Qu'est ce que je risque comme peine ?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 21 septembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2021
-
Messages postés
17101
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2021
-
Bonjour,

Il y a un mois j'ai eu une bagarre avec un individu sur la voie publique. Moi comme lui somme 2 hommes d'environ 25.
L'individu en vélo avait percuté mon rétroviseur. Problème j'étais dans ma voiture à ce moment là bien qu'elle était garée. Voyant que l'individu ne s'arrête pas, je m'élance à sa poursuite en voiture. Je tente d'appeler la police par 2 fois, mais dans le feu de l'action il m'est difficile de tout faire en même temps.
En même temps je me mets à sa hauteur en lui demandant de s'arrêter pour discuter. L'individu tente alors de faire demi-tour sur l'autre voie en sens inverse.
La scène s'est déroulée à 17H, soit une heure de pointe. Ne pouvant pas faire demi tour je sors de mon véhicule et me lance à la poursuite du fuyard.
Au moment où j'arrive à sa hauteur l'individu se retourne, lève les bras et cris (ce que j'interprète comme une attitude menaçante).
S'ensuit une bagarre où je prends le dessus. Il n'y a des échanges de coups de points et un coup de pied. L'individu ne parvient pas à m'atteindre malgré des tentatives. Des témoins préviennent la police qui arrive sur les lieux.
L'individu décide de porter plainte (je n'ai en revanche pas porter plainte ce que j'aurai du faire) contre moi, et la police m'embarque avec elle.
Ils procèdent à des dépistages salivaires et d'alcoolémies qui se révèlent négatif.
Le policier me signal alors que je serais recontacté pour être entendu en audition libre.
Il y a 15 jours je me rends donc au commissariat suite à une convocation. J'apprends alors que l'individu à eu 21 jours d'ITT (ce qui me surprend mais à priori le fait d'une analyse d'un médecin judiciaire). Voilà je me retrouve à devoir expliquer la situation que je viens de vous rapporter. Je montre les appels à la police avant leur intervention.
Fun fact : la policière me dit que j'ai eu raison de réagir comme ça (ce que je ne pense pas mais bon).
Je viens de recevoir un appel disant que je suis reconvoqué mais elle n'a pas voulu me dire dans quel cadre. Je suis inquiet car je suis étudiant en Master 2 et que cette affaire fait tache dans ma vie. J'ai peur de devoir payer des sommes folles alors que je n'en n'ai pas les moyens. Et même peur d'une peine de prison au vu de l'Itt.
Pouvez-vous m'éclairer ? Puis-je m'arranger avec la personne pour qu'elle retire sa plainte ? Comment me mettre à l'abris d'une condamnation sévère ?
Si vous avez des conseils éclairés merci.

Il est bon de rappeler que j'ai parfaitement conscience d'avoir mal agi. Aucune dégradation matérielle ne justifie une dégradation physique. La situation m'a échappé mais si vous lisez ce message, n'intervenez jamais avec violence.

1 réponse

Messages postés
17101
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2021
4 986
Bonjour

"Pouvez-vous m'éclairer ? Puis-je m'arranger avec la personne pour qu'elle retire sa plainte ? Comment me mettre à l'abris d'une condamnation sévère ?"

En France le retrait d'une plainte n'arrête pas l'action publique
vous pouvez être condamné même sans plainte.
Vous pouvez toutefois vous arranger pour l'indemnisation, mais c'est plutôt le travail des assurances.


Au mieux vous pourrez présenter la situation conflictuelle avec éventuellement témoignage
et ce que vous avez vous même subit

Et au mieux vous pouvez présenter votre situation, jamais eu de problème, en étude ...

plus la peine sera adaptée.
Les prisons sont déjà pleine, en principe on ne met pas en prison quelqu'un de parfaitement inséré dans la société et qui fait une 1ere erreur.

L'intervention d'un avocat peut être utile.