que le bailleur prouve le préjudice or c’est lui qui en refusant de louer porte préjudice. En prenant des dispositions que la loi ne lui accorde pas, c’est lui qui porte préjudice.

Donc, l’on peut faire de faux bulletins de salaire.
Belle mentalité !
Et si une personne vous devait une grosse somme d'argent, commet réagiriez-vous ?
Mais ce n'est que mon humble avis...d'honnête homme...
Un proverbe dit : "Donne toujours a ton prochain, ne prête qu'a tes amis."
chiquefille 2608 Messages postés vendredi 6 mai 2011Date d'inscription 11 janvier 2017 Dernière intervention - 22 févr. 2014 à 21:58
il était inutile de remonter un post vieux de 3 ans pour sortir un proverbe !!
Commenter la réponse de Qu'est-ce à dire
0
Merci
Je préfère etre franc et honnete avec les agences et le bailleur que commencer à faire de faux bulletins de paie. Mais je partage votre avis sur le fait qu'il faut arreter de justifier des pratiques abusives des propriétaires.
Qu'est-ce à dire - 15 nov. 2009 à 16:30
Hélas, nous vivons sur une planète où la francise ne sert presque rien !

La question du faux, est une question juridique, il n’y a pas de faux établit en droit, si le document n’a pas porté préjudice, or un faux bulletin de salaire n’est pas un délit, si vous avez toujours payé votre loyer.
Commenter la réponse de Arkadia
chassappart - 24 mai 2011 à 20:28
0
Merci
Bonjour,
Il me semble que faire un faux n'est pas judicieux. Le bailleur peut appeler l'employeur.
Le bailleur veut être rassuré sur vos capacités à payer le loyer, car sinon, c'est pour lui une longue galère pour récupérer son bien (+ de 2 ans et beaucoup de dépenses, ...).
En +, il peut vous demander une attestation de votre employeur comme quoi vous n'êtes ni en période d'essai, ni en période de préavis.
Soit vous restez où vous habitez le temps d'avoir 3 bulletins de salaire
Soit vous optez pour la location saisonnière (meublée). Tout dépend d'où vous êtes
Toute discrimination directe ou indirecte est interdite, lorsqu'elle porte entre autre sur les conditions d'accès au travail salarié, non salarié ou indépendant, y compris les critères de sélection et les conditions de recrutement, quelle que soit la branche d'activité et à tous les niveaux de la hiérarchie professionnelle, y compris en matière de promotion, les conditions d'emploi et de travail, y compris les conditions de licenciement et de rémunération, tant dans le secteur privé que public
Commenter la réponse de chassappart
0
Merci
Toute discrimination directe ou indirecte est interdite, lorsqu'elle porte entre autre sur les conditions d'accès au travail salarié, non salarié ou indépendant, y compris les critères de sélection et les conditions de recrutement, quelle que soit la branche d'activité et à tous les niveaux de la hiérarchie professionnelle, y compris en matière de promotion, les conditions d'emploi et de travail, y compris les conditions de licenciement et de rémunération, tant dans le secteur privé que public
Commenter la réponse de Virginie
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une