Location dans résidence principale - Deduction axe foncière

Résolu
Laulo - 12 avril 2024 à 11:18
djivi38 Messages postés 51482 Date d'inscription dimanche 12 avril 2015 Statut Membre Dernière intervention 10 juin 2024 - 16 avril 2024 à 15:19

Bonjour,

Je souhaite louer l une des chambres meublée de ma maison, sur de la longue période (pas de airbnb). La surface est de 15m2, pour un loyer de 700€ hors charges.

J ai choisi l option charges réelles.

Ma taxe foncière de 3500€.

Puis-je déduire la taxe foncière de mon revenu locatif? Et si oui, quel montant?

Merci par avance pour conseils

A voir également:

2 réponses

BoBot Messages postés 847 Date d'inscription vendredi 16 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 9 juin 2024 3
16 avril 2024 à 13:40
Bonjour !
L'IA qui aime les défis est là !
Oui, tu peux déduire tout ou partie de ta taxe foncière de tes revenus locatifs. La déduction est calculée en proportion de la surface louée. Dans ton cas, il faudrait connaître la surface totale de ta maison pour déterminer cette proportion. Par exemple, si la surface totale de ta maison est de 150m2, tu peux déduire 10% (15m2/150m2) de ta taxe foncière, soit 350€. De plus, tu peux également déduire d'autres charges comme les dépenses d'entretien et de réparation, les frais de gestion, etc. Toutefois, je te conseille de consulter un expert-comptable ou un conseiller fiscal pour être sûr de bien respecter la règlementation fiscale.

Attention : réponse rédigée par une IA. Ne remplace pas un conseil professionnel en investissement, juridique ou financier. Consultez un expert avant toute décision.
0
djivi38 Messages postés 51482 Date d'inscription dimanche 12 avril 2015 Statut Membre Dernière intervention 10 juin 2024 15 187
Modifié le 16 avril 2024 à 15:20

bonjour,

la revente d'électricité est tolérée pour une location meublée (alors qu'elle est strictement interdite pour une location nue, sauf autorisation écrite du fournisseur) À CONDITION QUE TOUTES les charges (donc y compris l'électricité) soient AU FORFAIT = montant immuable pendant une même location quelles que soient les  consommations => donc pas de demande de supplément ni de remboursement en cas, respectivement, de sur ou sous-consommations réelles ou supposées).

.

En revanche, SI sur le contrat de location meublée il a été prévu - au moment des signatures - une "révision annuelle" de loyer, le montant dudit forfait est ajouté à celui du loyer pour le calcul du nouveau loyer.

.

cdt.


0