Demande de relogement

Signaler
-
Messages postés
3827
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
-
Bonjour,
J ai demandé un relogement dans un autre secteur en urgence suite à plusieurs menace de mort sur mes enfants et moi même. En effet la personne demeure juste en face de chez moi , il a une vue direct sur mon appartement . Il y a 2ans j ai recue ses menaces par SMS ce qui m a permis de portee plainte. Aujourd'hui 2ans après je n ai reçue aucune proposition d appartement. Je ne suis pas plus tranquille pour cela même si mon bailleur pense que cela à du s apaiser avec le temps.la différence c est que je ne possède aucune preuve pour le faire savoir. Je pars au travail a 5.30hrs je ne peux plus allumer la lumière de chez moi pour éviter qu il sache que je pars mes filles pareil on vie caché dans nos faits et gestes. Il surveille touts les jours ,quand je pars au travail je l aperçois au bout de l allée qui est sombre on a la peur au ventre. Comment puis je espérer avoir une proposition de relogement en "urgence" merci de votre réponse.

2 réponses

Messages postés
3827
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
5 992
bonjour
je pense que vous n'aurez aucune proposition de relogement par votre bailleur social pour des troubles de voisinage; il y a des troubles de voisinage partout ...et beaucoup
il vous faut régler ce problème avec votre voisin avec des preuves ;si vous n'avez pas de preuves vous ne pouvez rien faire
vous pouvez par vous même chercher un logement dans le parc privé
Merci pour votre réponse.
L office hlm m a déjà reçue pour ce problème je leur ai donné la plainte il est d ailleurs passé en jugement il y a un an pour cela. Ce n est pas juste un problème de voisinage. Ils devaient me reloger en urgence même à la demande du commissariat.
Messages postés
3827
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2021
5 992
le commissariat n'a pas son mot à dire concernant les logements