Tiers de confiance

Signaler
-
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
-
Bonjour,

Mon ex et moi avons un bébé de 17 mois. Nous sommes séparés depuis la naissance.
J'ai saisi le JAF selon une procédure d'assignation à bref délai, et nous sommes passés en audience. Résultat du jugement: DVH progressif pour le père, une fin de semaine sur 2 et un mercredi sur 2. Bref, là n'est pas le problème puisque je me plis à cette décision que je trouve, par ailleurs, très juste et en adéquation avec notre situation familiale et l'âge de l'enfant.

Mais voilà: Monsieur se fait substituer systématiquement par sa compagne (récente, et chez qui il vit) pour faire chercher et ramener l'enfant à mon domicile. J'ai refusé une première fois puisque le jugement indique "Dit que Monsieur X assumera les trajets liés à l'exercice de son DVH et précise que Monsieur devra prévenir téléphoniquement Madame Y de son arrivée devant son domicile pour qu'elle puisse lui descendre l'enfant".
L'avocat de Monsieur estime qu'il a le droit de se faire substituer par sa compagne, sans m'en avertir par ailleurs, car le jugement le sous-entend. La police me dit également que ce n'est pas écrit "Monsieur EXCLUSIVEMENT", donc que cette possibilité de l'exercice par un tiers est autorisée et que toute plaine pour NRE sera recevable...

Mon avocate me dit l'inverse...

Mais au vu des menaces de plaintes pénales, j'ai accepté ce week-end que la compagne de Monsieur prenne l'enfant. Malheureusement, le retour n'a pas été assuré non plus par le père, ni même par la compagne mais par un tiers de la compagne. Je me suis sentie en difficulté et suis dans l'impasse de savoir si je ne dois pas stopper tout de suite cette pratique qui, à mon sens, n'est pas autorisée par le jugement?

Je m'interroge également sur la présence effective du père lors de l'accueil de l'enfant puisque celui ci est absent à l'aller et au retour.
Je m'interroge aussi sur le rôle que s'approprie cette compagne qui se substitue même à Monsieur lors des échanges téléphoniques et qui se fait passer pour lui par messages...
Je n'arrive donc pas à entrer en contact avec le père afin d'avoir ne serait-ce qu'une autorisation explicite de confier notre enfant à sa compagne lorsque celle-ci se présente?

Tout cela est bien compliqué...

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

A.

3 réponses

Bonjour,

Le père "utilise" un tiers digne confiance, donc rien d'illégal.
De plus le jugement ne donne pas de précision, imposant la présence du père
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
246
Sauf que le jugement indique que le père doit prévenir la mère qu'il est en bas de chez elle pour qu'elle descende l'enfant donc d'après le jugement, Mr doit être venir chercher son enfant lui-même.
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
246
J'attendrais le prochain DVH pour voir comment se passe les choses.

Même si le jugement indique que Mr doit être présent pour venir chercher l'enfant, je pense qu'il vaut mieux que ce soit sa compagne qui vienne le chercher et le ramène pour éviter tout conflit ou disputes devant l'enfant. Cependant, en dehors de la compagne ou d'un membre de la famille, je trouve inapproprié d'envoyer quelqu'un que la mère ne connaît pas pour aller chercher l'enfant et je trouverais normal de refuser de laisser son enfant partir avec toute personne que l'on ne connaît pas.

Malheureusement, vous ne pouvez rien faire concernant le fait que d'autres personnes ramènent l'enfant.

Pour le reste, vous ne pouvez pas rien faire.
Deux réponses et deux avis divergents... le résumé de mes difficultés actuelles.
A mon sens , ce qui n’est pas explicitement interdit n’est pas non plus autorisé et le cadre du jugement est suffisamment précis pour que ce soit une lecture stricto sensu qui s’impose!
Si le père faisait preuve de bon sens et me contactait pour me prévenir de sa substitution, j’aurais toléré. Mais tout est fait pour me mettre au pied du mur et me pousser à accepter une situation que je ne maîtrise pas.
J’attends d’autres avis. Merci en tout cas
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
246
Je pense qu'il faut être réaliste. La nouvelle compagne prend la place que le père lui laisse prendre. Même si c'est lui qui venait chercher l'enfant, ça ne voudrait pas pour autant dire que ça serait lui qui s'en occuperait pendant son temps de garde ou qu'il répondrait au téléphone.

Il va falloir vous faire à l'idée que la nouvelle compagne (et peut-être même les suivantes) va pendre la place du père que vous le vouliez ou non.

Maintenant, elle vient chercher l'enfant mais ça ne veut pas dire qu'elle doit être votre seule contact avec le père ou que vous devriez accepter que Pierre, Paul ou Jacques viennent chercher votre enfant. Si vous avez des informations à faire parvenir au père, vous pouvez mettre un carnet dans le sac de l'enfant ou envoyer un mail à Mr avec les infos nécessaires (prises de médicament par exemple) une fois l'enfant parti.

Mais je ne vois pas ce que vous allez pouvoir faire à part refuser de laisser votre partir avec un étranger.
>
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021

Merci mais ce bon sens je l’ai déjà acquis depuis longtemps. Il est avec cette compagne depuis moins d’un an et c’est moi qui ai saisi le juge pour que Monsieur est un DVH légal, en ayant bien conscience de sa situation personnelle. Je ne m’oppose pas du tout à ce que la compagne occupe un rôle auprès de notre enfant, si Monsieur est heureux alors il fera un papa heureux et je trouve ça positif. Je me suis même d’ailleurs présentée personnellement auprès de la compagne pour la remercier de prendre soin de notre enfant quand il est accueilli chez elle. Je fais preuve d’une particulière patience et sens de la communication. Je mets un carnet de liaison dans le sac de changes pour tenir informé le papa de tout ce qui touche l’enfant mais il me retourne le sac non ouvert avec la mention « RAS » dans le carnet. N’oublions pas que l’on parle la d’un bébé , qui ne parle pas et qui vient d’apprendre à marcher. Que je récupère mon enfant des bras d’étrangers , dans les mêmes vêtements que je lui ai mis 48h avant... La réalité est bien plus complexe que la seule acceptation de la nouvelle vie de Monsieur.
Messages postés
847
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
246 > AM
Mais qu'est-ce que vous voulez exactement ? Vous ne pouvez pas forcer le père à faire comme vous vous feriez les choses ou à être le parent que vous voudriez qu'il soit.

Vous ne pourrez jamais l'obliger à écrire dans le carnet pour vous dire comment s'est passé le DVH ou le forcer à vous ramener l'enfant dans des vêtements propres.

Ces éléments ne vont pas faire qu'un juge lui retirera son DVH ou fera indiquer dans le jugement que Mr et seul Mr doit venir chercher ou ramener l'enfant.