Vente par téléphone de produits d'assurance [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 21 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2009
-
 concour4 -
Bonjour,


Téléconseiller dans une société internationale, je suis chargé, avec d’autres, de vendre pour une compagnie d’assurance des produits d’assurances. Il s’agit de garanties hospitalisation, de prévoyance décès, blessures etc.
Depuis un certain nombre de mois, un nouveau process de vente est instauré. Il s’agit de la vente en un temps.
Les ventes se font en 1 temps, avec enregistrement vocal de l’accord du client. Lors de l’enregistrement, nous demandons à ces personnes de nous communiquer oralement leurs coordonnées bancaires cartes bleues. A l’énoncé des codes, nous remplissons la partie banque du formulaire d’adhésion informatisé.
De tout le process de vente, c’est cette étape qui nous pose un certain nombre de problème, tant éthique que juridique.
Tout d’abord nous nous demandons si cela est bien légal. En effet, quelle sécurité offre t’on à celles ou ceux qui nous confient ces informations ? Il va sans dire que nous n’avons pas de réponse à leur donner.
D’autre part, nous comprenons tout à fait l’inquiétude, légitime, manifestée par nos interlocuteurs. Mettre en avant notre probité, notre conscience professionnelle ne suffit pas. Il faut préciser que ces prospects appartiennent à la classe d’âge 55 / 78 ans. Quand à nos questions de conscience, elles ne devraient même pas se poser. Un téléconseiller n’est pas là pour ça.
Nous avons rapporté à nos supérieurs hiérarchiques ces difficultés.
Concernant l’aspect juridique, la réponse est simple. Le téléconseiller ne doit plus avoir sur son plan de travail le moindre objet. Les stylos, papiers, documents techniques et commerciaux doivent disparaître. Ainsi, il nous sera impossible de recopier les codes bancaires pour une utilisation ultérieure frauduleuse. Le service juridique de notre société prétend que cela est suffisant pour nous couvrir. Il est même question d’installer des caméras qui nous filmeraient en continue. Voila le type de sécurisation qui est envisagé ! A ce niveau, on peut se demander qui de la société qui de ses salariés, sera protégé ? Il faut préciser que les ventes réalisées ainsi sont écoutées par d’autres téléacteurs qui se chargent de la validité de l’accord. Il est donc évident que la sécurisation ne doit pas se situer seulement lors de l’enregistrement de l’accord, mais aussi tout le long du process.
Je me tourne vers vous avec l’espoir d’avoir des réponses, des pistes de recherches, des avis d’experts.
Cordialement
Merci

15 réponses

bonjour

généralités sur la vente d'assurances par téléphone
le client possède un lien avec un sponsor( grande distribution, vente par correspondance société de crédit banque etc).
Le client a autorise sur son contrat papier de base, le sponsor a le démarcher par téléphone pour lui proposer des services divers pouvant venir d'autres sociétés.
Une compagnie d'assurances sous contrat avec le sponsor contacte le client et lui propose un produit.
la compagnie d'assurances s'associe avec une société de telemarketing pour vendre ses produits
Et la fête commence
le sponsor a fourni l'ensemble des coordonnées du client à la compagnie d'assurances qui les a données à la société de telemarketing.
A partir de ce stade finit la confidentialité des informations concernant le client et c'est légal (contrat de base papier). le client sera contacté de facon incessante et répétée, c'est l'effet pyramidal du contact téléphonique.

Jusqu'à présent tout le monde suit j'espère.
pour y remédier il n'y a aucune solution viable c'est inextricable même la loi informatique n'y peut rien car la base est légale, c'est le client qui a fait l'erreur, trop avide de consommation, il a laissé le loup rentré dans la bergerie. Il ne faut pas mélanger la légalité et la moralité.
Tous ces procedés sont des calculs mathématique de haut niveau qui échappe au client initial.
le client est dans l'émotionnel, le sponsor , l'assureur et le telemarketing sont dans un esprit de productivité et de rentabilité.
La phase de l'appel
il y a plusieurs sortes d'appel, l'appel sortant (vente) et l'appel rentrant ( renonciation résiliation indemnisation et surtout rétention etc). chaque système d'appel est hautement structuré de façon psychologique pour conduire le client à prendre un contrat d'assurance.
Les plus faibles intellectuellement, les plus âgées, les plus confiants, les plus pauvres, les étrangers, les cas sociaux, les milieux ruraux, les déprimés de tout genres, les malades et handicapés les cas de figures sont trés nombreux.
Je vous entends grincer des dents et penser à l'eugénisme relisez ma phrase précédente ne pas mélanger la légalité et la moralité.
vendre une assurance à une personne de 70 ans sourde, handicapé avec une retraite de 600 euros mensuel n'est pas illegale. Elle n'a qu'a lire son contrat (réponse de l'encadrement du plateau d'appel).

J'arrête mon exposé ici ,suivant les réactions et l'audience je continuerai à vous exposer le fonctionnement de la vente des assurances par téléphone. les questions des asso de consommateurs sont les bienvenus.

Votre dévoué
17
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Nous avons ouvert un 10 X sans frais chez CONFO ,pour cela, on nous a ouvert une carte "facet"(gratuite la 1ere année,que nous comptions annulée passé ce délai),trop confiants,nous n'avons pas vu que nos coordonnées bancaires pouvaient etre utilisées par d'autres sociétés(cela parait tellement etre de l'arnaque!!!).Enfin,un beau jour,mon mari qui etait au travail,au milieu de bruits assourdissants,recoit un coup de fil sur son portable,il croit entendre qu'il s'agit de la societé "facet",en fait c'est la societé"fidem",s'en suit un blabla sur une assurances qui ne nous interesse pas du tout ,et mon mari,qui a autre chose a faire dit,qu'ils n'ont qu'a envoyer les papiers;là, l'interlocuteur donne a mon mari notre numero de compte,ce qui renforce mon mari d'en l'idée que c'est la societe "facet"ou nous avons cette fameuse carte qui l'appele.
Bref,aujourd'hui,je recois un papier sans aucune demande de signature,et qui me dit que nous serons prelevé sur le compte indiqué au telephone!
Je trouve ces procedés totalement amorals,et en plus c'est légal!!!!mais je reve...dans quel pays on vit,ici.
Moi,je comptais aller voir ma banque,et leur dire de refuser le virement a cette societe et rendre ma carte de ce magasin immediatement,mais bon je crois que je vais etre obligé de leur faire une lettre recommandée pour me justifier EN PLUS!!!a ces voleurs d'assureurs...Comme dit,on ne m'y reprendra plus(ou plutot,mon mari,sur lequel j'ai ralé en plus...)
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14
bonjour tout le monde
Et bien voilà, depuis le mois de novembre les choses ont bien évolué, j'ai passé de la formation à la production, le métier me passionne, et j'ai appris beaucoup de choses grâce à ce métier, l'une de ces choses là, c'est que tout lles ("Chiants" ) et je mets ça entre parenthèses par respects à tout le monde et à tout les ccmistes en particuliers lol, alors tout les chiants sont des Français, c'est pour ne pas dire que tout les français sont des chiants, la vérité est dure à affronter, mais c'est bien mon cas, car étant de bonne fois, tout en conseillant les gens, en faisant des devis et en proposant la meilleur chose s'offrant sur le marché, tout ce que j'attends en retour ce n'est pas que le client souscrive avec moi forcément, c'est le marché, il et concurrentiel, c'est mon métier et je le comprend mieux que qui d'autres, mais plus de 90 % de mes contacts sont des chiants, ils ne donnes plus de suite, il restent non joignables et se cacchent derière leur MV, c'est chiants c'est chiant, car ils doivent comprendre que derrière ça il y a une personne qui fournie un effort, qui s'est impliqué et qui s'est mis dans leur place pour leur trouvé ce qu'ils cherchent, et lorsqu'ils décrochent ce n'est qu'après un vrai bombardement téléphonique (ce qui est énervant à ce niveau, c'est le téléphone sonne la première fois sans que personne décroche jusqu'à ce que la messagerie vocale se lance je laisse un message vocal invitant le client à donner suite au travail que j'ai fait pour lui soit par un oui ou un non et je rappelles juste derière et là on me dit que le téléphone est occupé, j'attends j'attends, personne ne rappelle, alors j'appelle de nouveau et ça fait la même chose, et ça m'arrive avec des gens de 40 ans, des gens adultes responsables, mariès matures mentalement, ce n'est pas sérieux excusez moi, moi je cherche quelque chose sur internet je ne vais pas faire travailler quelqu'un gratuitement, c'est la honte), et ils disent quoi, ils disent qu'ils ont souscrit chez une mutuelle qui n'est pas connue, qui n'a pas un tiers payant, des délais d'attente, une lourdeur administrative pour le traitement au niveau service client et tout pour 1 ou deux euros de prêt alors que ce que j'ai proposé à beaucoup d'avantages que ça, j'ai deux contacts qui ont tout communiqué, les coordonnées postaux, RIB n° de sécurité sociale enfin tout, et refusent de me décrocher, refusent, ce 'est pas honnête car on nous fait travailler gratuitement, alors d'ici je croit que ce n'est pas la peine de citer les noms des compagnies où mon métier de base ou le nom de mon employeur car la publicité est interdite dans la CCM, alors je vous demandes, qu'est ce que vous en pensez, n'est il pas temps de mettre ces deux contacts sur des compagnies sans leurs grès, ils seront remboursées après ne vous inquiétez pas, mais c'est pour les punir et à ce qu'ils cherchent à me joindre, j'ai envie de me venger moi aussi, je reste un humain après tout, alors entre les arnaqueurs, les vendeurs, et les comparateurs, il y a une grande différence que nul tiers peu comprendre, faut bien faire le métier pour comprendre comment ça se passe, et qu'est ce que vous ressentez lorsqu'une personne vous dit qu'elle préfère passer par une agence en bas de chez elle, mais ne vous dit ça qu'après vous faire travailler pour rien, comment croyez vous qu'on gagne notre vie? c'est par téléphone, que vous le vouliez ou non, après tout ça il y le phénomène de délocalisation vers les pays de l'Afrique qui fait compliquer les choses, j'ai une seule chose à dire à ces gens, si vous ne faites pas confiance à internet et à la personne que vous avez au bout de ligne, ne venez pas vous inscrire internet, car nous on veux faire notre travail correctement, et on exige que ça soit respecté car c'est honnête c'est front, je me suis bien exprimé ici, je vous remercie de m'avoir lu tout ça, veuillez m'excusez si je me suis emporter, mais maintenant ça fait du bien trop de bien même, enfin lol
Messages postés
18725
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 octobre 2016
6 952
Bonsoir mimi ,

Ce contrat, vous l'avez reçu en courrier ordinaire ou recommandé avec AR ?

Faites leur un courrier LR/AR pour les mettre en demeure de vous rembourser la somme prelevée, a moins qu'ils ne soient en mesure de vous presenter un document d'accord comportant votre signature.

Par ailleurs, demandez a votre banque de vous presenter l'autorisation de prelevement que vous etes sensée signer pour mettre en place un prelevement.
Je pense qu'ils vont se faire du soucis ...
FRANTZI49,

Permettez moi de saluer votre honnêteté car dans un tel milieu, avoir de la conscience (humaine) c'est aussi rare que trouver de l'eau fraîche dans le désert du Sahara.
Je reconnais parfaitement les méthodes pour le moins frauduleuses d'un certain courtier en assurance situé dans le Nord et oeuvrant pour fourguer (il n a pas d'autre mot, hélas) des services d'un société d'assurance située au pays du secret bancaire.

Cette méthode, mes parents en ont un peu fait les frais.
Je tiens à préciser qu'ils vont jusqu'à pomper l'argent sur un compte (pendant
3mois) sans avoir besoin ni d'autorisation, ni de RIB, ni même de la signature d'un contrat, juste avec le numéro du compte bancaire ... vous appelez cela comment ? Pour moi c'est du vol ... mais n'employez pa ces mots, leurs avocats les retourneraient contre vous.
Ne parlez de contrat qu'à partir du moment où il y a date et signature entre l'ensemble des parties, pour le reste utilisez le terme "proposition commerciale", qui reste du vent !

En tout cas, à toute personne trop gentille pour écouter les boniments de ces requins, sachez répliquer avec un courrier recommandé et utiliser des mots forts car il ne connaissent que la force.

Vous, FRANTZI49, semblez ne pas appartenir à cette espèce et une fois de plus, je vous félicite de votre honnêteté. Vous ne réussirez peut-être pas dans ce type d'activité (j'apparente cela à de la mafia, mais bon!) mais en tout cas, on ne pourra vous prendre pour un rat d'égoût et vous avez sans doute mieux à faire que lêcher des bottes et arnaquer des gens pour gagner votre vie.

A ne pas en douter, vous appartenez à la race des êtres humains et vous réussirez ailleurs.

D'ailleurs, je ne sais pas comment ceux qui acceptent et pondent ce genre de magouille font pour dormir ... je pense qu'il faut être dénué de conscience ou être décérébré !

Pas de signature sur papier = pas de contrat valide.

A tous et à toutes, sachez vous défendre, ne signez rien sans réfléchir.
Les indésirables n'ont pas tous les droits ...

Est il legal de se faire demarcher par telephone pour un contrat d assurance et de ne pas avoir de contrat a signer ( enregistrement soi disant vocal pour acceptation) et d etre debité sur carte credit style carte PASS ?
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14 > depassage
Bonjour tout le monde,

Bonjour a vous ceux qui ont contribuer avant moi en ouvrant et mettant ce sujet en exergue bien avant moi, et la je remercie spécialement FRANTZI49,
Bonjour a vous aussi qui êtes entrain de lire pour la première foi sur ce forum,
Personnellement je me rappelle de la première foi que je l'ai lu, ça m'a plus, je faisait mes premiers pas dans le métier des assurances (pas évident à commercialiser par téléphone, même si vous êtes de bonne foi -dommage-) c'est un produit intouchable, immatériel d'où la complexité je pense.

Pour notre ami "depassage" je voulait dire que c'est tout à fait légal de prendre les coordonnées d'une personne par téléphone et mettre en place son dossier, et que des prélèvements peuvent commencer à être effectués sans avoir besoin de la signature du client sur une autorisation de prélèvement, depuis le mois de Mai 2009 que je commercialise des produits d'Hospitalisation très très intéressants, et on arrive à faire nos objectifs en faisant du one shoot, la vente en premier temps est toute particulière et ouiiiii, il faut la faire pour la sentir.

Ah, pour ne pas oublier, le délais de rétractation, dans ce genre de garantie, généralement les délais de rétractation sont bien supérieurs à une petite semaine de sept jours, et oui, dans ce cas, l'assureur donne la possibilité au client de lire tranquillement chez lui le contrat d'adhésion, en lui offrant une période de gratuité d'un mois voir deux moi (soixante jours) (moi j'ai vendu deux produits différents fonctionnant de différentes façon), bon je parlait de la gratuité chose qui est intéressante serte, mais durant cette période si l'adhérent constate qu'il n'a pas besoin de cette garantie, qu'il a quelque chose qui le couvre de la même façon, qu'il trouve autre chose sur le marché qui est plus intéressante, qu'il constate après qu'il ne peu pas continuer de cotiser (contrainte financière, petit budget, perte d'emplois, la crise-bien qu'on a enregistré une petite reprise depuis le mois de Juin heureusement-, etc ...) bref pour quelque raison que ça soit, il peu annuler durant la période de gratuité et sans aucun frais de sa part, et ce n'est pas tout c'est que on plus de tout car il y a des produits qui vont encore plus lui que ça pour tout simplifier à l'adhérent souhaitant se rétracter en mettant à sa disposition un n° vert (gratuit depuis un téléphone fixe) pour annuler, il suffit qu'il appelle le service et sa garantie sera annulée sans frais de sa part.

Voilà, c'est que je voulait ajouter en contribuant de nouveau dans ce forum, je me rappelle toujours du jours où j'y ai écris mes premières lignes, jetait vraiment épuisé et en colère contre mes clients qui ne donnaient pas suite à mon travail, et la surprise (malheureuse sur tout pour eux) c'est que lorsqu'ils décrochent un mois après, ils me disaient qu'ils ont déjà souscris avec un tiers, ils me le disent en souriant comme s'ils ont fait un bon marché, lorsque je leur demande ce qu'ils ont choisi comme assureur (ils tombent chez des spécialistes en auto avec un contrat de mutuelle, donc mauvaise affaire pour eux) avec un tarif élevé que ce que j'ai proposé, ou des garanties vraiment limitées sur les postes qui sont vraiment mal remboursés par la sécurité sociale, [ ex: le poste optique, la plus part de ces prospects, me disent qu'ils ont souscrit chez un assureur qui propose 100 % sur l'optique, alors que ma garantie propose un forfait de par ex 100 € (ce n'est qu'un chiffre au hasard car je travail avec plusieurs partenaires qui proposent plusieurs gammes allant même à 400 € pour le poste optique) bon, alors là j'explique à la personne que c'est rien de tout comme remboursement, et oui, le prospect et étonné, et a du mal à me croire, je lui envoie sur sa boite des liens vers des sites officiaux comme celui de l'ameli par ex où tout expliqué comme par exemple pour garder toujours le même cas, l'optique, les 100 % c'est en fonction du tarif du convention, et non pas de ce qui a été engagé par le client, sachant que le tarif de convention pour l'optique est très très dérisoire, car il n'est que de 2,45 € par vers et pour la monture aussi, donc pour des lunettes qui coûtent minimum 100 €, (c'est dommage pour nous deux, moi en tant que comparateur qui assure aussi le suivie du dossier de la personne même après son adhésion, et donc je fait toujours un travail de qualité puis que je reste son conseiller attitré et en fin de compte la personne souscrit avec un commercial qui a su la séduire et obtenir ses coordonnées et concrétiser avec elle sans rien expliquer !!! là je suis triste, mais expliquer malgré ça, malgré le fait que je ne peu plus récupérer le contrat ni mon travail je le fait exprès pour lui montrer qu'il est un con car il n'est pas transparent , et que au moment où il a voulut faire le malin, il s'est trouvé coincé avec un contrat qui ne lui convenait pas de tout pour toute une année) alors de ces 100 €, il va des misères et le reste c'est lui qui le paie de sa poche, dommage pour lui aussi,]

Sur ce forum pas mal de personnes m'ont envoyé des messages et j'ai pu satisfaire leur demandes, c'est normal, lorsqu'on a une personne qui s'exprime clairement, qui respecte son engagement et ses rendez vous, aussi en tant que conseiller lorsqu'on fait un vrai comparatif de la meilleur qualité (en prenant en considération ce qui convient vraiment au client et non pas les cotisations, ) alors lorsqu'on a ces deux éléments, un bon client (pas en terme de cotisation je le redit encore une foi, mais sur tout en terme de solvabilité et d'honnêteté) et un bon conseiller (qui se met à la place de son prospect, le résultat ne peu qu'être bon aussi, n'est ce pas?

En fin voici une petite tentative pour mettre en place un blog personnel, sur lequel les gens peuvent me contacter plus facilement s'ils ont besoin de la moindre information, rien que par mail je me fairai toujours un plaisir de leur répondre: www.neodevis.blogspot.com

Merciiiiiiiiii de me lire et de me faire confiance
Messages postés
18725
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 octobre 2016
6 952 >
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011

Bonjour ,

Comme vous avez cité "depassage", mon ex pseudo, je vous invite a consulter sur www.clauses-abusives.fr la recommandation de synthese n° 91-02 relative a certaines clauses insérées dans les contrats ...

Vous y comprendrez, des le debut, que le contrat papier signé est le point de depart du contrat. Donc pas de paiement ni prelevement avant d'avoir le document signé en retour.

Les sommes recupérées par anticipation sont toujours bonnes a placer, même pour quelques jours, le temps que le consommateur recoive le document, l'etudie, voire le refuse. Et encore, je ne parle pas du temps qui s'ecoule avant le remboursement.
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14 >
Messages postés
18725
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 octobre 2016

Bonjour,

Merci de la précision, moi personnellement je ne dit que ce qui se fait effectivement, ce qui nous ai communiqué par nos responsables, c'est le fait que l'enregistrement de la communication suivant la loi informatique et des liberté, non seulement c'est un moyen de preuve et une sorte de gage entre les parties contractantes, mais aussi une "autorisation de prélèvement" verbale, preuve c'est que l'adhérent même lorsqu'il est d'accord [et la je parle du moment où il reçoit son contrat et qu'il a étudié, et qu'il est bien d'accord sur toutes les clauses du contrat, il ne renvoie rien de tout, il n'a pas besoin de signer quoi que soit pour confirmer l'adhésion, sur le contrat il y a seulement la signature de l'assureur]

Je te remercie aussi par ce que tu a abordé un point d'une importance capitale, (car moi je me suis toujours demandé en disant: ça sert à quoi de donner au client une période de gratuité ?); Tu a attiré mon attention vers les placements qui peuvent être faites avec ce qui est prèlevè et c'est très malin de leurs part, (les assureurs des fois sont ruses)

Moi j'ai constaté que les gens qui trouvent des tarifs tellement allèchant qu'ils souscrivent sur le champs sans poser de question, finissent souvent par le regretter et me rappelle pour les aider, en fait ce que les compagnies font aussi en plus des placements dont vous avez parlé, c'est qu'ils font en sorte à ce que le client soit dans l'obligation de contacter leurs service clients, sur des n° 08 qui sont sur taxés (et ce en retardant leur un remboursement, la carte du tiers payant, etc ..)

C'est pour ça qu'il est toujours utile d'échanger pour être bien informé, aujourd'hui l'internet est une merveille qui nous simplifie la communication, j'ai beaucoups appris du lien que tu m'a envoyé, merci encore :)
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14
Oui c'est tout à fait légal, et si tu a besoin d'une complémentaire santé, tu peu me répondre, le service est gratuit et sans engagement ;-)
>
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011

Bonjour, je vis actuellement a l'ile de la reunion et je souhaiterai me reconvertir dans le métier de televendeur en assurance. titulaire d'un bac+3 dans le génie civil, je ne sais absolument pas comment m'orienter pour obtenir des infos. Faut il avoir un diplome requis? comment contacter une plateforme de televente d'assurances ? et enfin puis je être indépendant à mon compte. dans l'attente de vos reponses, je vous remercie d'avance
je tombe par hasard sur ce mail concernant la vente assurance par téléphone. Je travaille également pour ce genre d'entreprise sauf que je réceptionne les appels des clients mécontents par rapport à la souscription qu'ils dénoncent. Les personnes qui réécoutent les enregistrements des ventes n'ont effectivement aucun dispositif de sécurité par rapport aux coordonnées bancaires. De plus, même si on interdit les stylos, les documents sur les postes, on ne peut pas enlever une mémoire. Quand je demande que l'on me justifie la légalité de ce process, on ne peut pas où on me dit qu'il faut attendre. Quand des clients appellent, mécontents, ils précisent que leurs avocats leur ont bien signifié que ce procédé n'est pas légal!!! Bien sûr, si ce n'était pas le cas, de grandes enseignes ne s'associeraient pas avec une compagnie d'assurance, mais comment ne pas en douter??? La méthode qu'on appelait "deux temps" était beaucoup mieux, on propose l'assurance, si le client est intéressé il retourne le dossier de souscription, et cette méthode marchait très bien mais n'était peut être pas assez rentable pour l'assureur!!! Car avec la prise de coordonnées bancaires, l'assureur "appelle" les cotisations un peu avant la date de fin de gratuité dûe au client et les remboursements sont assez longs!!! A croire que le buziness se fait comme ça!!
Merci pour votre reponse je n ai reçue lecontrat qu une fois que je me suis aperçue qu ils avaient prélever sur mon compte, et qu ils m ont fait un courrier me disant que le mois prochains ils prelèvent 2 mensualités et si cela est refuser une seconde fois c est l huissier, j ai donc téléphoner a la sté et la ils m ont dit qque j avais ete enregistrer et que le delai de reflexion etait passe et ils m ont envoyes le contrat avec une autorisation de prelèvement que je doit remplir

J ai fait opposition a ma banque, mais je vais leur demander si ils ont une autorisation de prelevement signée par moi.

Merci encore
Messages postés
219
Date d'inscription
vendredi 20 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2009
210
Je ne peux que vous conseiller de prendre un RDV avec un conseil (avocat) spécialisé en la matière.

Cordialement
réponse à Mimi
Pas de panique, quand on menace de lâcher les huissiers sans décision de justice préalable, c'est une menace d'intimidation qui pourrait être punissable par la loi (tentative d'extorsion d'une somme d'argent sous la menace).
En toutes hypothèses, toute vente conclue par téléphone ouvre un délai de réflexion qui commence à la date le vendeur a fourni un bordereau de rétractraction, ce qui ne peut se faire que par écrit ... et la preuve de sa réception appartient à l'expéditeur ... et quand l'expéditeur se donne la peine d'en envoyer un, c'est toujours par courrier ordinaire => absence de preuve de sa réception (donc faire attention à ce qu'on dit par téléphone, il est toujours préférable d'écrire en RAR ) . Sans ce bordereau, le contrat peut être dénoncé à tout moment et le vendeur doit restituer l'intégralité des sommes déjà reçues.
La société en question est de toute façon en faillite et en cours de démantellement (AIG)...
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14
Bonjour tout le monde,

Je ne suis pas au courant de toutes ces méthodes, si je participe à ce sujet, c'est que je commence demain une formation chez une société de renommé dans le domaine de la sécurité sociale, lors de l'entretien on m'a parlé des même démarche que notre amis "FRANTZI49" a cité, effectivement les prélèvement sont automatique dès communication du RIB, et des coordonnées bancaires, car en fait la société est de taille, et soutien financièrement les banquent, c'est pour ça ces derniers lui permettent de prélever sur les comptes de ses clients sans autorisation de prélèvement signée de la part du client, (qui est une nécessité absolue pour qu'un compte bancaire soit prélevé), j'ai demandé que se passe si le client se rétracte après, ils m'ont répondu que la société leur rend leur argents tout simplement !!
moi je les croit sur paroles, en attendant que je mettent les pieds dans la production après la formation.
Bonjour FRANTZI49, je vis actuellement a l'ile de la reunion et je souhaiterai me reconvertir dans le métier de televendeur en assurance. titulaire d'un bac+3 dans le génie civil, je ne sais absolument pas comment m'orienter pour obtenir des infos. Faut il avoir un diplome requis? comment contacter une plateforme de televente d'assurances ? et enfin puis je être indépendant à mon compte. dans l'attente de vos reponses, je vous remercie d'avance. un futur televendeur d'assurance.

Bonjour,

J'ai travaillé pendant un bon moment chez Data Base Factory,
C'était ma première expérience en tant que télévendeur des garanties hospitalisation,

Donc, pour quoi pas toi, ;)

http://www.databasefactory.fr/
Bonsoir,
Je suis en accord avec votre raisonnement. Il s'agit de démarchage "à domicile" le client à maintenant 15 jours pour revenir sur sa décision. Ce qui se passe c'est que votre société fait facturer à la compagnie d'assurance un certain montant pour un rendez vous voir une souscription...du coup nous en arrivons à des dérives telles que vous les décrivez. Le service juridique connait cette nouvelle loi...je travaille dans l assurance et nous devons mentionner justement si nous avons fait ou non du démarche à domicile afin de respecter ladite loi.
Si votre compagnie venait un jour à être poursuivie par un client, ou plusieurs, que la justice lui demande des comptes, rassurez vous on serait vous reprochez ( du moins vos supérieurs ) le fait de n'avoir pas respecter la législation en vigueur... c est facile. Le mieux serait que votre directions prises par note de service la marche à suivre pour toute nouvelle souscription...pour vous couvrir.
Bon courage.
petitmich26
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14
Bonjour,

Oui oui, effectivement ce qui est proposé par l'assureur en question c'est plus de 15 jours (qui est une réglementation) ce qui est accordé c'est un délais de 60 jours !!
Donc un nouveau adhérent qu'on fait soucrire par téléphone a plus de temps pour lire tranquillement son contrat, le comparer et se décider après,
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 21 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2009

Effectivement, le prospect a 2 mois pour réfléchir et résilier ou renoncer à son contrat. Mais s'il veut renoncer, il doit contacter (par un num. vert, ok) un service et là, il tombe sur une équipe de téléconseiller qui fait tout (et parfois n'importe quoi) pour le retenir (rétention). Les arguments avancés par le téléconseiller ne sont pas tous exacts...
Messages postés
49
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2011
14 >
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 21 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2009

J'imagine que c'est vrai, ils sont là pour ça, c'est leur travail, mais quant aux informations communiquées (arguments pour tenir le client), je dit bien il n'y a JAMAIS et JAMAIS d'information fosses à communiquées aux adhérents,
Par ce que tu sait pour quoi ?
Par ce que déjà, au moment de la vente la communication est écoutée, (et si tu a déjà reçu ce genre d'appels sur ton mobile ou fixe) va jusqu'au bout de la communication en disant oui -le but et c'est là où je veux en venir- tu va ressentir que la personne qui a une voix rassurante et souriante en début de communication, commence à transpirer, à macher ses mots, même les plus facile (genre, merci au revoir, ..) car il est entrain de trombler: il a peur, de quoi ?
c'est simple, il est sous écoute, et ce n'est évident de parler alors qu'on est sous écoute, juste après il est débrifé pour la moindre chose, et sa vente risque d'être annulée avant d'appeler le client par le service qualité.

Donc, oui effectivement deux mois gratuit et tout machin trucs, le client rappelle après pour annuler s'il le souhaite la personne essaie de comprendre pour quoi il a changer d'avis, essaie de le retenir,, j'imagine, mais JAMAIS en exposant de fosses informations, car ca devient ILLEGAL..

Moi ce métier je ne l'exerce plus depuis le mois de Juillet dernier, mais c'est un métier dont en apprend beaucoup de choses, parmi ce que j'ai appris ce que les clients sont des chiants, vous font des promesses, vous donnent des rendez vous qu'ils ne respectent jamais, ça stressent les gens, les conseillers la plus s'ils font ce métier là c'est qu'ils n'ont pas trouvé mieux ailleurs, et s'ils ne font pas de ventes, ils risquent de se trouver au chomage, imaginez ceux et celles qui ont des familles à charges, etc, donc au moins si je ne veux pas un produit, que je ne donne pas de faux éspoirs à la personne en ligne ..
>
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 21 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2009

bonjour
Tu as raison c'est incontestable, je me permets juste de compléter un peu ton post.
Le prospect a 60 jours pour renoncer à son contrat, ces 2 mois sont la période de gratuité supposée.
Mais souvent la date d'effet du contrat n'est pas respecté, le prélèvement de la première cotisation peut avoir lieu jusqu'à 15 jours avant la date, suivant le sponsor. Le client est piégé, il devra attendre au minimum 1 mois pour être remboursé, durant ce temps cette cotisation multipliée par des centaines d'autres fructifie générant des capitaux échappant à tout contrôle financier vu la volatilité comptable de ces opérations (il n'y a pas de petits bénéfices qui puissent s' échapper du système).

Effectivement les services de réception d'appel ont pour vocation première d'empêcher le client de renoncer ou résilier son contrat, tout est planifié pour cela. Traitement des objections, valorisation extrême du produit, directivité verbale et psychologique sur le client.
Les responsables de l'application de ces process tiennent un double langage, d'un coté ils s'enveloppent d'un drap d'honnêteté, de qualité relationnel client récompensés par des labels nationaux.
Et de l'autre coté à l'abri des regard indiscrets ils harcèlent les tèlèconseillers avec les objectifs de production, taux de rétention obligatoire par jour, temps de traitement de chaque clients (7 appels de l'heure), horaire de travail abusif. Les téléconseillers qui n'arrivent pas aux objectifs sont montrées du doigt, humiliées devant leurs collègues, harcelées par les gardes chiourmes ( sup et back up) qui durant 7 heures lers hurlent dessus.
Leurs noms sont exposés sur des listes à la vue de tous etc

Dans ce cas de figures vous avez 2 solutions
Ou vous démissionnez après quelques crises de larmes, d'arrêts maladie et d'absences injustifiées.
Les sociétés de telemarketing sont les plus grandes consommatrices d'employées du pays voir du monde.
Plusieurs fois interpellés par l'inspection du travail , la sécurité sociale et autres organisme rien ne change.
pourquoi? Très simplement, le telemarketing est le bras armé de la vente pour les assurances, les banques , la grande distribution et l'industrie, on ne touche pas au fonctionnement des majors économiques.

La deuxième solution du téléconseiller est la soumission alimentaire au système de production, on met un mouchoir sur les états d'âme, à ce stade on ne regarde plus la méthode à employer pour vendre ou retenir les clients, seul le résultat compte. A ce stade commence la dérive du téléconseiller, forcing, vérité non dites, objections déviées, embellissement abusif du produit, flagorneries, abus de faiblesse en rapport avec l'âge ou la condition sociale, mensonge non dit etc etc, il faut arriver à l'objectif.
Bien entendu le responsable est le téléconseiller, ce n'est jamais la stratégie mis en place par les cadres productions des entreprises. Tout est cloisonné de façon a ce que le seul responsable soit le téléconseiller de bas.
Lorsque vous êtes aux objectifs vous êtes remplis d'un sentiment provisoire de tranquillité car pour quelques heures vous ne serez pas harcelé par vos supérieurs, mais ce contentement est de courte durée, le lendemain vous arrivez les tripes serrées au travail, ainsi est le quotidien des forçats du télémarketing.
Le téléconseiller est un employé kleenex, après un an de ce traitement il est vidé et s'en va de lui même, ceux qui restent, sont lobotomisées, vidées de leur essence, lorsque l'esclavage est bien organisé on s'y habitue et on en redemande. Pavlof a fait des émules.

votre dévoué
j ai recue un appel d un compagnie d assurances hospitalisation un soir pour etre tranquille je l eur ai donner mon numero de cpte ,mai je n ai jamais recue de contrat donc rien signé ni envoyer de rib, mais ils m ont fait quand meme un prelevement cela c est passe le 27 favrier j avais jusquau 24 mars pouir revenir sur ma decision, il a fallu qu il fasse le prelevement, donc j ai recue un courrier comme quoi il avait ete rejetée et ils m ont repondu que je n avais pas resilier a temps , pare contre le contrat je l ai recue samdi 24avril (avec i mois de retard) et maintenant ils ne veulent pas arreter tout quels sont mes recours
merci de me repondre
mimi