Donation de mon vivant

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2021
-
Messages postés
35147
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2021
-
Bonjour, je suis usufruitière de tout au décès de mon mari il y a 5ans.
Mon second fils habite sur mon terrain dans une maison attenante à la mienne par le garage, que nous avons fait et cela gratuitement depuis environ l'année 2002 vu ses soucis de santé.
je voudrai lui en faire donation et pour ne pas léser ses deux frères, laisser ma propre maison, et les liquidités à eux seuls exclusivements.
puis je faire un testament dans ce sens? puis je lui faire don de la maison qu'il occupe dès maintenant pour le rassurer, ses frères n'ont pas l'intention de la récupérer de toutes façons mais cela serait plus clair!
merci de votre réponse,
cordialement.
GEN13

3 réponses

Messages postés
35147
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2021
15 044
puis je faire un testament dans ce sens?
Mettez-vous en rapport avec un notaire.
Envisagez une donation-partage de la nue-propriété de l'ensemble de votre patrimoine à vos 3 enfants.
La question sera ainsi réglée entre eux.
Messages postés
35147
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2021
15 044
ce que je crains c'est d'avoir à payer maintenant et eux encore à mon décès,
Si vous transmettez tout votre patrimoine au cours de votre existence, vos enfants n'ayant plus aucun bien à récupérer par succession n'auront aucun frais à devoir supporter.

Votre usufruit qu'ils recueilleront à votre décès leur reviendra, sans notaire, sans frais, sans droit de succession.
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 24 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2021

Merci Condorcet pour votre réponse, c'est ce que je vais faire donc.
J'y avais pensé, car je mets beaucoup de temps à vouloir régler au mieux mes affaires, ce que je crains c'est d'avoir à payer maintenant et eux encore à mon décès,
c'est ce qu'avait laissé entendre mon notaire à une question posée.

cordialement.