Retenue sur dépôt de garantie pour travaux de rénovation

Signaler
-
Messages postés
42571
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
-
Bonjour,

Je suis gérant d'une SCI imposée à l'IR.
Cette SCI est propriétaire de plusieurs appartements.

Lorsqu'une fin de location arrive, j'ai le choix;
- de faire les travaux de rénovation et de ménage moi même, et de retenir sur le dépôt de garantie uniquement le montant du materiel acheté.
- de faire intervenir une société et de retenir sa facture sur le dépôt de garantie.

J'aimerai faire moi-même ces tâches de renovation et de ménage et facturer aussi mon temps passé à rénover ou nettoyer les logements avant l'arrivée des prochains locataires.
Ai-je donc le droit, via un micro entreprise à mon nom, de retenir sur le dépôt de garantie de mes locataires tout le matériel acheté pour effectuer les travaux de rénovation ou ménage ainsi que mon temps passé dans ces travaux, comme le ferai une société à laquelle je demanderai cette tâche ?

Merci d'avance pour votre réponse !!

1 réponse

Messages postés
42571
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
11 738
bonjour,

"Lorsqu'une fin de location arrive, j'ai le choix;
- de faire les travaux de rénovation et de ménage moi même, et de retenir sur le dépôt de garantie uniquement le montant du materiel acheté. "

Pas du "matériel" (par exemple pinceaux/rouleaux pour des réparations de peinture), mais des "matériaux" (seaux de peinture/d'enduit) achetés en vue de faire des réparations de dégradations qui ont été mentionnées sur l'EDLS (État Des Lieux Sortant) - signé des parties prenantes - alors que lesdites dégradations ne figurent pas sur l'EDLE (Entrant) et qu'elles n'ont pas été rajoutées après signatures.
Sachant aussi que si des dégradations mentionnées sur l'EDLS n'ont été provoquées que par vétusté, usage normal ou cas de force majeure, leur réparation est à l'entière charge du propriétaire :
Décret n° 2016-382 du 30 mars 2016 -> art 3-4° :
« Les dégradations dues à la vétusté ou à l’usage normal sont à la charge du propriétaire. »
Art 1755 du Code civil :
« Aucune des réparations réputées locatives n'est à la charge des locataires quand elles ne sont occasionnées QUE par vétusté ou force majeure »

Effectivement, en cas de réparations faites par vous-même, vous ne pouvez pas compter le temps que vous y avez passé.


"Ai-je donc le droit, via un micro entreprise à mon nom, ... etc."

Je vois là un conflit d'intérêt... et je répondrai donc : non, pas le droit.

En attendant des réponses de deux qui sont sûrs, vous pouvez contacter l’ADIL la plus proche du lieu de la location : des juristes de l’immobilier vous conseilleront gratuitement.
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

cdt.