Charges augmentation

Signaler
-
Messages postés
43597
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2021
-
bonjour
on me réclame des charges pour lance 2018 a 2019 lance j ou je suis rentre dans l'appartement et d autre part on augmente mes charges mensuelle par mois que je dois régler d ici la fin du mois j'ai réclamer le détail que j'ai reçu mais c'est très complexe a comprendre pourriez vous me dire si ils ont le droit merci

1 réponse

Messages postés
43597
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2021
12 209
bonjour,

Article 7-1 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 :
"Toutes actions dérivant d'un contrat de bail sont prescrites par trois ans à compter du jour où le titulaire d'un droit a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant d'exercer ce droit.".
Donc, rien d'anormal à ce qu'il vous soit demandé une régularisation de vos prisions de charges 2018 et 2019.

Les provisions de charges (= charges "au réel", et non "au forfait") sont à régulariser 1 fois/an :
la régularisation des provisions de charges année 2018 peut être faite jusqu'au 31/12/2019 et la régularisation des provisions de charges année 2019 peut être faite jusqu'au 31/12/2020 : comme elles ont été faites en 2021, ces 2 régularisations sont dites "tardives" :
Régularisation tardive des charges (Loi du 6.7.89 : art. 23, al. 9) :
« Lorsque la régularisation des charges n’a pas été effectuée dans l’année de leur exigibilité ou au terme de l'année civile suivante, le paiement de toute somme égale à au moins 10 % du montant du loyer peut être effectué par le locataire par douzième. »

Tant que le décompte de charge et le mode de répartition ne lui ont pas été communiquées, le locataire a le droit de ne pas payer les charges qui lui sont réclamées (CA PARIS 9 janvier 2001).


Par ailleurs, « En cas de grandes variations entre le montant provisionné et le montant réellement dû [suite à la régularisation annuelle des charges], il est de bon usage de faire évoluer le montant de la provision afin d’éviter que d’aussi grands écarts se reproduisent. » :
https://www.immobilier-danger.com/Regularisation-de-vos-charges-832.html
---> S’il s’avère que la régularisation annuelle des provisions de charges montre que le locataire n’a pas payé suffisamment, il devra verser la différence à son bailleur.
---> En revanche, s’il ressort de la régularisation annuelle des provisions de charges que le locataire a payé plus qu’il n’aurait dû, le « trop versé » lui sera remboursé via l’envoi d’un chèque ou sous la forme d’une ristourne accordée sur le loyer du mois suivant.

cdt.