Après 3 ans de vie commune, la fille de mon ex-compagnon m' a mise dehors

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 10 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2021
-
 gitane2229 -
Bonjour, Dès notre rencontre avec mon ex-compagnon, des problèmes relationnels très importants (insultes - provocations) de la part de sa fille (15 ans) avaient incité ce dernier à me demander d 'attendre son départ du domicile car son ex-femme avait perdu l'autorité parentale.
J'avais accepté une vie commune lorsque la fille de mon ex-c avait un emploi et un logement.
Quelques mois après mon installation, ce dernier m'avait annoncé un surendettement qu'il devait prendre en charge complètement car son ex-femme lui avait donné sa part au moment de leur divorce. En réalité, elle avait fait valoir au tribunal qu'elle n'avait pas les moyens financiers de faire face à la moitié des dettes !! Mon ex-compagnon s'était toujours prétendu PROPRIETAIRE de sa maison et m'avait même montré le document de la commission de surendettement où il était notifié "propriétaire"...sauf qu'en bas du document, il y avait une petite précision : indivision!!! Catastrophe, j'avais vendu ma maison et j'avais été plus que généreuse envers lui qui me rassurait en me disant que l'on vivrait ensemble dans sa maison...
Il m'avait demandé de lui rédiger une attestation de vie commune pour la commission (avec mes revenus) car il souhaitant déposer son dossier le plus rapidement possible....Nous nous étions entendu pour la répartition des dépenses....A la veille des fêtes de fin d'année, ce dernier m'avait annoncé que "après 3 ans de loyer à hauteur de 400 euros le loyer mensuel, ....." ...
En réalité mon ex-c avait déposé le dossier de surendettement 1 ans avant notre vie commune. Le dossier avait été rejeté et la maison devait être saisi pour payer les dettes. Il avait négocié l'étalement des dettes en avançant un CDI qu'il avait démissionner dès notre vie commune prétextant une dégradation de sa santé.
Sa fille ne pouvait pas obtenir de crédit immobilier.
A notre rupture, mon ex-c m'avait annoncé qu'il n'avait pas eu le choix de me mettre à la rue, sinon c'était lui....je n'avais pas manqué de le remercier d'avoir pensé à "sa compagne".
Il prétendait que même si, son ex-femme, n'avait pas pu régler sa partie de dettes, elle restait néanmoins propriétaire de la moitié de la maison et du fait que sa fille unique estimait que la maison lui reviendrait obligatoirement, et qu'elle se plaignait à sa mère de ma présence "chez elle " faute d'obtenir de ma part des loyers qui lui auraient permis d'avoir l'obtention d'un crédit immobilier, selon mon ex-compagnon, c'est maintenant sa fille qui gère l'indivision : il prétend devoir à sa fille des comptes, qu'elle lui autorise uniquement à son père de vivre chez elle.
L'histoire est compliquée : auriez-vous la gentillesse de m'éclairer sur quelques points :
- A défaut de pouvoir payer sa moitié du montant des dettes , son ex-femme était-elle quand même propriétaire ?
- Son ex-femme a-t-elle pu forcer son ex-mari à me mettre à la porte de leur maison ? Je n'étais pas au courant du petit détail de l'indivision .....(pour moi je vivais dans sa maison) ?
- Comment savoir à quoi a pu servir réellement l'attestation de vie commune ? A la commission de surendettement ? ou à un quelconque contrat de location à mon insue puisque 3 ans pile se sont écoulés ....est-ce un hasard ?
- Son ex-femme a - t elle pu, comme il le prétend, le pousser à signer au notaire pour faire donation de sa maison à son unique héritière, plutôt qu'il se retrouve à la rue ?
- Est vrai qu'il puisse continuer à y vivre tout en s'acquittant de tous les charges de la maison ?
- J'ai vu les impôts fonciers de cette année : lui et son ex-femme sont toujours en indivision ?
- Que pensez-vous d'une plainte pour abus de confiance ?
Ce monsieur avait perçu un héritage familiale 1 ans avant de déposer son dossier qui lui aurait permis de régler pratiquement la totalité des dettes et avait, en plus, démissionner de son travail...
J'avais découvert (à ma mise à la rue !! ) une décision de justice le condamnant à payer ses dettes 1 an avant de me connaître et maintes décisions de justice...
J'ai un sms où il m'avait écrit "que l'indivision n'était en aucun cas la raison pour te virer".
Je vous remercie infiniment de votre aide très très précieuse....

4 réponses


Bonsoir,
Cet homme vous prend pour une poire depuis le début.
Il vous a rendu un grand service en vous demandant de partir. Vous êtes en colère, et c’est tout à fait légitime, mais vous serez bien mieux sans cet homme et sa relation malsaine avec sa fille.
Je n’ai pas bien compris l’histoire avec la fille. A-t-elle racheté la maison?
Si la maison appartient toujours au père, même en indivision, il a le droit d’y recevoir qui il veut.
Il se soumet à sa fille et n’a pas le courage de l’assumer.
Bonjour,

Vous ne pouvez rien faire au niveau l'égal.
Reste à vous reconstruire et passé à autre chose.
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 10 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2021

Bonsoir,
Merci beaucoup d'avoir répondu. Oui effectivement, une poire et encore vous êtes très très gentil... quand vous écrivez qu'il m'a rendu un grand service en me demandant de partir, je vous avouerai que ce sont précisément les mots prononcés par le banquier !!!! Quand j'ai annoncé à ce dernier ce qui m'arrivait, il n'a pas été du tout surpris et m'a même dit que mon ex-compagnon lui avait parlé de moi dans des termes très agréables !!! 3ans auparavant !!!! Il a ajouté que je ne perdais rien, au contraire..... déroutant quand vous allez à la banque pour des formalités administratives... bref
En ce qui concerne sa fille, ce monsieur m'avait dit que son ex femme l'avait contraint à faire donation de la maison en indivision à leur fille, puisque cette dernière était leur unique héritière, car il ne voulait pas se retrouver à la rue....selon lui, lui seul peut vivre dans la maison puisque sa fille en est désormais la propriétaire (vrai ou faux ?) : sa fille ce n'est pas la maison qui l'intéresse, mais l'argent...c'est n'est pas nouveau (ce qui est à mon père est à moi ). Elle ne veut absolument pas la maison, estimée à 30 000 euros pour 300 m2 !!! Sa banque lui refuse régulièrement les crédits immobiliers faute d'apports !!!! La poire n'a pas donné de jus : à la rue !!
Ou ce monsieur m'a menti (comme depuis toujours), ou il se soumet à sa fille et n'a pas le courage de l'assumer. un peu des deux ...
Sa fille lui fait du chantage affectif, je l'ai maintes fois entendu dire à son père que si il ne faisait pas ce qu'elle lui demandait, elle le dénoncerait à sa mère : sa fille veut se venger du divorce de son père.
Je ne suis pas la première !!! Quand la poule a plus de plumes, on a cherche une autre ...
ce sont d'excellent manipulateurs.
La cerise sur le gâteau !! c'est qu'il me culpabilise de l'avoir lâchement abandonné....
Il continue à faire sonner mon tél tous les 15 jours et passe devant chez moi de temps en temps.......pervers en plus.

Plusieurs choses:
Une maison de 300m2 estimee a 30.000 euros... vous en êtes bien sure? C’est ce qu’il vous a raconté? Parce que c’est hautement improbable.
Y avait il un crédit en cours sur la maison?
Je suppose que oui puisque vous dites que la maison apparaît sur le plan de surendettement.
Donc la donation est quasiment impossible.
Si par miracle il avait eu l’accord pour consentir une donation à sa fille, il aurait quand même fallu que lui ou sa fille s’acquitte des droits de donation et des frais de notaire. D’où ont ils sorti l’argent??
Enfin, son ex femme n’a pas pu l’obliger à donner sa maison à sa fille. S’il l’a fait, ce dont je doute très fortement, c’est de son plein gré.
Un conseil: laissez cet homme menteur, manipulateur et lâche mener sa vie de cas social et passez vite à autre chose.
Travaillez sur votre colère, il faut qu’elle vous passe et que vous avanciez. Vous n’obtiendrez pas d’apaisement en vous posant toutes ces questions, vous ne ferez que vous maintenir dans cette colère.
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 10 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2021

bonjour, j'ai effectivement vu l 'estimation de la maison, elle est effectivement estimée à 30 000 euros : pour résumer c'est un taudis : les volets tombent, pas de système de chauffage etc...
Il n'y avait pas de crédit en cours, la commission avait décidé de la vente judiciaire de la maison : c'est de là que ce monsieur avait demandé un échelonnement de ses dettes, signé un CDI conformément aux exigences de la commission, qu'i l avait ensuite démissionné, après mon installation chez lui !! .
Vous m'avez conforté dans mes convictions qu'il m'avait certainement menti lorsqu'il m'avait annoncé qu'il n'avait pas eu le choix de me mettre à la rue, sinon c'était lui !!!
Par contre, il m'avait fait faire cette attestation manuscrite de vie commune, et ce qui m'inquiète, c'est qu'il m'a dit qu'il pouvait me demander des loyers au vu de ce document. Sa demande initiale de ce document était, soit disant !! , pour envoyer à la commission, alors qu'il avait commencé à régler ses dettes 1 an auparavant !!!
Ce monsieur continue à essayer de me contacter, me voir.... il est lui sous l'emprise de sa fille , chacun son combat, je dois effectivement travaillé sur ma colère pour m'apaiser et avancer. J'ai pris contact avec une association de victimes et je vais être suivie par un psychologue. La reconstruction sera longue après un divorce, la vente de ma maison, des tentatives de suicide, des tentatives d'enfermement en milieu psychiatrique, des tentatives de me supprimer par accident etc....
Les yeux pétillants de bonheur de mon fils sera le meilleur atout de cette nouvelle vie.
Merci infiniment.

Vous étiez sa compagne et il vous a hébergée, en aucun cas il ne peut vous obliger à lui payer un loyer.
Je suis moi même sortie des griffes d’un pervers manipulateur depuis peu, je sais à quel point la relation peut être destructrice, et la séparation difficile. Il ne vous laissera pas partir facilement.
La meilleure chose à faire est de rompre tout contact. Bloquez son numéro sur votre téléphone.
S’il vient souvent en bas de chez vous n’hésitez pas à le signaler à la police, en insistant sur le fait qu’il vous fait peur.
Courage! Vous allez vite réaliser que la vie est bien plus belle sans lui.
> Nimportequoi
Cette personne manipulatrice vous a beaucoup menti, ne vous respectait pas. Une relation toxique de laquelle ne pouvait sortir rien de bon pour vous.
Il faut l'exclure définitivement de votre vie.

Vous faire suivre par un psychologue afin de comprendre ce qu'il vous est arrivé.

Je vous souhaite une suite pleine de bonnes choses et de petits bonheurs quotidiens, avec votre fils.