Validation trimestres

Fermé
Signaler
-
 chounet79 -
Bonjour,
J'ai été militaire de carrière pendant 18 ans puis commerçant. Aujourd'hui je désire reconstituer mon relevé de carrière et connaitre mon nombre de trimestres cotisés. le RSI ne prend en compte que les années cotisées et tant que commerçant ; qui peut me valider mes trimestres cotisés en tant que militaire ? Je pense avoir cotise plus que 168 trimestres (si on rajoute les bonifications et tant que militaire, services aériens,étranger...)
et pense pouvoir prétendre à un départ en retraite à taux plein. Le RSI doute du cumul des trimestres des deux activités. Qu'en pensez-vous ? D'après eux je suis "un cas" ???
Merci de votre réponse
A voir également:

11 réponses

Bonsoir,

Je suis moi-même un ancien militaire de carrière et ai fait valider dernièrement mes activités "civiles" .


Pour la CRAM
Primo : En tant qu'ex-militaire au dessus de 17 ans de service vous devez certainement percevoir une pension de retraite militaire en conséquence vous ne pouvez pas recevoir une 2° retraite pour les 18 années passées dans l'Armée

Secundo : votre carriére militaire rentre cependant en compte pour le comptabilisation des trimestres acquis durant votre vie professionnelle globale. Ainsi vos 18 ans passés dans l'armée représentent 72 trimestres (18x4 tr.) qui viennent se rajouter aux trimestres de votre (ou vos) activité civile et constituent ainsi le total de trimestres que vous avez à votre compte.
A ces 72 trim. ce rajoutent les trimestres supplémentaires acquis dans l'Armée au titre de vos bonifications de campagnes, missions extérieures, guerre, parachutisme etc...
Vous devez avoir reçu un décompte de tout cela par l'Armée ; décompte à mettre en photocopie dans votre dossier de demande de retraite "civile"
C'est ce total de trimestres qui permet de déterminer le taux rentrant dans l'équation de calcul de votre retraite si toutefois vous la prenez avant 65 ans (à partir de 65 ans le taux de 50% est attribué de plein droit, quel que soit le nombre de trimestres à votre compte)
Si ce total de trim. est égal (voire supérieur) à 168 tr. il vous est attribué le taux maximum de 50% dès vos 60 ans (si vous choisissez de quitter la vie active à cet âge là)
Si vous n'avez pas ces 168 tr. une décôte malheureusement est appliquée à ce taux de 50% ; décôte qui est calculée en fonction d'un coefficient lié à votre année de naissance et le nombre de trimestres qui vous manque pour aller à 168 tr.
(Ex. : né en 1950 => coef. = 0,8125 et trim. manquants =12 => 12 x 0,8125 = 9,75 => 50 - 9,75 = 40,25 % =>
Ainsi la retraite, si vous la prenez à 60 ans, est calculée avec le taux de 40,25 % et c'est définitif...)


Tertio : en outre, dans cette équation de calcul de retraite civile ne rentre bien évidemment en compte que la moyenne des salaires bruts liés à votre (vos) activité civile et comme vous êtes commerçant c'est la moyenne des BIC annuels (sur les 25 ans meilleures années...)

Quatro : pensez aussi à votre retraite complémentaire "civile" (AVA ou autres...) voire éventuellement l'IRCANTEC qui délivre des retraites complémentaires aux gens qui ont travaillé pour l'Etat sans être fonctionnaire, à condition toutefois qu'ils aient côtisé pour cet organisme de retraite

En espérant vous avoir éclairé dans vos droits et avec les salutations d'un ancien de la Royale
209
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 4 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2014

bonjour BCG14

je viens de lire ta réponse a michel,je suis très intéresse ,je suis dans le même cas ,moi je possède 113 trimestre militaire ,il me manque donc 55 trimestre civil que je possède déjà, j' ai commencer a travaillé a l'age de 14 ans et 7 mois, j' ai 53 ans quand vais je pouvoir partir ?
et comment est calculer cette retraite ,a 14 ans je gagner 20 francs par moi !
si tu peux me donner une réponse . je te remercie .
robert
0
>
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 4 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2014

Bonsoir Robert,

Je découvre ton message concernant ta retraite et je vais essayer d'y répondre :
Si je comprends bien avec 113 tr. miltaire cela signifie que tu perçois déja une pension de retraite militaire car 113/4 = 28 annuités et 3 mois. (il faut 15 ans au minimum de service pour demander sa pension militaire de retraite)
Tu ne précises pas si tu as dans ces 113 trimestres des bonifications liées aux missions extérieures, sauts en parachute, campagnes, guerres etc...?
Si celles-ci ne sont pas incluses dans ces 113 timestres elles viendraient se rajouter à ce que je t'explique ci-dessous.

Ainsi ta retraite civile sera calculée à tes 60 ans au taux plein car tes 113 tr. militaires + tes 55 tr. civil font un total de 168 trimestres et c'est ce total acquis qui te donne droit à une retraite civile au taux plein ou maximum de 50 % .
Mais attention, en ce qui concerne les salaires rentrant dans le calcul de ta retraite il s'agira uniquement de la moyenne de tes salaires liés à ton (ou tes) activité civile et uniquement les salaires ayant générés ces 55 tr.
Les périodes de chômage te donnent des trimestres supplémentaires (50 jours = 1 tr.) mais les indemnités de chômage perçues durant ces périodes ne rentrent pas dans le calcul de la moyenne des salaires.
Note aussi que ces salaires annuels sont majorés par un coefficient dit de revalorisation

Exemple : Supposons que tu as acquis tes 55 trim. en 15 ans de travail dans le civil et que tu as perçu au total durant ces 15 ans : 252000 € de salaires bruts revalorisés(comptent dans ce total tous les salaires bruts qui ont générés au minimum 1 tr .) => Salaire annuel moyen sera : 252000/15 = 16800 € => 1° élément de l'équation
2° élément de l'équation sera le taux plein de 50 % acquis grace au total exposé ci-dessus (113 tr. militaire + 55 tr. civil)
enfin 3° élément les trimestres civils acquis => 55 par rapport au maximum requis pour une retraite complète à 60 ans => 164 Donc cette proratisation sera : 55/164 = 0,3353658

Dans cet exemple la retraite brute annuelle serait de : 16800 € x 50% x 0,3353658 = 2817 € / an ou 234,75 € / mois.

Note bien que tu ne peux percevoir ta retraite civile qu'à 60 ans (ou je crois 58 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 14 ans) et si tu as pris soin de conserver les fiches de paye

Remarque que si tes trimestres militaire n'étaient pas pris en compte tu ne pourrais avoir à 60 ans un taux de 50 % mais un taux minoré au prorata de tes 55 trim. civils uniquement.
Remarque aussi que ta retraite civile personnelle peut être d'une part majorée de 10 % pour au minimum 3 enfants et augmenté d'autre part par ce qui est appelé le minimum contributif ceci calculé au prorata des trimestres civils acquis (55) et si tu n'as pas le minimum de retraite vieillesse.

J'espère avoir été clair et que tu as compris comment ça marche...
C'est quand même un tantinet compliqué....

Cordialement
0
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 4 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2014
> bcg14
bonjour




Je te remercie de ta réponse ,cela me semble très claire,j' ai bien écris a la caisse de retraite ,depuis deux mois pas de réponse .je vais prendre mon stylo pour faire mon calcul ,mais il me manque le coefficient de revalorisation que seul la caisse doit avoir,parce que avec 20 francs par mois pendant 3 ans cela compte peut .
je te remercie ,je vais en faire profité des camarade

robert
0
>
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 4 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2014

Bonsoir,
C'est encore moi bcg14
Je pense que nous devons habiter pas très loin l'un de l'autre car moi j'habite dans le 83140 et au plus prés de 83110.
Je pense que tu comprendras de quelles communes je parle si tu habites là où je pense (BDL)
Pour les coefficients de revalorisation des salaires servant au calcul de ta retraite tu les trouveras en allant sur GOOGLE et en tapant ce que j'ai souligné ici... Tu cliques sur le premier site qui t'est proposé et tu verras un tableau de coefficients. Exemple pour 20 F / mois en 1956 cela reviens à : 20 F x 30,833 = 616,66 F
Soit 94 € d'aujoud'hui. Vérifie aussi que ces 20 F /mois sur une année ont bien généré des trimestres car par exemple en 1997 il fallait avoir gagné dans l'année un minimum de 1156 F pour valider 1 trimestre ; en 1998 =>1202 F etc...
En 1956 => ?.
Au sujet des coefficients de revalorisation, ils changent tous les ans en fonction du coût de la vie... Ceux que tu verras s'afficher dans le site à consulter ci-dessus ne seront plus les mêmes en 2010, ni l'année de tes 60 ans (ou avant ou aprés...)
En espérant t'avoir donné un complément d'info.

Cordialement
bcg14
0
> bcg14
bonjour
je viens de découvrir ton message ,il faut que je prenne le temps pour pouvoir faire une prévision de retraite ,dans notre département la vie est très chère.
cela est incroyable mais vrais,je suis bien là ou tu pense et je travail a la RMTT ,après 20 ans de colo , tu ne vas pas me dire que toi aussi !
robert
0
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 11 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2011
29
bonjours à tous,
les bonifications obtenues au moment de la liquidation de pension militaire entrent-t'elles en ligne de compte
pour le calcul global des trimestres cotisés, par exemple:
-total des services : 28ans/ 0/ 3j.
-total des bonif. : 07ans/10/00
-total retenu : 36 annuités qui donnent 144tri.
et s'ajouteront-elles lors de la validation totale des trimestres de ma carrière civile?
41
Bonsoir,
Soit vous n'avez pas lu les nombreuses réponses que j'ai pu faire sur ce sujet et encore lisible sur ce blog, soit vous ne comprenez pas ce que j'explique...
Je répète : vos 36 annuités (transformées en 144 trimestres) liées à votre carrière militaire (annuités de servicxe + bonifications) sont prises en compte uniquement pour savoir si oui ou non, à 60 ans, vous pouvez obtenir une retraite civile calculée avec un taux de 50%.

Si, dès 60 ans, ces 144 trimestres additionnés à vos trimestres civils donnent un total global égal ou supérieur au total requis (soit 162 ou 164 trimestres suivant votre année de naissance), votre retraite civile sera alors calculée avec l'application du taux du taux plein (soit 50%)

Si ce n'est pas le cas : 2 solutions
1 - vous choisissez quand même de prendre votre retraite civile à 60 ans mais celle-ci sera calculée alors avec un taux minoré; taux qui est lui-même calculé suivant une formule faisant appel à des coefficients de minoration établis en fonction des trimestres qui vous manquent pour atteindre la quantité requise (162 à 164)
2 - vous choisissez de continuer à travailler au delà de 60 ans pour obtenir les trimestres manquants : si vous les obtenez après, par exemple, 2 ans de travail supplémentaire alors à 62 ans vous pourrez partir en retraite civile calculée avec cette fois-ci un taux de 50% ; mais si (cas très peu probable pour vous) à vos 65 ans, que vous ayez atteint ou non les 162 ou 164 trimestres requis, le taux de 50% sera automatiquement appliqué dans la formule de calcul de votre retraie ciçvile.
L'utilité de vos annuités militaires (144 tr.) s'arrête là : connaissance du TAUX à prendre en compte dans la formule de calcul de votre retraite civile

En dehors de ce pourcentage, les 2 autres éléments qui rentreront en compte dans le calcul de votre retraite civile seront :
1 - Le SALAIRE Annuel Moye (SAM) liés à vos activités civiles déclarées et soumis à côtisation à condition toutefois qu'ils aient générés des trimestres car pour générés au minimum 1 trimestre par an, il faut avoir perçu un salaire minimum (par exemple de 1632 € en 2007) revalorisé chaque année. Le maximum de trimestres que vous pouvez avoir en une année est égal à 4, même si vous avez gagné plus de 4 fois 1632 €.
2 - Vos trimestres acquis par vos activités civiles et liès a vos salaires ci-dessus. Ces trimestres sont "proratisés" c'est à dire divisés par le total des trimestres requis (162 ou 164 trim.).

Je résume par un exemple : A 60 ans, votre Salaire Annuel Moyen est de 20000 € ; votre taux de calcul est 50% (car vos 144 trim. + 5 années de travail civil ou 20 trimestres = 164 trimestres ; votre proratisation de vos trimestres acquis dans le civil = 20 tr. / 164 tr.
=> Votre retraite civile annuelle sera : 20000 x 50% x 20/164 = 1250,50 par an ou 101,63 € par mois
Cette somme est majorée par le "minimum contributif" proratisé qui est obtenu par une formule savante.
Ce minimum contributif est la part du minimum vieillesse auquel vous pouvez prétendre compte tenu de vos trimestres civils acquis (20 dans l'exemple)

Cette retraite civile , bien entendu est cumulé avec votre retraite militaire que vous devez percevoir, étant donné que vous avez plus de 15 ans de carrière militaire (28 ans)
Si vous n'aviez pas eu de retraite militaire, en ayant fait que 10 ans dans l'Armée par exemple, alors les annuités ou trimestres relatifs à ces 10 ans (40 trim. uniquement car les bonifications ne sont pas comptés dans ce cas là) seraient venus s'additionner avec les trimestres des activités civils, pour vous octroyer une retraite civile globale intégrant cette fois-ci l'ensemble de vos activités civiles et militaires.

NOTA : si vous avez eu des périodes de chômage dans le civil, il faut au minimum 56 jours de chômage indemnisé pour acquérir un trimestre mais les indemnités de chômage ne rentrent pas dans le calcul de votre SAM

J'espère avoir été clair dans cette explication

Cordialement

bcgerard
0
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 11 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2011
29 > bcgerard
bonjour,
J'ai bien reçu votre réponse.
C'est on ne peut plus clair!
Je vous en remercie et vous souhaite une bonne journée,

cordialement,
pepepounard
0
> bcgerard
Bonjour et encore merci pour vos explications. J'ai depuis eu contact avec la CRAM et ils m'ont confirmé prendre en compte mes 64 trimestres liés à mes 16 ans d'armée mais ne pas prendre en compte les trimestres liés aux bonification. Qu'en pensez-vous et comment les reprendre s'ils se trompent. Existe t'il un texte à prendre en appui? En attendant votre réponse je tiens à vous remercier pour le temps que vous passez à dépanner tous ces anciens de l'armée, quelque soit le corps. Cordialement.
0
> bebel
Voir site : http://www.pensions.minefi.gouv.fr/futurs/comment_prises_en_cpte2.htm
Voir para : "La durée d'assurance tous régimes"
0
> moune
Bonsoir moune, alors oui ce document semble aller dans notre sens mais lorsque j'ai eu la CRAM au tel. ils m'ont dit ne prendre en compte que les années d'armée simplement, donc demain je pense leur passer un petit coup de fil et voir ce que ça donne mais tu sais certain d'entre-eux ne débordent pas de compétence alors il faut leur mettre les documents sous les yeux pour leur faire voir les suites à donner.
0
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2009
3
bonjour,

je suis actuellement militaire en activité (sous officier) je vais prendre ma retraite au mois de mai 2010 totalisant ainsi 25 ANS et 6 mois avec un total de 141 trimestres avec mes bonifications (OPEX ect...)

j ai trouvé du travail dans le monde civil en cdi a l issue (pas la fonction publique)

pouvez vous me dire combien de trimestres me faudra t il pour toucher une retraite dans le civil et a quel age pourrais je esperer (pour l'instant) prendre ma retraite civil et avec combien de pourcent ?

aurais je toujours le benefice de ma retraite militaire ?

merci pour ces reponses

bretphi
8
Bonsoir,

Je réponds à vos questions qui me surprennent...

Si vous avez 141 trimestres (militaires) il vous faudra au minimum travailler dans le civil pour 27 trimestres afin d'atteindre le maximum requis (168 trim.) pour obtenir une retraite civile dès vos 60 ans atteints
Si à 60 ans vous n'avez pas encore atteints ce total de 168 trim. (ou 164 suivant votre année de naissance)
c. à d. vous n'avez pas encore obtenu ces 27 tr. (ou 23 tr.) supplémentaires, alors vous aurez 2 choix :
1 - Demander malgré tout votre retraite civile à cet age (60 ans) mais le taux rentrant dans le calcul de votre retraite sera inférieur à 50%
2 - Travailler au delà de 60ans jusqu'à obtenir ces 27 tr. (ou 23) supplémentaires pour avoir le taux maximum (50%) appliqué dans le calcul de votre retraite civile

Il est bien entendu que ce taux est appliqué en multipliant celui-ci par la moyenne annuelle de vos meilleurs salaires civils soumis à côtisation vieillesse le tout multiplié par le quotient de la division de 27 (ou 23) par 168 (ou 164) soit 0,1607142 ou 0,1402439
Exemple : Si vous travaillez durant 7 ans après l'Armée (travail déclaré et salaires soumis à côtisations sociales), vous aurez acquis en principe 28 trimestres.
Si votre salaire durant ces 7 années est par exemple de 1200 € par mois (pas d'augmentation ni de promotion ou autres...) cela fait une moyenne annuelle de 1200 x 12 = 14400 €
Votre retraite civile au taux de 50% sera alors de : 14400 x 50% x 0,1607142 = 1157,14 € / an
soit : 96,42 € / mois, ce qui ne fait pas grand chose j'en conviens mais comme votre retraite militaire est acquise jusqu'à la fin de votre vie, ce montant de 96,42 € se cumule avec votre retraite militaire
Ceci sera majoré par une somme permettant d'atteindre le minimum de retraite requis mais cette majoration sera toujours calculée au prorata des trimestres que vous aurez acquis dans le civil (27 ou 23tr.)
Vous comprennez l'importance d'avoir le taux de 50 % car si tel n'était pas le cas votre retraite dans l'exemple ci-dessus, serait encore plus faible

Je rajouterais une 3° possibilité qui est de continuer à travailler au delà de 65 ans (et ce jusqu'à 70 ans max.) afin d'avoir une majoration de retraite

Pour répondre à votre dernière question : votre retraite militaire vous est acquise, encore une fois, DEFINITIVEMENT Vous n'avez pas de souci à vous faire et vous avez parfaitement le droit de cumuler retraite militaire et salaire civil puis retraite militaire et retraite civile.
Même aprés votre retraite civile prise vous avez encore le droit, depuis l'arrivée de Sarkosy à la Présidence de la RF, de travailler pour un salaire qui ne doit pas dépasser un minimum requis et au mieux être inférieur au derniers salaire d'activité civile. Mais bien évidemment ce travail là ne peut être pris en compte pour une autre retraite ou pour modifier le montant de votre retraite civile.

J'espère avoir répondu à vos interrogations soucis habituels de nos camarades quittant l'uniforme ...

Cordialement

bcgerard
6
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2009
3
merci de votre reponse
mais j ai quand meme une autre question
je serais agé de 45 ans a mon départ donc si je travaille jusqu a 60 ans soit 15 ans = 60 trimestres ma retraite civile sera t elle sur les 27 trimestres manquants ou sur les 60 trimestres effectués et ainsi de suite si je travaille jusqu a 65 ans
merci
0
>
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2009

Re bonsoir,

Bien entendu se sont les 60 trimestres qui seront pris en compte dans l'équation de calcul de votre retraite civile
En fait il vous faut 168 ( ou 164 tr.) pour que l'on vous applique le taux de 50% dans l'équation de calcul ; pour savoirsi l'on peut vous appliquer dès 60 ans ces 50% max. l'on additionne vos "trimestres civils" (60 ou + ou -, comme 27 par exemple) à vos "trim. militaires"; Si vous arrivez à un total sup. à 168 cela na aucune incidence sur ce pourcentage qui reste figé à 50% dés lors que le total 168 (ou 164) est atteint.
Cependant, effectivement le calcul sera fait au prorata de vos trimestres civils (donc pour vous 60 tr.)
Dans l'absolu si vous arrivez (ce qui est impossible) à obtenir 168 trim. civils votre retraite civile sera calculée sur ces trimestres là et pour reprendre l'exemple de ma réponse précedente cela ferait à priori:
14400 x 50% x 168/168 = 7200 € /an ou 600 € /mois
avec vos 60 trim. envisagés :
14400 x 50% x 60/168 = 2571,42 €/an ou 214,28 € /mois

Tout cela peut évoluer par des décisions sur les retraites plus restrictives...? Mais à ce jour c'est comme cela que la CRAM du Sud-Est a calculé ma retraite (j'avais personnellement avec mes tr. militaires et civils très largement dépassé les 168 trimestres requis pour obtenir les 50% dés mes 60 ans atteints) ceci dit il faut se "battre" avec la Cram de votre région qui parfois nous fait des difficultés pour faire valoir nos droits et en particulier les bonifications d'annuités acquises dans l'Armée. Généralement ça se passe à peu prés bien dans les régions à forte concentration d'ancien militaire comme le Var par exemple où j'habite...
N'oubliez pas non plus de faire valoir votre retraite civile complémentaire et l'Ircantec si vous travaillé pour l'Etat à titre civil sans être fonctionnaire.

Cordialement
0
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2009
3 > bcgerard
Merci encore pour ce complement d'informations
je vous souhaite une bonne retraite
et vive internet
cordialement
bretphi
0
> bcgerard
Pour bcgerard,
je me suis imprégné de ce que vous aviez déjà répondu aux multiples questions qui vous ont été posées et j'ai pu constater que vous apportiez des réponses particilièrement pertinentes...Bravo.
Aussi, n'ayant pas trouvé de réponse à ma préoccupation, je me permets de vous la soumettre; on pourrait l'intituler: "...peut-on renoncer au bénéfice "négatif" de trimestres jobs d'été étudiant?...."
RELEVE de carrière:
- 1950 naissance
- 1966 à 1969 jobs d'été "étudiant" avec revenus très faibles qui représentent 8 trimestres au total (1+ 2+ 2+3)
- 1970 à 2003, carrière "fonctionnaire-militaire" qui représentent 149 trimestres (bonifications comprises)
- retraite militaire en 2003-
- 2003 à 2010 carrière "civile" qui représente 31 trimestres

Je me prépare à faire valoir mes droits à la retraite à 60 ans en septembre 2010.

Concernant la retraite CNAV, je n'admets pas vraiment le principe que le fait d'avoir fait des jobs d'été étudiant puisse me pénaliser sur le montant de la retraite; si on prend en compte les 8 trimestres jobs d'été "étudiant", je perds 400 € par an!!!
La formule bien connue "Salaire base annuel X taux X Nb trimetres/162" appliquée aux 2 cas donne:
- cas N°1 avec prise en compte des 8 trimestres
le montant total des salaires après revalorisation de 66 à 70 représente 5100€
Salaire base annuel 242 200 € sur 12 années, taux 50%, 39 trimestres...montant brut Annuel: 2430 €
- cas N°2 sans prise en compte des 8 trimestres
Salaire base annuel 237 100 € sur 8 années, taux 50%, 31 trimestres...montant brut Annuel: 2835 €

L'anomalie provient bien évidemment du fait qu'on considère comme salaire annuel toute somme, même si elle est le fruit d'un travail d'été qui représente un à 2 mois seulement.

La personne rencontrée à la CNAV locale me laisse entendre qu'à priori il ne serait pas possible de renoncer au "bénéfice" de ces 8 trimestres qui sont pénalisants.

J'ai personnellemment du mal avec ce constat : le fait d'avoir travaillé de manière totalement officielle pendant mes études risque de me pénaliser au moment de prendre ma retraite.

En toute logique, lorsqu'une personne fait toute sa carrière dans le même régime de cotisations, ça ne risque pas d'être négatif. Je suis donc dans une configuration très particulière.... Avez vous entendu parler de ce phénomène? .......et surtout auriez vous une piste pour que je puisse faire valoir mes droits?
Salutations
jeanlouis2970
0
> Jeanlouis2970
Bonsoir
Je me suis (moi-aussi) imprégné de votre message et je dois dire que je trouve votre cas assez curieux en effet ?
A) Mathématiquement il n'y a pas d'erreur dans vos calculs cependant il faudrait peut-être faire un nouveau calcul en n'intégrant que les meilleures années ayant générées des trimestres car avez-vous la certitude que vos trimestres "job d'étudiant" ont bien été pris en compte par la CRAM car 1 trimestre n'est enregistré que s'il est généré par un salaire minimum annuel ; ainsi un salaire annuel inférieur au minimum requis à l'époque ne génère aucun trimestre d'une part et n'est pas pris en compte d'autre part dans le calcul du Salaire Annuel Moyen (SAM).

B) Il se peut aussi qu'une autre piste est à considérer
Je m'explique : ayant travaillé sous 2 régimes de retraite (militaire pour 149 tr. et civile pour 39 tr. soit 188 tr.) une proratisation est faites pour calculer la part des 25 meilleurs salaires annuels correspondant à vos 39 trim. et par rapport au 162 trim. requis pour obtenir à 60 une retraite calculé au taux de 50% ; car ces 25 meilleurs salaires annuels sont à considérer par rapport à 162 tr. requis dans un même régime
Ainsi les 39 trimestres que vous avez obtenus dans le civil et par rapport à vos 188 trimestres acquis au total(même s'ils correspondent à 12 années réelles travaillées) correspondent en fait, par rapport au 162 trim. requis, a : 25 x 39 / 162 => 6 années "fictives"
Ainsi, les 6 plus mauvais salaires annuels sont retirés du calcul du SAM (12-6 = 6) et ce sont ces 6 meilleurs salaires annuels qui pourraient être pris en compte pour connaitre votre SAM (Salaire Annuel Moyen) => Soit : total des 6 meilleurs salaires annuels civils / 6 = le SAM x 50% x 39/162 = votre retraite annuelle.

C'est une hypothèse et je n'affirme pas que c'est parole de vérité car encore une fois, malgré les apparences je ne suis pas un expert en matière de calcul de retraite.

C'est vrai si l'on applique l'équation sans vos années de jobs étudiants vous êtes gagnant de 400 € C'est mathématique mais la CRAM devrait vous l'expliquer car il y a peut-être quelque chose dans le calcul qui vous a (et qui m'a) échappé.
Vous a-t-on fait une simulation de votre retraite ou bien est- vos propres calculs ?
Je serais curieux de connaitre la réponse...

Cordialement

bcgerard1409
0
A ton service Breskor.
5
Bonsoir, Merci beaucoup pour tous ces renseignements.Mon dossier est actuellement a l'etude au RSI . selon nos calculs , j'ai assez de trimestres pour partir a 60 ans.j 'attends donc avec impatience leur reponse.A bientot donc et encore un grand merci. Michel
0

Bonjour,
Mère de 3 enfants, je suis en retraite anticipée depuis le 1er juillet 2008. Je viens de recevoir un nouvel avis de situation de la CNRACL m'indiquant qu'avec les bonifications de mes 3 enfants, cela fait un total général de 31 ans 2 mois et 24 jours ramenés à 31 ans. Leur calcul de révision de situation de pension me donne donc une nouvelle situation à 123 trimestres pour la fonction publique et 30 trimestres pour le privé. Je ne comprends pas ce nouveau calcul : pour mois 31 ans x 4 cela fait 124 trimestres + 2 mois et 24 jours = 1 trimestre + mes 30 trimestres de privé ce qui à mon avis si je sais encore compter fait 155 trimestres et non 153 trimestres comme le prétend leur calcul.
Pourriez-vous me donner des précisions
merci
0
Bonsoir madame,
Encore une fois je ne suis pas expert et l'déal c'est de demander à votre CRAM locale...
cependant je crois savoir que d'une part : le calcul des trimestres acquis est arrêté au dernier trimestre précédent la date de demande de retraite => exemple si vous demandez votre retraite le 15 mars 2009 les trimestres seront arrêtés au 31/12/08. C'est pourquoi dans cet exemple il vaut mieux demander à partir en retraite début avril 2009, afin de ne pas perdre les fiches de paies du 1° trimestre 2009
C'est peut-être ce qui explique cela...?
D"autre part : pour qu'un trimestre soit validé il faut avoir perçu un minimum de salaire durant ce trimestre? Il y a peut-être dans vos 31 ans d"activité, un trimestre où vos salaires étaient inférieurs au montant requis
En 2006 il fallait avoir gagné 1606 € pour valider 1 tr. ; en 2007 : 1654 € ; en 2008 : 1688 €

Vos 3 enfants doivent vous apporter 16 trimestres max en plus, à moins qu'ils soient dèjà compris dans les 123 qu'ils vous ont calculés et vous avez droit à une majoration de 10% du montant retraite.

Cordialement
0
> bcg14
Merci Monsieur d'avoir si vite répondu à ma question, mais, je vais un peu plus détaillé ma situation qui est la suivante : je suis en effet en retraite anticipée de la fonction publique territoriale depuis le 1er juillet 2008, date à laquelle j'ai eu un premier avis de situation qui me donnait 31 ans 2 mois et 24 jours. ce relevé indiquait bien 125 trimestres acquis. ce qui fait que je touche 62,5 % de mon brut + 10 % pour bonification de 3 enfants.
Dans le courant du mois de décembre 2008, j'ai fait une demande de révision de pension pour bonification pour enfant handicapé et leur ai fait parvenir une attestation du CAGN du BLANC comme quoi nous avions perçu pour notre fils l’allocation d’éducation spéciale et son complément du 1er septembre 1993 au 30 janvier 1996, date du décès de notre enfant. [A ce sujet, je leur avais joins une circulaire émanant de la CNAV à toutes les Caisses (circulaire n° 2005/21 du 17 mai 2005, faisant référence à la loi n° 2003-775 du 21 août 2003).
A la lecture de la circulaire, il est stipulé qu’un trimestre est accordé à l’allocataire à la date d’attribution initiale de l’allocation et de son complément. Un second trimestre est accordé pour la période de versement d’allocation même si celle-ci est inférieure à 30 mois
.]
J'ai reçu dans le courant du mois de février une lettre en recommandé avec AR de la CNRACL comme quoi, il n'était nullement concerné par cette circulaire et que je ne pouvais rien prétendre.
Je reçois de la CNRACL un nouvel avis de situation qui me diminue mes trimestres alors qu'ils étaient acquis lors de mon départ en retraite au 1er juillet 2008, ce que je ne comprend pas.
Merci de bien vouloir me répondre, je sais que cela doit vous paraître un peu confus, mais je ne sais vraiment pas à qui m'adresser, j'ai réellement l'impression qu'il y a un barrage du côté des Caisses de Retraite de la Fonction Publique.
0
Bonjour madame,

Bien que, encore une fois je ne suis pas l'expert que vous pensez en matière de retraite, je vais cependant essayer de vous aider dans votre problème de retraite... Ce qui n'est pas facile car il me manque des infos sur votre situation.
1) dans les 125 trimestres décomptés y-a-t-il les majorations pour vos 3 enfants ainsi que celles liées à votre enfant handicapé puis décèdé ?
2) si oui quels sont les trimestres directement liés à votre carrière dans la fonction publique territoriale ?

Je suis allé regarder la loi et circulaire que vous signalez dans votre dernier message et je pense toutefois que votre caisse de retraite a raison de vous avoir répondu : de ne pouvoir prétendre à ces 2 tr. que vous réclamez car : d'une part vous n'avez perçu les allocations d'éducation spéciale et complément que 29 mois (donc, malheureusement, à un mois près, moins des 30 mois requis) D'autre part, la circulaire parle de prise d'effet A/C du 1° avril 2008 et malheureusement votre enfant est décèdé depuis janvier 1996. Donc, peut-être que vous avez perdu vos droits à majoration de retraite pour ces 2 raisons...?
En outre si vos trimestres ont été ramenés à 31 ans vous ne pouvez rajouter les 2 mois et 24 j. dans votre décompte.
C'est important aussi de savoir que vous ne pouvez avoir plus de 4 trim. par année tous régime confondus ; ainsi au moment du passage du statut fonction publique au privé vous avez peut-être acquis
mathématiquement et au total 6 trimestres mais 2 trim. vous seront alors retirés de votre décompte fonction publique...?
Ce sont des pistes à développer et dans tous les cas il vous appartient de demander un RDV à un responsable de votre caiisse pour leur demander des précisions sur ces 31 ans qui font 123 trimestres au lieu de 124.
Vous avez aussi la division retraite du syndicat CFDT (URR ou UTR) et les associations de retraite.

Bon courage et tenez moi au corant
0

Bonjour Monsieur et merci d'avoir de nouveau répondu à ma question.
Je me suis mise en relation avec une personne de ma connaissance qui est DRH fonction publique territoriale, elle m'a dit qu'elle voyait cela avec le syndicat qui devait se mettre en relation avec l'avocat qui regarderait s'il y a jurisprudence au sujet des trimestres pour l'allocation d'éducation spéciale et son complément.
Quant à mes 125 trimestres, ils sont acquis et d'après la DRH, ce serait juste une erreur de la CNRACL.
Si j'ai d'autres nouvelles, je vous tiendrai au courant
merci encore de m'avoir répondu.
0
merci, michel
de toutes ces explications précises et concises concernant mes questions
je viens dans le var à vidauban de temps à autre car ce fut ma première garnison donc à peut être un jour
et merci encore
0
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2009
3
je vous remercie de m avoir repondu aussi rapidement et c est tres clair pour moi merci encore
cordialement
bretphi
0
Bonsoir dipo, alors en effet je sais qu'il te faut faire plus de 6 mois sur une unité embarquée si tu étais mis en subsistence pour pouvoir prétendre à une bonification quelquonque. Pour ce qui est du relevé trimestriel, je n'ai fait encore aucune demande mais ça ne devrait pas tarder, si j'en sais plus je te laisserais un message.
0
Merci à toi bcgerard1409, car tes explications sont très claires. Mes difficultés quant à la compréhension de ce fameux calcul de retraite tenaient essentiellement dans le fait qu'ils prenaient en compte les trimestres et bonifications pour déterminer le taux de retraite (50% où moins en fonction des cas ) mais pas dans le reste de la formule ( x trimestres / le nombre de trimestres demandés en fonction de ton âge. ) Je pensais qu'ils prenaient également nos trimestres dans cette partie du calcul ce qui m'arrangait bien sûr; aujourd'hui j'ai eu de la chance , je suis tombé sur une personne de la CRAM très serviable et c'était clairement agréable par contre vous voyez, elle me dit prendre en compte tous mes trimestres elle mais sans préciser que ce n'est pas dans toute la formule ce qui peut induire en erreur. Voilà, merci à vous pour tout ce temps que vous consacrez à aider les autres et qui sait, peut être à un de ces jours à une comémo des anciens de la royale.....
Bebel.
0
Bonjour bebel.
Content pour vous que vous soyez tombé sur une personne très serviable à la CRAM.
Est-ce que je vous comprends bien en disant que vos bonifications seront donc bien transformées en trimestres et que ceux-ci s'ajouteront au total des trimestres tous régimes confondus pour le calcul du taux ?
Est-ce que ce sont les textes qui ont été mentionnés plus haut par bcgerard1409 et un autre intervenant que vous avez fait valoir pour convaincre votre interlocuteur de la CRAM ?
C'est intéressant à savoir car si ces textes servent de support officiel pour une CRAM, ils doivent être reconnus par toutes les CRAM. Ce qui rend les choses beaucoup plus simples.
Cela permettrait à tous ceux qui sont dans ce cas de ne plus avoir à argumenter dans le vide.
Il n'y aurait plus qu'à mettre ce texte sous les yeux des techniciens retraite de la CRAM ou de la CNAV.
Je vous remercie d'avance pour votre réponse et vous souhaite une bonne journée.
Cordialement.
0
> breskor
Bonjour Breskor, en effet vous avez bien saisi, les bonifications sont prises en compte sous forme de trimestre pour calculer les trimestres donnant droit au 50 %. Par contre, et ceci jusqu'à preuve du contraire, ils ne prennent aucun trimestre de l'armée pour ce qui est du ratio " trimestre effectués dans le régime général / trimestres à faire en fonction de votre année de naissance."
Pour finir, les documents pré-cités sont ceux qui peuvent appuyer votre demande mais si vous vous adressez à un centre à proximité de votre ancienne garnison, il y a de forte chance pour qu'ils sachent déjà comment traîter votre dossier. Lorsque vous contactez la CRAM, vous pouvez leur demander de vous transférer à tel ou tel bureau.
Bon courage pour la suite et bonne continuation.
0
> bebel
Merci à vous bebel et bcgerard1409.
Pendant mes 15 ans de Légion, j'ai plusieurs fois travaillé avec la Royale.
Il y a toujours eu une très bonne entente entre les deux armes.
C'est pourquoi, je vous souhaite particulièrement à tous deux une très bonne continuation.
Profitez longuement et paisiblement de votre retraite.
Je tiendrai au courant le forum de l'avance de mon dossier.
Très cordialement.
breskor
0
Bonjour Bébel
En tant qu'ancien de la Royale j'habite près de Toulon à Six-Fours mais je ne peux malheureusement vous en dire plus et vous comprendrez pourquoi... Et ce n'est pas l'envie qui me manque parfois de communiquer directement par téléphone avec les camarades qui ont des problèmes avec leur retraite civile...
Quoi qu'il en soit je suis heureux que vous ayiez compris mes explications en ce qui concerne nos bonifications que nous obtenons dans l'Armée ou la Marine.
Vous avez tout compris, nos bonifications, pour nous, anciens militaires qui percevons dèjà une pension de retraite militaire, ne servent exclusivement à connaître le taux qui nous sera appliqué dans l'équation de calcul de la retraite civile, si nous la demandons entre 60 et 65 ans et si le total des trimestres.
Peut-etre un de ces jours l'on pourra communiquer plus directement devant une bonne "glabouse"
Nota : les sites que vous avez reçus par moi et par d'autres, s'ils ne sont pas les textes de référence de la CRAM (qui n'utilise en réf. que le code de la Sécurité Sociale) ont quand même une adresse mail comportant entr'autre le terme ".gouv" et le logo de la RF en haut à gauche... et ce que je dis là intéresse semble-t-il "breskor" car il vous demande de confirmer l'officialité de ces sites...
Cordialement
bcgerard1409
0
> bcgerard1409
En effet, il vaut mieux garder un peu de discrétion mais merci encore pour le service rendu à tant de monde, et qui sait, peut-être à un de ces 4 !!!
0