Mise sous séquestre

Signaler
-
 Ulpien1 -
Bonjour,
Nous sommes 3 frères et notre mère doit être mise en EHPAD.
Peut on mettre l'argent de la vente de la maison de notre maison sous séquestre afin de subvenir aux frais de l'EHPAD ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement.

4 réponses

Messages postés
28769
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2021
7 246
bonjour

No vous ne pouvez pas mettre sous séquestre l'argent de la vente

vous pouvez vous entendre avec vos frères et sœurs pour placer cet argent, mais si votre mère n'a plus toute sa tête il serait bon de penser à l'habilitation familiale pour qu'un de vous trois puisse gérer l'argent
Merci pour votre réponse, j'ai justement l'habilitation. Cela veut dire que je peux vendre la maison et mettre l'argent sur un compte rémunéré et m'en servir pour financer l'EHPAD ?
> Christoron
Bonjour.

Pour la vente de la maison, accord et signature obligatoires des personnes des droits sur ladite maison.
> gitane2229
...des personnes détenant des droits...
Messages postés
28769
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2021
7 246
bonjour

à priori oui, mais avec l'accord du juge des tutelles malgré tout
Messages postés
30250
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 janvier 2021
12 416
Bonjour,
Pour la vente de la maison il faut l'accord de tous les ayants droits. Si votre mère n'est pas en capacité de le faire, il faut EN PLUS l'accord du juge des tutelles.
Après la vente, chacun reçoit une part du prix en fonction de ses droits dans la maison.
La part revenant à votre mère doit être gérée avec l'accord du juge des tutelles. Un séquestre n'est pas forcément la meilleure solution, mieux vaut faire un placement fiable avec une rente garantie.
Autre option : vendre la maison en viager, pour que votre mère reçoive de l'argent régulièrement.
Bonjour
Pour info:
Pour les majeurs , le juge des tutelles n'existe plus. Cette fonction est désormais assurée par le juge des contentieux de la protection.
Pour les mineurs, c'est le juge aux affaires familiales qui assume la fonction.
Dossier à la une