Généalogiste mandaté par banque

Signaler
-
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
-
Bonjour, Le demi frère de mon père ( donc mon oncle ) avait souscrit il y a plus de 20 ans une assurance vie et avait désigné mon père comme bénéficiaire. Mon père est mort il y a maintenant 20 ans. Mon oncle est décédé il y’a un an et aujourd’hui un généalogiste mandaté par une banque m’a contacté pour m’avertir qu’il avait souscrit une assurance vie et que j’en suis bénéficiaire étant donné que mon père est mort. Ma question est : Pourquoi la banque mandate et rémunére un généalogiste ? Est ce que que cela signifie que la somme déposée sur l’assurance vie est très importante ? Car je me doute que si les banques font ça pour tous les clients qui sont dans le même cas que moi cela doit lui coûter cher à l’arrivée. Merci pour vos réponses.

5 réponses

Messages postés
35097
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
15 001
je ne vois pas en quoi il devrait toucher quoi que se soit me concernant.
Lorsque cette affaire sera réglée ayez l'obligeance de nous communiquer son résultat .

Merci de vous abstenir de ce genre de jugement lapidaire et inutile
Celui qui m'a faite taire n'est pas né !!!
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

personne ne vous demande de vous taire, ne soyez pas paranoïaque, juste d être courtois , est ce trop vous demander ? vos jugements de valeur sans valeur vous les gardez juste pour vous. Si vous avez l obligeance d être un peu plus poli j aurais de mon côté l obligeance de vous répondre.
Bonjour,
Commencez par interroger la banque, avant de contacter le généalogiste. C'est plus prudent.
Cordialement.
>
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

Il ne vous a pas indiqué de quelle banque il s'agissait ?
Vous pourriez aussi contacter le notaire qui a réglé la succession.
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
> eugene-92
Non le généalogiste est simplement l’intermédiaire donc il ne m’a pas divulgué ni montant et ni le nom de la banque.
Au delà de mon cas je voulais savoir dans quelles circonstances quelle somme dans une assurance vie une banque rémunére comme cela un cabinet de généalogistes successoraux.
>
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

C'est le généalogiste qui vous dit qu'il est mandaté par une banque. Si c'est le cas, il ne manquera pas de vous demander des honoraires très importants, un fort pourcentage sur l'assurance en question. Vous devriez, à mon avis, demander d'abord des renseignements à votre propre banque, à votre notaire ou voir ce site :
https://www.economie.gouv.fr/particuliers/rechercher-contrat-assurance-vie-desherence-agira
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
> eugene-92
Il m’a dit qu’il était rémunéré directement par la banque elle même et qu’il n’y a aucune somme à avancer. Il est directement mandaté par celle ci.
>
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

S'il vous le dit...
Mais cela ne vous empêche pas de vous renseigner avant de traiter avec lui, ce serait plus prudent.
Messages postés
35097
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
15 001
Il m’a dit qu’il était rémunéré directement par la banque elle même et qu’il n’y a aucune somme à avancer. Il est directement mandaté par celle ci.
Vous êtes à ce point naïf ?
Si la banque rémunère le généalogiste, croyez-vous qu'elle va en supporter le coût ?
Elle ôtera la somme destinée au généalogiste et vous aurez.........................la différence !!
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

Je n’ai pas dit que je le croyais donc hors sujet quant à une naïveté présumée me concernant, on peut se questionner sans croire nuance. Merci de vous abstenir de ce genre de jugement lapidaire et inutile. Étant donné que c est la banque qui va me recontacter directement, que je n ai pas mandaté de généalogiste, que je serai donc en droit de réclamer cette assurance vie directement à la banque je ne vois pas en quoi je devrais moi même rémunérer sur ma part un généalogiste pour qui je n ai rien signé. Si la banque a mandaté un généalogiste successoral pour me retrouver ( ce dernier ne me demandant rien ) je ne vois pas en quoi il devrait toucher quoi que se soit me concernant.
Messages postés
10704
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
4 866
Une fois le souscripteur décédé, les assureurs ont l'obligation de rechercher les bénéficiaires des AV et seul un généalogiste est habilité à mener ce type de recherche. Ni une banque, ni même un notaire n'est qualifié pour rechercher un héritier ou un bénéficiaire d'AV. Ce rôle est exclusivement celui du généalogiste dont la rémunération sera prélevée sur le capital vous revenant.
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 16 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021

Oui dans mon cas à moi le généalogiste m’a expliqué qu’il était rémunéré directement par la banque, en fait ils travaillent en collaboration avec les établissements financiers ( payés au forfait conclut avec elles ) pour rechercher tous les héritiers des assurances vies en déshérence. Cela évite aux banques d’avoir à régler des amendes pour non devoir de recherche d’héritiers depuis que la Loi Eckert est passée.
Messages postés
13222
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2021
4 096
je ne vois pas en quoi il devrait toucher quoi que se soit me concernant.

Vous pensez vraiment que la banque va payer un généalogiste pour se débarrasser d'argent qu'elle détient.

Ce qui est clair comme de l'eau de roche, c'est que c'est le bénéficiaire de l'assurance vie qui supportera le coût des recherches.