Enquête sociale JAF

Résolu
PGYZ178 - Modifié le 26 avril 2018 à 18:19
 génie - 22 sept. 2010 à 23:02
Bonjour,
je dois avoir une enquete sociale suite a un jugement provisoire notifie a mon desavantage et dans l attente d un refere demande par mon avocat en raison d exploitation de pieces notamment un cdroom qu aurait recu le juge mais dont n avaient pas connaissance ni mon avocat ni l avocat de mon ex.ainsi que des plaintes qui ne sont parvenues au parquet qu apres le jugement
pourriez vous me dire en quoi consiste ce type d enquete .a quel style de question
faut il s attendre .mon ex a menti sur plusieurs points absence scolaire injustifiee abstraction du fait qu elle a des credits notamment pour la maison en commun qu elle ne paie plus car tjrs preleve sur mon compte .faux temoignage etc...
notre fille de 6 ans 1/2 a la tete montee contre moi car je lui ai promis certaines attractions quand sa maman devait me la rendre d un accord verbal avant jugement mais a chaque fois mon ex trouvait un probleme pour ne pas me rendre ma fille a l heure ou le jour promis.panne de voiture .controle gendarmerie ce qui m a fait annule les promesses faites a ma fille pour ces soirees prevues.dois je faire etat de ces faits ou pas.
merci

4 réponses

tarasouris
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 041
24 sept. 2009 à 12:56
Bonjour ,

Si le JAF a préféré ordonner une enquête sociale, c'est que le jugement ne vous est pas si " défavorable " ? en effet, c'est justement lorsqu'il n'est pas convaincu par les arguments, des éléments concrets, qu'il a besoin de demander à un auxiliaire de lui apporter de quoi avoir une idée plus précise avant de formuler un jugement définitif . S'il avait déjà son idée faite, il aurait directement tranché !

Cette enquête consistera ( vous allez recevoir la notification : il y est noté les " missions " de l'enquêteur ) à rencontrer chacun des parents séparément, les enfants séparément, normalement une fois chez chacun des parents, puis éventuellement toute personne directement dans l'entourage éducatif des enfants ( nounou, école, médecin ..., selon ses observations, pour approfondir au besoin ) .

L'essentiel pour vous étant d'être naturel et sincère, tout " mensonge " est vite éventé, car ils savent vous poser, ou reposer la fois suivante, la même question sous une forme différente, et voir si vous " avez un discours " qui se tient, ou si si vous contredites régulièrement ... Ne surtout jamais dénigrer personne, même si vous devez bien sûr expliquer les différents "petits" mais réguliers détails de fonctionnement qui ont fait que le conflit s'envenime et donc les relations avec les enfants, par manipulation de leurs sentiments .

----------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
14
L'enquête sociale parfois est diligentée pour mieux vous fiche en l'air.
Et l'enquêtrice bien aimable y contribuera si tel est le désir du juge.
De là tout est permis, mensonge grossier etc... dysfonctionnement volontaire.
Nous en savons quelque chose et à ce jour un môme de 3 ans est en maltraitance grave sous couvert sociaux judiciaire.
On nous avait dit la même chose: " une enquête! c'est bon pour vous".
La visite a durée 1 petite heure, aucune enquête de voisinage ou autre, s'en est suivi de la diffamation et jamais de contradictoire. OUTREAUX a ét&é mis dans la lumière, cela a aidé les autres a continuer a faire ce qu'ils veulent, plutôt "elles". En attendant un môme a été gravement déséquilibré, et pas par un pédophile.
Les magasines item: l'enfant sera mis là où le juge pressent où il veut aller pour son bien-être.
Discussion de bistrot tout cela, un juge interwievé ne dira jamais qu'il a mis un môme là où il hurlait à vomir pour ne pas y aller.
C'est son intérêt supérieur, seul mot de la CIDE utilisé pour la conscience.
Néanmoins bon courage et battez vous.
1
tarasouris
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 041 > papy
9 févr. 2010 à 00:11
Bonsoir,


La description de ce que vous avez vécu ne correspond pas du tout à une enquête sociale ... il s'agit sans doute d'une autre procédure dans un cas particulier, une intervention urgente et justement trop précipitée pour avoir le recul nécessaire, ce qui aura provoqué la situation que vous décrivez .

Non, les enquêteurs ne travaillent pas SOUS l' ordre du Juge qui les a désignés , qu'ils soient enquêteurs ou contre-enquêteurs dans une affaire ! , non, une enquête ne dure pas UNE heure, non, elle ne peut se contenter d'une seule visite à une seule personne, elle doit comporter des entretiens personnels avec chaque membre du foyer et de l'entourage ... Si un rapport d'enquête se résumait à cela, l'enquêteur n'aurait rempli aucune des missions qui lui sont confiées, et une contre-enquête aurait pu être demandée qui aurait obligatoirement été accordée !


---------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
-1