Barème kilométrique 2020 : calcul des frais et indemnités


Les impôts ont publié le barème kilométrique 2020, qui permet de calculer ses indemnités kilométriques (IK) pour déduire ses frais réels au moment de la déclaration de revenus. Tableau et mode d'emploi.


Date de publication

Le barème kilométrique 2020 - à utiliser pour la déclaration de revenus 2020 - a été publié par l'administration fiscale à la fin du mois de février 2020. Les tranches du nouveau barème ont été revalorisées de 1 % par rapport au barème de 2019.

Barème auto 2020

Nb de CVmoins de 5 000 km5 001 à 20 000 kmplus de 20 000 km
3 CV et moins d x 0,456 (d x 0,273) + 915d x 0,318
4 CV d x 0,523 (d x 0,294) + 1147 d x 0,352
5 CV d x 0,548 (d x 0,308) + 1200 d x 0,368
6 CV d x 0,574 (d x 0,323) + 1256 d x 0,386
7 CV et plus d x 0,601 (d x 0,34) + 1301 d x 0,405

d désigne la distance parcourue en km pendant l'année.

Le coefficient applicable à cette distance augmente donc en fonction de la puissance de votre véhicule (en CV), dans la limite de 7 CV.
Le barème qui suit est utilisable pour les voitures. Si vous vous déplacez en deux-roues dans le cadre de votre travail, vous devez utiliser le barème kilométrique moto et deux-roues.

Vous voulez payer moins d'impôts ?
Abonnez-vous gratuitement à la Lettre de droit-finances.net

Mode d'emploi

En fonction de la puissance fiscale du véhicule et du kilométrage parcouru dans l'année à titre professionnel, le conducteur peut évaluer le coût total de l'utilisation de son véhicule et peut ainsi le déduire de son revenu professionnel. Dans le tableau ci-dessus "CV" correspond aux chevaux fiscaux, c'est-à-dire la puissance fiscale et "d" veut dire distance kilométrique.

La puissance fiscale du véhicule est inscrite sur la carte grise, rubrique P6.

Exemple de calcul

Soit 10 000 km parcourus avec un véhicule de 5 CV en 2019.
Le montant des frais réels calculés selon le barème kilométrique forfaitaire sera égal à (10 000 x 0,308) + 1200 = 4280 euros.

Définition

Le barème kilométrique fiscal sert à évaluer de façon forfaitaire le coût d'utilisation d'un véhicule par les contribuables. Il est utilisable pour la déclaration d'impôt et la déduction des frais réels. En principe, un salarié bénéficie automatiquement d'une déduction de 10 % de ses revenus pour les frais liés à son activité professionnelle. Mais si le salarié estime avoir dépensé davantage, il peut utiliser le barème kilométrique pour déduire ses frais réels.

Le barème prend en compte l'ensemble des frais (amortissement du véhicule, assurance, réparations, carburant, etc.) à l'exception :

  • des intérêts d'emprunt si le véhicule a été acheté à crédit ;
  • des frais de stationnement ;
  • des péages.

Frais réels des salariés

Le barème kilométrique est surtout utilisé par les salariés qui optent pour la déduction des frais réels et renoncent donc à la déduction forfaitaire de 10%.

L'utilisation du barème par les salariés pour calculer leurs frais professionnels est limitée à une puissance maximale de 7 CV. Voir Plafonnement des frais kilométriques.

Covoiturage

Le barème kilométrique peut également être utilisé pour évaluer le coût d'un trajet en covoiturage, auquel il faut ajouter le prix des éventuels péages. Voir ainsi le coût d'un trajet en covoiturage.

Barème auto 2019

Pour rappel, voici le barème kilométrique applicable en 2019.

Nb de CVmoins de 5 000 km5 001 à 20 000 kmplus de 20 000 km
3 CV et moins0,451 x d( 0,270 x d) + 9060,315 x d
4 CV0,518 x d( 0,291 x d) + 1 1360,349 x d
5 CV 0,543 x d(0,305 x d) + 1 188 0,364 x d
6 CV0,568 x d(0,32 x d) + 1 2440,382 x d
7 CV et plus0,595 x d(0,337 x d) + 1 288 0,401 x d

Barème Auto 2018

Le barème kilométrique 2018 était quant à lui resté le même que celui applicable en 2017. Voici ses chiffres.

Nb de CVmoins de 5 000 km5 001 à 20 000 kmplus de 20 000 km
3 CV et moins0,41 x d( 0,245 x d) + 8240,286 x d
4 CV0,493 x d( 0,277 x d) + 1 0820,332 x d
5 CV 0,543 x d(0,305 x d) + 1 188 0,364 x d
6 CV0,568 x d(0,32 x d) + 1 2440,382 x d
7 CV et plus0,595 x d(0,337 x d) + 1 288 0,401 x d

Barème auto 2015-2016-2017

Le barème kilométrique 2018 était le même que celui déjà applicable en 2015, 2016 et 2017. Les chiffres n'ont donc pas été modifiés par l'administration fiscale pendant 4 ans.

Voir également le barème des frais de carburant.

Crédits photo : 123RF - Bjoern Wylezich

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une