Accord parental pour études à l'étranger d'un enfant majeur

hen-ry-ette - 2 août 2022 à 14:39
dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022
- 3 août 2022 à 10:12

bonjour,

Mon ex femme a accepté que mon fils majeur fasse ses études de kiné à l'étranger. Je m'y suis opposé car il peut faire la même chose en France. Mais elle l'a quand même inscrit à l'université et a pris un appartement sans mon accord. Elle me demande maintenant des comptes. Je ne sais pas encore à quelle hauteur (mais c'est certainement pour la moitié). Elle a contacté une médiatrice obligatoire avant la modification du jugement. Je n'ai pas pu encore l'avoir au téléphone car elle est en congés jusqu'à fin aout. C'est une école à 10000€ l'année sans compter le loyer et charges annexes. Tout ceci sur 4 ans. Grosso modo, cela peut couter, tout compris, entre 1500 et 2000€ par mois.


Avait-elle le droit d'entreprendre ces démarches sans mon accord? On a l'autorité parentale tous les deux


N'est ce pas à mon fils majeur de faire appel au JAF?


Peut-elle m'obliger à prendre en charge la moitié des dépenses et si oui, un juge peut il vraiment accepté cela?


Nous nous sommes mis d'accords il y a deux ans pour modifier le jugement (il était encore mineur) qui stipule que nous versons 200 € par mois chacun à mon fils ainsi que prise en charge de ses besoins en nourriture etc..jusqu'à son indépendance financière. Mais là, on ne parle plus de la même somme.

Je vous remercie pour vos conseils et vos réponses

4 réponses

Ysabe_l
Messages postés
11636
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2022
7 354
2 août 2022 à 15:42

Bonjour

"On a l'autorité parentale tous les deux"

Vous n'avez pas l'autorité parentale, ni l'un ni l'autre, puisque votre fils est majeur. Et en tant qu'adulte il prend les décisions qu'il veut, y compris étudier à l'étranger, sans avoir besoin de l'autorisation de qui que ce soit. 

1
dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022
247
2 août 2022 à 14:46

Bonjour,

Par defaut vous devez la moitier des frais de scolarité oui. De tous les jugements et temoignage que j'ai vu passé, l'enfant a le droit de choisir son lieu d'etude, même si plus proche ou moins cher existe. Votre fils majeu n'a pas a faire appel au JAF sauf si vous refusez de prendre en charge sa scolarité. Les 200€ur par mois dans votre accord sont a priori de l'argent de poche, car ce n'est pas avec 400eur par mois qu'on peux vivre.

Pour info, j'ai connu des personnes aller etudier en Belgique et en Allemagne Kiné (car c'est moins long et plus facile / pas de 1er année de medecine), ca n'a jamais été ce prix là. En allemagne c'etais sur 3ans et environs 7k€ le cursus complet, et en Belgique sur 4ans 10k€ le cursus. En france c'est 1 année de medecine + 4ans.

0
hen-ry-ette
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 2 août 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2022

2 août 2022 à 15:50

bonjour, je suis d'accord avec vous qu'il peut faire ses études où il veut mais si l'année coutait 50000 € et qu'il s'inscrivait quand meme, sans mon consentement, je serai obligé de payer?? Il y a quelque chose qui est mal fait dans ces lois

0
dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022
247
2 août 2022 à 16:03

Bonjour, 

C'est pas les lois qui sont mal faites, c'est le principe d'etre parent. vous ne pouvez payer qu'a hauteur de l'argent que vous avez, divorcé ou non...

0
hen-ry-ette
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 2 août 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2022
> dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022

2 août 2022 à 16:19

bonjour, je suis aussi d'accord avec cela mais ca va au dela. Si jamais j'avais cet argent, je suis OBLIGE de le donner que ce soit 1000, 10 000 ou 100 000 ?

0
dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022
247 > hen-ry-ette
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 2 août 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2022

3 août 2022 à 08:41

Bonjour,

Si vous avez l'argent, vous devez payer les etudes de vos enfants. En tant que divorcé, a moitier.

En tant que couple marié, aussi si vous etes d'accord, ici le divorce vous fait perdre la possibilité d'argumenter avec votre fils et ex femme, mais ce n'est pas du droit mais de l'humain.

1
jodelariege
Messages postés
3903
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
14 août 2022
6 254 > dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022

3 août 2022 à 09:58

bonjour

"Si vous avez l'argent, vous devez payer les études de vos enfants" ... si  ....si il n'a pas l'argent  il participe en proportion de ses revenus et le cas échéant le fils peut demander au Jaf  d'établir la participation des parents aux frais de scolarité en fonction des revenus

1
dadout
Messages postés
1344
Date d'inscription
vendredi 25 février 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2022
247 > jodelariege
Messages postés
3903
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
14 août 2022

3 août 2022 à 10:12

Hello,

Nous sommes d'accord, mais ici OP tique sur le fait qu'il doit payer sans avoir le choix du lieux et type d'étude. C'est pour ca que je lui indique que ce choix n'est pas juridique ni contestable. En tant que couple avec enfant il est établis dans un accord tripartite familliale et non juridique, mais en cas de divorce il est impossible d'argumenter quand on est pas là.

0
doris33
Messages postés
41927
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 août 2022
15 520
2 août 2022 à 15:54

Bonjour, 

Même si les parents doivent aider leurs enfants, il faut que cela reste dans leurs moyens. 

Vous pouvez continuer à verser la même somme qu avant. Libre à votre ex ou à votre fils de faire intervenir le jaf. 


0