Mon ex-belle-soeur à t'elle le droit à une part ?

Signaler
-
Messages postés
36651
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
-
Bonjour, mes 2 parents sont décédés ,mon frère est décédé aussi il est divorcé laissant un fils qui vient de décédé ,mon ex-belle-soeur à t'elle le droit à une part de l'héritage de mes parents

2 réponses

Messages postés
36651
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
16 354
mes 2 parents sont décédés
A quelles dates ?

,mon frère est décédé
A quelle date ?

aussi il est divorcé
A quelle date ?

laissant un fils qui vient de décédé
A quelle date ?
Mon père est décédé en 2015,mon frère décédé
en 2018 et divorcé en 1992,laissant un fils qui vient de décédé en 2021 ,ainsi que ma mère 1mois plus tard en 2021
Messages postés
36651
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
16 354
mon ex-belle-soeur à t'elle le droit à une part de l'héritage de mes parents
Votre frère ayant divorcé en 1992, son mariage étant dissous par son décès survenu en 2018, votre belle-sœur n'avait plus la qualité de conjoint survivant pour recueillir quoi que ce soit dans sa succession.

Dans cette situation, la succession de votre frère est revenue à son fils décédé en 2021.
Votre mère étant décédée après votre neveu, vous êtes sa seule héritière.

La question se pose donc uniquement vis à vis de la succession de votre neveu susceptible de revenir à sa mère, dans laquelle succession se retrouveront des biens composant celle votre père, décédé en 2015, hérités par votre frère lors de son décès en 2018.
Messages postés
36651
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
16 354
mon ex-belle-soeur à t'elle le droit à une part de l'héritage de mes parents
-Correction :
au lieu de :
Votre frère ayant divorcé en 1992, son mariage étant dissous par son décès survenu en 2018, votre belle-sœur n'avait plus la qualité de conjoint survivant pour recueillir quoi que ce soit dans sa succession.

lire:
Le mariage de votre frère étant dissous par son divorce prononcé en 1992, votre belle-sœur n'a pu prétendre recueillir quoi que ce soit dans sa succession ouverte lors de son décès en 2018.