Droit o capital décès suite décès amiante?

Signaler
-
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 octobre 2018
-
Bonjour,
Mon père est décédé d'un cancer broncho-pulmonaire primitif reconnu au tableau 30bis des maladies professionnelles suite à une exposition à l'amiante. Il avait 60 ans.
Il est décédé le 07 septembre 2008.
Il a travaillé jusqu'en août 2003 suite au licenciement économique de sa société, puis n'a plus été obligé de retrouver un emploi donc au chômage. Enfin en retraite en 2006.
Son dossier de demande de prise en charge de reconnaissance en maladie professionnelle vient d'être confirmé par les services de la CPAM.
Peut-on prétendre au capital décès ?
Merci
Cordialement.

4 réponses

Bonjour,
Tu as le droit bien sur à un capial. Mon beau père vient de décédé le 17 juin 2009, j'ai contacté sos amiante, il m'on envoyé un dossier pour que chaque enfans et petits enfants touchent quelque choses. Mais apparement ca pourait être long.
Enfin bon, il faut faire le nécéssaire.
vaut que tu fasse un dossier fiva au nom de ton pere + tu a le droit au capital décé cpam
ps :tu peu monter le premier dossier tout seul tout est dit sur le site et pour l'appel tu prend un avocat que tu choisi dans ta ville plus simple
Le FIVA constitue effectivement une possibilité, Il est à noter toutefois que bon nombre de propositions d'indemnisation du FIVA sont en deçà des reparations auxquelles les victimes peuvent légitiment prétendre.

Les propositions peuvent être contestées devant les Cours d'Appel, qui généralement réévalue à la hausse.

Il y a également la possibilité d'engager une procédure, dite en faute inexcusable, qui peut permettre si tous les éléments nécessaires sont réunis, d'obtenir majoration maximales des rentes servies par la sécurité sociale et réparation de divers préjudices subis, tant par la victime, que par ses descendants ou ascendants.

Il y a des cabinets spécialisés (le Cabinet TEISSONNIERE, TOPALOFF, Avocats à Paris, notamment) qui pourront utilement vous conseiller.
bonjour, moi aussi mon père est décédé de la meme maladie, j'ai eu la reconnaissance de maladie professionelle par la cpam, puis j'ai contacté sos amiante,ils ont des avocats bénévoles et des médecins qui aident a déposer un dossier au fiva,il existe aussi landeva, ma mère , mes frères et moi, et nos enfants ont droit a une indemnisation, c'est un long combat mais qui doit etre fait, pour la mémoire eet pour tous ceux a venir, bon courage
A titre d'information les frères, soeurs et parents du défunt peuvent aussi être indemnisés par le FIVA. Il suffit simplement de renseigner le formulaire de demande d'indemnisation ayant droit et joindre les justificatifs prouvant le lien de famille. L'indemnisation est systématique. J'en suis certain puisque j'ai monté un dossier pour tous les membres de ma famille de mon père décédé de cette maladie et chaque personne a été indemnisée. Le montant varie suivant le degré de parenté. Voir le site FIVA : Barème indicatif d'indemnisation. Faire preuve de patience car le FIVA est surchargé. Néanmoins ils ont conclu en début d'année avec l'état un contrat performance qui doit permettre de réduire les délais d'indemnisation. A suivre
Bonjour je suis actuellement dans le meme cas que vous malheuresement
Actuellement je monte un dossier fiva mais faut t'il monteter un dossier aussi chez landeva
Bonjour

C'est une association de défense, à vous de voir si vous jugez cela utile ou pas d'adhérer ou pas.

https://andeva.fr/?-L-association-et-son-reseau-=
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 octobre 2018

Bonjour. En 1er lieu il faut faire reconnaître la maladie professionnelle au tableau 30 et 30B par le régime de la sécurité sociale affilié à la victime (CPAM CPR etc...).
Par la suite et uniquement si la sécurité sociale à reconnue cette pathologie (liaison plaques pleurales ...), la FIVA pourra vous indemniser (voir tableau estimatif sur leur site).
Attention à la signature vous empêchant de faire appel sur leur document.
Les associations, c'est bien mais pour notre part, ça n'a fait que ralentir la procédure.
Les avocats, oui mais UNIQUEMENT pour les appels car ils prennent systématiquement 10% HT (soit 12%) sur la totalité des prestations versées aux ayants droits.
Un avocat peut être gratuit pour un conseil de quelques minutes par téléphone à condition que vous lui signiez un mandat pour plaider votre cause ...
Prévoir entre 12 et 24 mois à condition que vous ayez garder tous les documents médicaux, scanners et comptes rendus depuis l'origine de la maladie.
Attaquer la sécu, oui à condition que l'activité professionnelle soit dans le tableau des entreprises concernées (c'est pas toujours le cas).
Rien ni aucune somme ne pourra indemniser notre peine et les responsables ne se verrons condamnés qu'à quelques ridicules amendes qu'ils ne régleront pas dans une grande majorité.
Courage à vous tous, ce n'est pas évident de rester dans les causes du décès pendant une période si longue.