Indemnisation ARE19

Agathee - 28 févr. 2022 à 20:35
caroledu92 Messages postés 14622 Date d'inscription vendredi 28 janvier 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 5 mai 2024 - 5 mars 2022 à 10:34
Bonjour,
J'ai travaillé en intérim du 15 février 2021 au 18 septembre 2021 .

Pôle-emploi m'a radiée le 15 février car je n'ai pas indiqué que j'étais toujours à la recherche d'un emploi. Ce que je comprends tout à fait.

Je me suis réinscrite le 3 juin 2021 et par la même occasion ai fait une demande d'ARE. Pas favorable car pas assez d'heure.

J'ai donc envoyé mon attestation employeur le 15 juillet où je totalisais le nombre d'heures nécessaires à l'ouverture de mes droits.

Le 9 août on me demande mes contrats de travail , je les envois et on ouvre ce même jour mes droits .

Suite à mon actualisation du mois d'Août on me radie.(et je ne sais pas pourquoi)

Je dépose une réclamation le 10 aout car on ne me compte pas la période de février 2021 à Août 2021.(comme si mes droits s'arrêtaient au mois de juin) et la réponse est incomplète.

Réinscription le 1er septembre , je refais une demande d'allocation et reprise des droits ARE.

Début d'indemnisation le 19 octobre 2021.

le 15 décembre on m'informe que mes droits vont s'arrêter le 14 janvier2022.

Je dépose une réclamation le 17 février et on me dit qu'il manque l'attestation employeur de juillet à août 2021 et que ma dernière ouverture de droits date de juin.

J'envois donc l'attestation employeur le 21 février 2022 mais on clôture ma réclamation .

Re réclamation en date du 24 février et on me répond qu'il fallait attendre un délai de traitement, on clôture ma réclamation.

Aujourdh'ui, le 28 février 2022, Je reçois un mail d'une conseillère de la part de ma conseillère qui me dit "Le rechargement de votre dossier d'allocations a été étudié; il est prononcé un rejet car vous n'avez depuis le 26 juin 2021 pas retravaillé au moins l'équivalent de 4 mois calendaires ou 610 heures."

Je refais une réclamation(la 4eme) car je ne comprends pas la situation. j'ai travaillé consécutivement de février à septembre, on me radie , on me demande des attestations que l'intérim me certifie avoir déjà envoyé idem pour les contrats de travail, on me dit que ma dernière ouverture de droit date de début juin puis on me parle du 26 juin mais je refais une demande en septembre et ils ont commencé à m'indemniser en octobre et mes droits se sont finalement arrêtés ce mois ci avec un dernier versement de 130 euros. pourquoi n'ai-je pas droit a des allocations correspondantes ?
A voir également:

1 réponse

caroledu92 Messages postés 14622 Date d'inscription vendredi 28 janvier 2011 Statut Contributeur Dernière intervention 5 mai 2024 4 570
5 mars 2022 à 10:34
Bonjour

J'ai travaillé en intérim du 15 février 2021 au 18 septembre 2021 . J'ai donc envoyé mon attestation employeur le 15 juillet où je totalisais le nombre d'heures nécessaires à l'ouverture de mes droits.
=> donc calcul ARE sur la base de février à juillet

Suite à mon actualisation du mois d'Août on me radie.(et je ne sais pas pourquoi)
=> vous avez dû noter ne plus chercher d’emploi (normal vous étiez en poste) ou vous avez carrément oublié de vous actualiser

Je dépose une réclamation le 10 aout car on ne me compte pas la période de février 2021 à Août 2021.(comme si mes droits s'arrêtaient au mois de juin).=> Vous avez déjà un calcul de février à juillet, pas de nouveau calcul en vous réinscrivant en août

le 15 décembre on m'informe que mes droits vont s'arrêter le 14 janvier2022
. => vous avez terminé votre ARE calculée sur la période de février à juillet

Aujourdh'ui, le 28 février 2022, Je reçois un mail d'une conseillère de la part de ma conseillère qui me dit "Le rechargement de votre dossier d'allocations a été étudié; il est prononcé un rejet car vous n'avez depuis le 26 juin 2021 pas retravaillé au moins l'équivalent de 4 mois calendaires ou 610 heures.
" => de août à septembre il n’y a pas les 610 h

Vous auriez dû vous inscrire après le 18 septembre, et là toute la période aurait été prise en compte
En vous inscrivant en juin (alors que vous étiez en poste) vous n’aviez pas assez et en juillet, la période de février à juillet a été calculée. Donc après en toute logique août a septembre n’était pas suffisant pour recharger vos droits
0