Renouvellement placement abusif

Signaler
-
 jodelariege -
Bonjour,

Mon fils de 14 ans est placé depuis presqu un an dû à un décrochage scolaire et un renfermement sur lui-même.
Je vis seule mais le papa habite là même ville mais ne s impliquait pas plus que ça...et je ne savais plus comment faire pour le persuader de retourner à l'école.
Je suis tombée en dépression surtout quand au bout de 2 mois descolarise, j ai demandé une aide educative une assistante sociale qui me l a refusée.
Par contre 5 mois après, quand l assist sociale des collèges est intervenue, le service social a bougé mais en me plaçant mon fils.
Le jugement a brisé mon fils et moi-même, j'ai remonté petit à petit la pente que 4 mois après.
De là ils ont décidé de modifier mes visites médiatisées d 1h/mois en 3 h libres tous les 15 jours.
En juin j ai monté un dossier positif à mon avocate (preuves de mon psychiatre que j etais apte à reprendre mon fils qui retournait au collège tous les jours et qui était respectueux des règles) donc super !
Mais ils annoncent en sept derniert qu ils préféraient quelques temps commencer les hébergements chez le papa car plus de poigne quand il le faut. Pas de soucis tant que notre fils sorte de ce foyer.
Mais nous sommes en nov, l audience de fin de mesure est le mois prochain et il n y a jamais eu d hébergement pourtant que le papa a accepté car a réalisé que notre fils a besoin des 2 parents.
Leur raison est que mon malgré une bonne base d education, très poli avec les adultes, très agréable avec les jeunes du foyer, de meilleures notes depuis la rentrée de sept, et bien mon fils fait souvent des bêtises avec des ados qu il ne devrait pas fréquenter.
Alors qu elle fasse son rôle d'éducatrice et qu elle le sépare de ce groupe, mais non ! Et en plus en réunion mon ex et moi avons l impression qu elle est co tente d évoquer ses bêtises.
D apres mon avocate ce sont des bêtises d ados, rien de plus grave.
INCOMPREHENSION TOTALE puisqu il n a jamais été jugé pour des bêtises car chez moi il n errait pas ds les rues avec ce genre de gamins, ses copains étaient plutôt turbulents un peu comme lui mais de bonne éducation.
Pour terminer, l équipe educative demande un renouvellement de placement au moins minimum de 6 mois en nous le rendant au bout de 3 mois si mon fils ne fait plus de bêtises.

Ma question est : avons nous une chance d'éviter ce renouvellement qui n'a rien à voir avec les raison du placement ?
Dois-je prendre aussi un avocat pour mon fils ?
Des témoignages de proches ou mois proches (ancien college, ass. du scoutisme...) peuvent-ils être utile à l'audience ?

3 réponses

bonsoir
il est impossible de répondre à ce genre de question; seul le juge des enfants prendra la décision d'un renouvellement ou pas du placement de votre fils
de plus vous avez l'espoir que votre fils revienne chez vous dans 3 mois (c'est bientôt) si il se tient bien ;à lui de prouver qu'il est capable de rester 3 mois sans faire de bêtises et sans fréquenter ceux qui peuvent l'entrainer ... si il n'est pas capable de tenir 3 mois c'est que le placement est nécessaire
vous pouvez prendre un avocat mais il n'a pas de baguette magique ;il vérifiera que vos droits sont bien respectés mais si votre fils fait des bêtises votre avocat ne pourra rien faire...
il me semble avoir vu votre témoignage soit sur ce forum soit sur un autre ,non?
et votre titre "placement abusif" semble excessif puisqu'il semble y avoir des raisons à ce placement :il n'est donc pas abusif
Bonjour,
Merci pour votre réponse.

avec plaisir.