Prendre son compagnon dans les bras au travail

BFJ - Modifié le 29 janv. 2022 à 18:00
GKLONE Messages postés 6765 Date d'inscription jeudi 28 juin 2018 Statut Membre Dernière intervention 3 mai 2023 - 31 janv. 2022 à 11:24
Bonjour,

Aujourd'hui j'ai eu une remarque très virulente de la part d'un employé de l'établissement où mon compagnon et moi même travaillons. Nous étions tous deux en pause dans l'espace fumeur, j'ai pris mon compagnon dans les bras et nous avons échangé un baisé.

Je n'arrive pas à savoir vu les textes de loi que j'ai trouvé, si c'est une situation qui concerne notre droit à la vie privée ou si il s'agit effectivement d'une faute professionnelle ?
A savoir : nous travaillons dans un établissement de soin aux personnes et les résidents pouvaient nous apercevoir, ce qui constitue au sens de la personne qui nous a repris "un manque de respect".

Merci de m'avoir lu. Qu'en pensez-vous ? Connaissez-vous les textes de loi qui pourraient être relatifs à cette question ?

Agréable journée ! Merci pour vos éventuelles résponses

J.

4 réponses

GKLONE Messages postés 6765 Date d'inscription jeudi 28 juin 2018 Statut Membre Dernière intervention 3 mai 2023 2 420
Modifié le 29 janv. 2022 à 20:47
Bonjour

Et vos disputes vous allez aussi en faire profiter tous vos collègues et vos patients ?

Je ne pense pas qu'il y ait un texte de loi en la matière, peut-être un règlement intérieur à votre établissement ?

Par contre un peu de discrétion est certainement la bienvenue dans ce genre d'établissement. Vous n'êtes pas sur votre lieu de travail, même en pause, pour étaler aussi ostensiblement votre vie privée.

A priori 2 personnes qui se témoignent de l'amour, c'est mignon, mais il faut penser que ça peut déclencher beaucoup d'émotions plus ou moins positives auprès d'un public fragile dont vous ne connaissez pas la vie intime présente ou passée...
5
J'ai demandé le règlement intérieur car malheureusement il ne nous a pas été fourni. Quand aux textes de loi, il me semble que le droit à la vie privé l'évoque, mais également certaines obligations de discrétion par rapport à l'entreprise. Alors, entre les deux, qu'en est-il ?
-2
GKLONE Messages postés 6765 Date d'inscription jeudi 28 juin 2018 Statut Membre Dernière intervention 3 mai 2023 2 420 > BFJ
30 janv. 2022 à 00:06
Il me semble que ce que j'ai déjà écrit est suffisant.
4
hoquei44 Messages postés 16105 Date d'inscription dimanche 19 janvier 2014 Statut Membre Dernière intervention 19 juin 2024 8 657 > BFJ
Modifié le 30 janv. 2022 à 22:43
Bonjour,

Cela répond à l'usage et à la jurisprudence, ce qui est parfaitement juridique : GKLONE vous a donné la réponse juridique. Si vous ne voulez pas de sa réponse car elle ne va pas dans votre sens, malheureusement c'est dommage pour vous.

Il y a quelques années encore, cela aurait été passible d'un licenciement sec. Alors avant que cela soit autorisé impunément, vous pouvez attendre longtemps.
Vos articles lambda du code civil et du code du travail ont déjà été étayer par la jurisprudence et cela ne va pas dans votre sens. Votre analyse de lecture première en est par conséquent totalement erroné, car vous oubliez que même si vous n'êtes pas sous contrainte de l'employeur dans le cadre d'une pause, vous n'avez pas non plus tous les droits sur votre lieu de travail même lorsque vous ne travaillez pas : portez un chemisier transparent ne fait de mal à personne mais cela est contraire aux bonnes mœurs, faire des câlins à son partenaire à la vue de tous l'est également sur son lieu de travail.

Par ailleurs les événements privées n'ont pas à interférer sur votre travail. Hors, si vos actions privées commises sur le lieu de travail ont pour conséquences d'avoir un impact sur votre travail (relation avec les collègues ou les clients), alors cela relève bien du travail et non du privé.

En cas de poursuite du conflit, cela n'ira pas en votre faveur.

CB

4
GKLONE Messages postés 6765 Date d'inscription jeudi 28 juin 2018 Statut Membre Dernière intervention 3 mai 2023 2 420 > BFJ
30 janv. 2022 à 22:42
Vous êtes ridicule ! Se cacher derrière la protection de votre vie privée alors que vous l'étalez en public, faut oser... quand à l'article du code du travail, je ne vois pas comment vous pourriez vous en servir pour justifier de faire du lèche-babines à quelqu'un sous les yeux des clients et collègues de travail, pendant votre journée de travail, sur votre lieu de travail.

Juridiquement, je vous ai dit d'aller voir le règlement intérieur.
3
BFJ > hoquei44 Messages postés 16105 Date d'inscription dimanche 19 janvier 2014 Statut Membre Dernière intervention 19 juin 2024
31 janv. 2022 à 10:19
Vous parlez de jurisprudence sans donner de détail. Hors ce sont ces détails qui m'intéressent, pas votre art de manier le clavier. Quelles sont, donc, ces jurisprudences ? Je recherche des documents que je puisse consulter.

Quant à GKLONE il me semble être d'un caractère un peu débordant lorsque échanger un baiser se transforme en lèche babine. La sympathie ne coûte pourtant pas si cher.
0
Merci !
0
GKLONE Messages postés 6765 Date d'inscription jeudi 28 juin 2018 Statut Membre Dernière intervention 3 mai 2023 2 420
31 janv. 2022 à 11:24
Ceci n'a rien à voir avec la question.
0
D'un employé.
Bah justement: je me le demande. Et en particulier légalement afin de faire part de mes droits à la personne ou de corriger ce qui doit l'être afin qu'il n'y ait pas plus de quiproquo.
0
Remarque d'un employé ou supérieur ?
Bof, pendant une pause... en quoi est ce genant ?
-5