Le voisin fait préemption au prix de la safer

Signaler
-
Messages postés
30719
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 mars 2021
-
Bonjour,
je suis c propriétaires avec mon ex compagnon .nous avons acheter une ferme étant a l'époque agriculteur depuis 2009 je me suis séparé de lui depuis nous voudrions vendre nos terres pour que je puisse récupérer ma mise vu qu'il ne peut me la régler et que maintenant il est a la retraite
impossible le voisin fait préemption forcement au prix de la safer étant lui aussi a la retraite d'ailleurs alors que nous avions plusieurs acheteurs au prix que nous en demandions tout ça en restant agricole
est ce que quelqu'un peut me dire a combien de surface la safer ne peut préempté quitte a morcelés pour qu'il nous foute la paix merci pour vos conseils et vos réponses

4 réponses

Bonjour
Le voisin fait préemption: à quel titre?
Messages postés
30719
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 mars 2021
1 485
bonjour
je risque de répondre à coté, mais après tout..
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000038584321/
article L 331-19 cité dans un recommandée d'un notaire pour m'informer de la vente d'une parcelle limitrophe à la mienne. (bois)


Bonjour
il n'est pas du tout question de vente de parcelles de bois , mais de terres cultivables, du moins semble-t-il.
Messages postés
30719
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 mars 2021
1 485
bonjour Ulpien1
oui, j'ai juste posté pour faire une approche, j'ai pas l’article pour les terrains agricoles...
BonjourX plomb
En fait la situation doit être la suivante: le voisin est intéressé par ces terres mais n'a aucun droit de préemption.Il a simplement demandé à la SAFER qu'elle exerce son droit de préemption pour ensuite lui rétrocéder ces terres.
Messages postés
30719
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 mars 2021
1 485
voilà les termes de bas de page du notaire (pour mon acquisition)
-pour le cas où plusieurs propriétaires voisins exerceraient leur droit de préférence, le vendeur choisit librement celui auquel il entend céder le bien.
-en cas d'exercice de son droit de préférence, l'acquéreur doit réaliser l'acquisition dans le délai de quatre mois de l'exercice de son droit, à défaut son droit sera perdu ;
-ce droit de préférence peut être primé par le droit de préemption dont bénéficie la SAFER .

voilà ma pauvre science en droit agricole..