Plus value sur vente suite donation partage

-
Bonjour,

En 1998, ma mère a effectuée une donation partage de sa maison (résidence principale) avec une réserve d'usufruit pour elle de 10%, en faveur de ses trois enfants.
Un de ses enfants est décédé en 2007. Sa part de nu propriétaire (1/3) a donc été transmise à son fils, seul héritier.
En 2008, ma mère décide (avec l'accord des donataires, enfants et petit enfant) de vendre sa maison devenue trop grande.

Questions :

La plus value est elle calculée de la même manière pour tout le monde, l'origine du bien étant différente ?

- comment est calculée la plus value immobilière pour les deux enfants ayant reçue cette maison en donation partage en 1998 ?
- comment est calculée la plus value pour l'enfant (petit fils de ma mère) qui est devenu nu propriétaire suite au décès de son père en 2007 ?
- ma mère est elle bien exonérée de la plus value (sur sa part d'usufruit) cette maison ayant été sa résidence principale jusqu'en mars 2008.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
907
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2009
570
-1
Merci
Bonjour


a) Si votre mère n'habite plus la maison au jour de la vente, sa plus-value n'est exonérée au titre de la résidence principale que si elle y habitait encore au jour de la mise en vente et que la vente intervient moins d'1 an aprés..

Sinon, en principe, elle est passible de l'impot sur les plus-value.

Mais si elle possède la maison depuis plus de 15 ans (1993) (attention : il faut également tenir compte de la date à laquelle elle aurait reçu une partie de la maison à la succession de son conjoint, par exemple, si c'est le cas...), elle sera exonérée. (voir ci-dessous)

b) Pour les 2 enfants, la plus-value se calcule comme : PV brute = part dans le prix de vente - valeur de la NP donnée dans la donation-partage
(attention : la donation étant antérieure à la réforme (2004) du barème du démembrement, la valeur de référence de votre NP pourra être corrigée à 80 % (et non 90 %) si votre mère a moins de 91 ans lors de la vente)

Par ailleurs, vous pouvez rajouter au prix de "revient" de la NP :
- les droits de donation éventuels (si c'est vous qui les avez payés)
- les dépenses de travaux réelles (ou un forfait, sans justificatifs, de 15 % du prix de "revient" de la NP)

Sur la plus-value brute, vous déduisez :
- un abattement de 10 % par an au-dela de 5 ans (soit - 50 % pour vous)

La plus-value nette est soumise à impot (16 % + 11 % = 29 %)

c) Pour le petit-fils, le calcul est le même que ci-dessus, mais :
- sur la base de la valeur de la NP déclarée dans la déclaration de succession de son père
- sans les 15 % forfaitaires (car moins de 5 ans)

Pour plus d'informations
Donation-partage : les avantages
Commenter la réponse de Phgr
Dossier à la une