Famille recomposée et logement

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 27 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2009
-
 kilsa -
Bonjour,
mon mari et moi sommes mariés depuis un an, j'ai un petit garçon de 4ans d'une première histoire, et mon mari a une petite fille de 7ans d'une première relation également....
Par rapport a une perte d'emploi nous nous trouvons dans une difficulté financière qui nous oblige a trouvé un logement moins cher.
Je voudrai savoir si nous avons le droit de prendre un logement qui n'aurai que deux chambre, et mettre les deux enfants dans la même chambre, bien qu'ils n'aient pas de lien de sang, quitte a séparé par un rideau ou autre...?
Notre difficulté ne nous permet pas de prendre un logement aussi grand alors je crois que nous n'avons pas le choix...
J'aimerai savoir si qqun vie la m^me chose que nous et surtout si nous ne serons pas hors la loi...
Merci d'avance.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 022
Bonsoir,

Chacun de vos enfants vous est confié, et vous en avez la garde exclusive, donc quasi-permanente ? c'est à dire que chacun des enfants dort là tous les jours ?

Voyez l'assistante sociale de votre secteur, ou sa remplaçante ; et votre Mairie ... Nous sommes en été, tout est ralenti, mais les situations d'urgence seront enregistrées et prises en considération, ... en septembre au mieux !

Il n'y a pas de loi, je n'ai trouvé aucun texte de la DDASS depuis des mois, même l'assistante sociale de mon secteur n'a pu que me dire : il faut des chambres séparées, entre garçons et filles, ce sont des instructions, inapplicables sur place ....et qui sont de toute façon noyées dans des histoires de logements toujours insuffisants !!!

J'en ai déduit que chacun fait ce qu'il peut, et qu'il n'existe aucune obligation, autre que personnelle, à la distinction des âges et sexes des enfants qui les amènent, eux, à ne plus se supporter, à grandir ... donc réaction naturelle des parents attentifs : il faut les séparer !

Prenez un logement plus petit et plus facile à payer ! Séparez, par un rideau, une simple cloison de placoplâtre, c'est très facile à poser et à déposer, deux endroits personnels et distincts entre les enfants, chacun aime à la fois la proximité, et à la fois son intimité . Vous ne serez pas hors-la-loi, car il n'existe pas de loi en la matière, ni même d'instructions écrites de la DRASS, mais vous donnerez un petit domaine personnel, son " chez lui", à chacun des enfants, en attendant " Chacun sa chambre " !! quand ils ont 12 ans .... à peu près ...

Tant que les enfants sont bien, que leur scolarité se poursuit, que leur comportement envers les uns et les autres ne vous est pas signalé, c'est qu'ils vivent bien ensemble ...
A vous de prendre un logement plus petit, et de vivre une transformation avec eux : chacun sa chambre, il n'y a pas trop de place, on va couper en deux : on coupe en deux, on y met la cloison, si les enfants sont contents de ça et que tout se passe bien, aucune raison de penser que vous pourriez être " hors la loi " ! Personne ne pourra rien dire, chaque enfant a son espace personnel et intime, son " chez-lui! " .

------------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Merci beaucoup Tarasouris d'avoir répondu aussi rapidement a mon message, je me sent déjà rassurée et moins seule...
En fait , la petite vit chez sa maman et ne vient chez nous qu'un week end sur deux et la moitié des vacances scolaires...
Je pensais la même chose que vous, mais quand je parle de mon problème à mon entourage, on me répond d'un air certain et grave, "fait attention...", "je crois que tu n'a pas le droit de faire comme ça...", "la loi dit que...", etc etc...
Et c'est aussi par rapport à la maman de la petite qui n'a pas du tout appreciée notre mariage et qui nous fait vivre la misère... Elle nous menace d'appeller les services sociaux, les juges des affaires familiales, ect, si SA fille n'a pas sa propre chambre... C'est pour ça que je me renseigne avant...
Je vais telephoné à une assistante sociale pour me renseigner...
Merci encore...