Congés et arrêt maladie

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 2 septembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 septembre 2021
-
Messages postés
13804
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2021
-
Bonjour,

J'ai eu 2 arrêts successifs de travail : le deuxième prenait fin avant la semaine que j'avais posée pour les vacances et le 2émé s'étend du début des vacances et va au delà.

Je m'explique : arrêt du 2 au 6 août (étant précisé que je ne travaillais pas le 6 août) et 2ème arrêt de prolongation du 6 août au 24 août étant précisé que j'avais posé une semaine de vacances du 9 au 12 août.

Puis je prétendre au report de mes vacances?

Dans l'affirmative, les congés doivent ils être pris obligatoirement à l'issue de l'arrêt?

Mon employeur m'a indiqué que mes congés étaient perdus.

Merci pour votre aide.

2 réponses

Messages postés
3335
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2021
944
Bonsoir,

Contrat de droit privé ou public ?

L'arrêt initial a pris début avant les congés ou pendant ? (pas clair votre post au sujet de l' arrêt initial) J'ai eu 2 arrêts successifs de travail : le deuxième prenait fin avant la semaine que j'avais posée pour les vacances et le 2émé s'étend du début des vacances et va au delà.

A priori votre arrêt était avant vos vacances. Si contrat droit privé :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2262/personnalisation/resultat?lang=&quest0=0&quest1=0

Cdt
Messages postés
13804
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2021
7 266
Bonjour,

1/ Soit l'arrêt commence avant le départ en congé, et les congés sont annulés et vous pouvez les prendre plus tard (sans date défini).
2/ Soit l'arrêt commence pendant les congés, et alors les congés sont maintenus. L'employeur doit alors, en sus du maintien de paiement durant les congés, vous verser les IJSS. En gros vous êtes payé double.

Vous êtes dans le cas 1/. Si l'employeur annule purement et simplement vos congés, et que vous n'avez aucune contrepartie (comme dans la situation 2/), faites en part à votre syndicat ou à vos représentants du personnels afin qu'il s'explique.
A défaut vous demadez à l'employeur de s'expliquer devant vous.
S'il ne change pas d'avis, vous refaites la demande par LRAR en mettant en copie l'inspection du travail, en expliquant bien dans le courrier le contexte, et la réponse que l'employeur vous à donner.
S'il ne change pas d'avis : conseil des prud'hommes.

CB